Mi-séance Paris : la tendance positive se confirme

Mi-séance Paris : la tendance positive se confirme©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 septembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Après sa pause de vendredi, le CAC40 repart de l'avant et progresse de 0,45% à 5.238 points ce lundi midi. La tendance est de nouveau favorable à Paris alors que Wall Street a battu de nouveaux records historiques vendredi. Janet Yellen, la présidente de la Fed, saura dès le début de l'année 2018 si elle est reconduite pour un second mandat. Les dernières rumeurs laissent penser que cela ne sera pas le cas. Mais c'est vers elle que tous les regards se tourneront mercredi à l'issue de la réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine. Les financiers cherchent à savoir si une nouvelle hausse de taux aura bien lieu en fin d'année et voudraient percer la stratégie de réduction du bilan de la Fed. Les économistes sont actuellement 98,6% à anticiper un statu quo sur les taux après-demain, selon l'outil FedWatch du CME. En revanche, les avis sont encore très partagés pour la réunion du 13 décembre : 56,9% envisagent une hausse de taux.

VALEURS EN HAUSSE

* EDF gagne 3,5% à 10,26 euros. La banque américaine Goldman Sachs recommande à ses clients d'acheter le titre de l'énergéticien, sur lequel il était jusque-là neutre. Une décision qui s'appuie essentiellement sur la réforme envisagée pour le système de négoce européen des émissions de CO2.

* Parmi les plus fortes hausses du CAC40, Airbus gagne 1,3% à 72,9 euros. Dans un contexte régional tendu, le Qatar renforce encore son arsenal militaire. L'Emirat a signé une lettre d'intention portant sur l'achat de 24 Typhoon, l'avion de combat construit par le consortium Eurofighter dont font partie Airbus, BAE Systems et Leonardo, a annoncé dimanche l'agence de presse qatarie QNA.

* Sodexo (+1,25% à 101,2 euros) s'est séparé de ses coffrets cadeaux Vivabox USA, en dégageant une plus-value non précisée. Il confirme par ailleurs son objectif de progression du résultat opérationnel pour l`exercice 2016-2017, mais précise qu'il sera en bas de la fourchette de 8 à 9%.

* Latécoère (+6% à 4,9 euros) a dégagé une marge opérationnelle courante de 9,5% au premier semestre et renoue avec les bénéfices. Il réaffirme sa feuille de route 2017 : hausse de la marge et cash-flow libre positif.

* Vivendi se stabilise sur les 21 euros. Les affaires se corsent en Italie. L'entreprise, qui avait jusque-là plié sans rompre à la pression des autorités transalpines après son double raid sur Telecom Italia et Mediaset, va devoir céder du terrain. Il se murmure qu'elle pourrait finalement reconnaître exercer un contrôle sur l'opérateur de télécommunications transalpin, dont elle possède 24%. Vendredi, elle aurait en tout cas notifié sa détention à l'Etat italien, qui a clairement menacé de faire usage de son pouvoir spécial sur les sociétés jugées stratégiques.

* STM (+1% à 16,18 euros) fait officiellement son entrée dans le CAC40 aujourd'hui.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, Carrefour cède 0,9% à 16,65 euros. Le titre reste délaissé depuis son avertissement sur résultats de la fin août.

* Innate Pharma (-1,6% à 10,9 euros), l'une des sociétés françaises de biotechnologies les plus avancées dans ses développements, a présenté ce matin ses résultats du premier semestre 2017, durant lequel 24,9 millions d'euros de trésorerie ont été consommés, dont 23,1 ME pour les besoins opérationnels. Le laboratoire disposait au 30 juin de 204,1 ME de trésorerie et actifs financiers pour mener à bien ses projets. Le semestre a permis de dégager 21,27 ME de produits opérationnels pour une perte opérationnelle de -18,23 ME et une perte nette de -23,36 ME.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : la tendance positive se confirme
  • avatar
    Mdr -

    Au plafond des 5300 pts dans une économie moribonde ! 9 millions de pauvre,3,5 millions de chômeurs et ils nous font miroiter le bonheur dans le meilleur des monde.Le financement de l'économie se réalise aujourd'hui entre 5000 et 5300 pts mais cette valeur ne reflète pas l'économie réelle.Manifestement le plafond de verre est difficile a franchir.Hein....

    avatar
    pigeonxxl38 -

    mais qu'est-ce que je ne ferais pas pour en revenir a mon P.E.L ou autre livret A que la "caisse d'épargne" enfin une caisse d'un genre particulier m'avait fait dégueulassement retirer pour m'attirer criminellement sur le boursier au plus élevé et bien entendu pour m'y casser le nez et avec l'éclatement de la bulle internet ça n'avait pas trainé !

    avatar
    pigeonxxl38 -

    il ne faut pas confondre les gros actionnaires et les petits porteurs , dans le cas de la Société Générale les gros actionnaires avaient encore été récompensés suite a un beau cadeau fiscal de madame Lagarde par contre les petits porteurs dont des membres du personnel qui avaient acheté l'action 150 euros actuellement elle doit valoir 50 euros idem pour les actions Natixis qui avaient été fourguées a presque 20 euros l'unité et qui doivent valoir actuellement 6 euros et des poussières , remarquez pour certains hauts placés que ça monte ou que ça descende récompensés a grands coups d'émoluments qui dépassent l'entendement ils sont toujours scandaleusement gagnants !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]