Mi-séance Paris : le CAC40 de retour sur les 5.500 pts !

Mi-séance Paris : le CAC40 de retour sur les 5.500 pts !
Trader sur le floot du NYSE.

Boursier.com, publié le mercredi 09 octobre 2019 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 rebondit de 0,80% à 5.500 points ce midi dans une ambiance qui reste toutefois prudente. Les investisseurs ne croient plus vraiment à l'hypothèse d'un accord Chine-Etats-Unis à l'occasion de la prochaine cession de négociations qui débute jeudi... Donald Trump a en effet décidé sanctionné 8 sociétés technologiques chinoises, dont le leader mondial de la vidéosurveillance Hikvision. Ces sociétés, ainsi que 20 autres entités chinoises, ont été placées sur "liste noire", ce qui a provoqué en retour la colère de Pékin. Il se dit que les représentants chinois pourraient quitter plus rapidement que prévu la table des négociations même pas encore dressée...
Ce soir on prendra connaissance des minutes de la Fed pour le mois de septembre où on pourrait en savoir plus sur l'hypothèse de nouvelle baisse des taux de la part de la Fed... Le baromètre FedWatch de CME Group montre que 86% des investisseurs attendent un nouveau geste de la Fed... D'où la tentative de rebond sur des achats à bon compte ce midi. Ca chute cependant sur Plastic Omnium qui a lancé un "warning" hier soir, mais aussi sur DBV qui va placer des actions nouvelles auprès d'investisseurs privés...

ECO ET DEVISES

La Banque de France a confirmé sa prévision de croissance de l'économie française au troisième trimestre à 0,3% dans sa troisième et dernière estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de septembre publiée mercredi. Cette prévision est identique à celle de l'Insee, qui table elle-aussi sur une progression de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) sur la période, soit un rythme identique à celui constaté lors des deux premiers trimestre et semblable à celui attendu pour les trois derniers mois de l'année.
A suivre aux Etats-Unis le rapport JOLTS concernant les ouvertures de postes (16h00); les Stocks et ventes de grossistes (16h00); le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques (16h30) et les Minutes du FOMC de la Fed (20h00)
De son côté, la parité euro/dollar atteint 1,0985$ ce midi. Le baril de Brent remonte un peu à 58,70$.

VALEURS EN HAUSSE

Gensight (+20%) rapporte aujourd'hui une preuve du passage de l'ADN du GS010 d'un oeil à l'autre oeil après une injection unilatérale intravitréenne chez des primates.

Boostheat (+3,5%). Le fabricant de chaudières nouvelle génération, fera ses débuts boursiers à 14 Euros, soit le bas de la fourchette indicative de prix qui allait jusqu'à 17 Euros. La demande globale s'est élevée à 3 223 891 actions, soit un taux de sursouscription d'environ 1,3 fois l'offre nominale. Au total, l'émission représente une augmentation de capital d'un montant brut d'environ 35 ME. La capitalisation boursière ressort à 122 ME sur la base du prix d'introduction en bourse. Le flottant représente 9,35% du capital de la société avant exercice éventuel de l'option de surallocation.

Aures : +2% avec Valeo, Bouygues, Schneider, Faurecia et Rexel

Alstom (+1,5%) a réalisé avec succès aujourd'hui, le 8 octobre 2019, l'émission d'Eurobonds seniors non-garantis pour un montant total de 700 millions d'euros, dans d'excellentes conditions financières. Les obligations auront une maturité de 7 ans et porteront un taux d'intérêt fixe de 0,25%, payable annuellement. Le livre d'ordres a été sursouscrit plus de trois fois.

Vallourec : +1% suivi de Vinci, Danone, JC Decaux, STM, Eiffage, Esso, Michelin, Euronext, Saint-Gobain

Renault (+0,7%) Thierry Bolloré serait sur la sellette d'après plusieurs sources révélées par la presse ce matin... Le prochain conseil d'administration pourrait proposer de le remplacer.

VALEURS EN BAISSE

DBV Technologies (-9%) a annoncé aujourd'hui son intention d'émettre et d'offrir, sous réserve des conditions de marché, jusqu'à 125 millions de dollars d'actions ordinaires nouvelles, pouvant prendre la forme d'American Depositary Shares ("ADS"), dans le cadre d'une offre globale dont la souscription est réservée à certaines catégories d'investisseurs.

Mauna Kea : -8% avec Biom'up

Plastic Omnium (-5%) a révisé à la baisse ses prévisions de marge opérationnelle pour 2019, désormais attendue autour de 6% du chiffre d'affaires, en raison des difficultés dans le démarrage de son usine nord-américaine de Greer.

NRJ Group : -4% suivi de Valneva et Innate

Thermador : -3%. CM-CIC Market Solutions (une direction du CIC) a été mandatée par la Financière Borde pour reclasser sur le marché 511 852 titres Thermador Groupe, soit l'intégralité de sa participation. L'opération s'est déroulée mardi soir, après la fermeture d'Euronext Paris, via une procédure de constitution de livre d'ordres accélérée par placement privé institutionnel qui s'est terminée aux alentours de 20 heures dès la couverture intégrale du livre d'ordres.
La Financière Borde a été constituée en 2008 par les trois enfants de Jacques Borde (co-fondateur de Thermador), consécutivement à son décès soudain. Elle fut depuis cette date un actionnaire de référence de Thermador Groupe. Deux des enfants de Jacques Borde ont décidé de rester actionnaires, en tant qu'investisseurs individuels, à l'issue de l'opération.

Pixium : -2% avec Transgene, Savencia, Burelle

EDF (-1,5%). Les problèmes de soudures révélés en juin sur la centrale de la Manche devrait porter le coût de l'EPR plus de 12 milliards d'euros, soit 1,2 MdE supplémentaire par rapport aux estimations précédentes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.