Mi-séance Paris : le CAC40 fait une pause avant la Fed

Mi-séance Paris : le CAC40 fait une pause avant la Fed©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 juin 2021 à 12h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 a repoussé ce mercredi matin son plus haut depuis septembre 2000 à 6.659,38 points avant de freiner. En milieu de journée, la bourse de Paris se stabilise désormais avec un CAC40 sur les 6.640 points. L'indice parisien n'est pas loin des 20% de progression depuis le 1er janvier.

Les annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale attendues dans la soirée, brident les initiatives. Le communiqué monétaire de la banque centrale américaine est prévu à 20 heures et la conférence de presse de son président Jerome Powell à 20h30. Les investisseurs attendent d'en savoir plus sur les prévisions économiques de la banque centrale et la tonalité des discussions entre ses dirigeants sur la poursuite de ses achats d'obligations. Mais une majorité d'intervenants misent plutôt sur le rendez-vous de Jackson Hole, fin août, pour les premières annonces.

De son côté, le pétrole poursuit son ascension, après des déclarations de professionnels du secteur estimant que les prix de l'or noir devraient continuer leur progression à la faveur de la reprise économique mondiale et du reflux de la pandémie de Covid-19 grâce à la vaccination. Le Brent évolue désormais non loin des 75$, au plus haut depuis avril 2019.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Worldline grimpe de 2,5% à 81 euros. Le flux acheteur sur le spécialiste du paiement électronique est à relier à une note de Goldman Sachs qui a ajouté le titre à sa liste de valeurs préférées ('conviction list'). Exane BNP Paribas a par ailleurs ajusté sa cible de 95 à 96 euros tout en restant à 'surperformer'. Le marché est largement positif sur le dossier puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 20 analystes sont à l''achat', 3 à 'conserver' et 1 seul à la 'vente'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 90,81 euros.

* Manutan (+4,7% à 80,2 euros) a dégagé un résultat opérationnel courant de 27,5 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020-2021, en hausse de 13%. Le résultat opérationnel est du même montant et progresse de 19%, soit une marge opérationnelle de 7% du chiffre d'affaires contre 6,1% pour l'exercice précédent. Le résultat net s'apprécie de 28% à 19,9 ME. Manutan dispose d'une trésorerie de 117 millions d'euros (en hausse de 27 millions par rapport au 30 septembre 2020) et son endettement financier représente 8,7% du total du bilan au 31 mars 2021.

* Légère hausse de Vinci à 95,8 euros (+0,1%). Le géant du BTP et des concessions a dévoilé hier soir un trafic autoroutier sur le mois de mai inférieur de seulement 1,6% au niveau de mai 2019 (dont -1,3% sur les véhicules légers et -3,6% pour les poids lourds). La situation reste en revanche compliquée dans les aéroports du groupe avec un trafic en baisse de 80,4% le mois passé.

* Edenred remonte de 0,8% à 50,2 euros. Bryan Garnier a revalorisé le titre de 53 à 56 euros avec une 'conviction à l''achat.

VALEURS EN BAISSE

* Valeo recule de 1,6% ce mercredi à 27,50 euros, malgré Invest Securities qui a ajusté sa cible sur l'équipementier automobile de 35,9 à 36,2 euros en restant à l'achat.

* McPhy plonge de 13% à 13,7 euros. Le spécialiste de l'hydrogène a averti hier soir que sa croissance annuelle pourrait s'avérer limitée en dépit d'un marché qui reste très porteur. Le groupe constate en effet des retards dans l'exécution de ses projets, ainsi que dans les prises de commandes fermes, ces dernières tardant à se matérialiser compte-tenu notamment du contexte sanitaire mondial, des restrictions y afférentes, et de l'attentisme de certains acteurs économiques dépendant de mécanismes de financement publics.

* Sur le CAC40, les bancaires Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas reculent d'un peu plus de 1%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.