Mi-séance Paris : le CAC40 interrompt son rebond

Mi-séance Paris : le CAC40 interrompt son rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 septembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Après un rebond de 2,4% hier pour le CAC40, de légères prises de bénéfices apparaissent déjà ce mardi, l'indice de la bourse de Paris cédant 0,4% en fin de matinée autour de 4.825 points. Une attitude prudente qui confirme le flou persistant quant aux perspectives de croissance, alors que les mesures de restrictions sanitaires se sont multipliées ces derniers jours.

Le contexte sanitaire, avec la barre du million de morts désormais dépassé, à travers le monde, dont 205.000 aux Etats-Unis est plus que jamais en toile de fond. Après deux séances de rebond (+1,51% hier sur le DJIA et +1,87% sur le Nasdaq), la cote américaine consolide mollement avant bourse ce mardi, les opérateurs affichant une certaine prudence, avant le débat de la soirée entre Donald Trump et son rival démocrate à la présidentielle.

VALEURS EN HAUSSE

* Tarkett s'envole de plus de 23% à 11,2 euros, porté par le relèvement de ses objectifs annuels. Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives anticipe désormais des résultats 2020 supérieurs aux attentes du marché compte tenu des niveaux actuels d'activité et du rythme de réduction des coûts depuis le début du troisième trimestre. Si le management reste prudent sur la fin de l'année compte tenu du manque de visibilité et s'attend à une baisse du chiffre d'affaires au second semestre 2020 globalement en ligne avec celle du premier semestre, il prévoit désormais une marge d'EBITDA ajusté en 2020 globalement en ligne avec celle de 2019 (marge 2019 : 9,4% des ventes) et un levier financier inférieur à 3 fois à fin décembre.

* L'Oréal prend 0,9% à 281 euros alors que Goldman Sachs vient de rehausser sa recommandation à l'achat (contre 'neutre') sur la valeur du leader des cosmétiques. Le broker de Wall Street relève son objectif de cours de 250 euros à 330 euros sur L'Oréal, ce qui laisse donc encore un potentiel honorable. Hier, JP Morgan, autre pointure de Wall Street, avait déjà affirmé un conseil à 'surpondérer' sur L'Oréal assorti d'un cours-cible de 310 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Très bien orientées hier, les banques sous-performent aujourd'hui : Société Générale et BNP Paribas redonnent 2,5%.

* Air France KLM reperd 4% à 2,85 euros après être finalement parvenu à finir dans le vert hier. La pression vendeuse sur le titre est cette fois liée à une note de HSBC qui a dégradé la valeur à 'alléger' tout en ramenant son objectif de 3,5 à 2,5 euros.

* PSA Groupe perd environ 2% à 15,5 euros. Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé la composition du Conseil d'administration de Stellantis, la nouvelle société qui résultera du regroupement de leurs activités. Le board de Stellantis sera composé de 11 membres, la majorité des administrateurs non exécutifs étant indépendante.

* Manitou (-3% à 15,8 euros) : Pour l'exercice 2020, le groupe anticipe une baisse de son chiffre d'affaires de l'ordre de 30% par rapport à l'exercice 2019. Le projet présenté au CSE-C anticipe une réduction de 63 postes de structure au sein de Manitou BF. Une période de volontariat serait ouverte afin de limiter les licenciements contraints.

* Total (-0,6% à 28,6 euros) se renforce dans la mobilité électrique avec l'acquisition de la société 'Blue Point London' auprès du Groupe Bolloré. Dans ce cadre, Total reprend la gestion et l'exploitation du réseau Source London, premier réseau de recharge pour véhicules électriques de Londres avec plus de 1.600 points de charge installés dans les rues de la capitale britannique.

* Fnac Darty (-2% à 37,6 euros) annonce être entrée en négociation exclusive avec Mirage Retail Group en vue de la cession de 100% de sa filiale néerlandaise BCC, "pour un prix symbolique". BCC est une marque d'électronique grand public établie de longue date aux Pays-Bas, avec un réseau de distribution dense et de qualité composé de 62 magasins, une forte présence digitale et des capacités logistiques omnicanales performantes. En janvier 2020, Fnac Darty a lancé un processus de recherche actif pour trouver un nouveau partenaire à BCC afin de lui permettre de mieux saisir les opportunités de ses marchés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.