Mi-séance Paris : le CAC40 marque une pause après la forte hausse de novembre

Mi-séance Paris : le CAC40 marque une pause après la forte hausse de novembre
Trader sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le mercredi 02 décembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Légère baisse du CAC40 depuis ce matin (-0,3% autour de 5.565 points en fin de matinée). L'indice parisien ne perd donc qu'une petite partie du terrain gagné hier (+1,14%) après un mois de novembre qui avait vu la progression atteindre près de 20%. La toile de fond demeure favorable à la prise de risque avec des chiffres sanitaires en amélioration en Europe, la perspective du vaccin et d'un début de mandature Biden accommodant. Le Nasdaq et le S&P 500 ont terminé hier soir sur de nouveaux sommets, tandis que le Dow Jones frôle ses records de la semaine passée.

Joe Biden a justement exhorté mardi le Congrès américain à voter sans délai un nouveau plan d'aide "robuste", et a promis à ses compatriotes que "l'aide arrive" face aux ravages de la crise du coronavirus sur l'économie et la société américaine. Et un groupe de parlementaires républicains et démocrates des deux chambres du Congrès a présenté un plan de soutien de 908 milliards de dollars face à la crise du coronavirus...

En France, Jean Castex en a dit plus ce mercredi matin sur la stratégie progressive de vaccination de la France contre le coronavirus. "Nous avons pré-commandé par le système européen de quoi vacciner 100 millions de personnes", a déclaré le Premier ministre sur RMC et BFM, quand la France compte 67 millions d'habitants.

VALEURS EN HAUSSE

* Sogeclair gagne 33% à 18 euros. Sogeclair est en négociation avancée et exclusive pour l'entrée de Dassault Systèmes au capital d'AV Simulation, filiale commune de Renault et d'Oktal (tête de la division Simulation de Sogeclair), dédiée à la simulation des solutions de mobilité automobile. L'augmentation de capital de près de 10 millions d'euros serait souscrite par Dassault Systèmes. A l'issue de cette augmentation, Oktal détiendrait 55,25%, Renault 29,75% et Dassault Systèmes 15% d'AV Simulation.

* Solocal avance de 1% à 2,56 euros. Dans une note consacrée au groupe spécialisé dans la publicité et le marketing numérique, Midcap Partners affirme qu'avec un ratio VE/Ebitda 2022 estimé de 4 et une VE/CA de 1,4, la valorisation apparaît aberrante au regard de son business model à fort effet de levier et générateur d'abondants FCF. De plus, la société a retrouvé un niveau d'endettement soutenable lui permettant d'exécuter pleinement sa stratégie. Solocal est désormais plus résistant aux chocs économiques grâce au passage au modèle par abonnement. De quoi rester à l''achat' sur la valeur avec un objectif rehaussé de 4,7 à 5,3 euros.

* Interparfums (+1,5% à 42,8 euros) relève encore sa guidance annuelle. Le parfumeur, qui a vu le rebond observé au cours de l'été accéléré cet automne, particulièrement en octobre, vise désormais un chiffre d'affaires annuel de plus de 340 millions d'euros (contre 320 à 330 ME précédemment) et une marge opérationnelle allant de 7 à 8%. Philippe Santi, directeur général délégué, affirme : Nous parviendrons cette année, dans un contexte sans précédent, à maintenir un niveau de rentabilité tout à fait satisfaisant, et cela sans avoir compromis les conditions d'une reprise amorcée depuis quelques mois. Si celle-ci devait se confirmer, nous sommes convaincus de pouvoir renouer avec un rythme de croissance élevé et une profitabilité opérationnelle à 2 chiffres dès 2021".

* En tête du CAC40, Veolia retrouve les 20 euros sur un gain de plus de 3%.

VALEURS EN BAISSE

* Axa cède 0,6% à 19,7 euros. Les analystes sont nombreux à revenir sur Axa au lendemain de la présentation du plan stratégique "Driving Progress 2023" et des principaux objectifs financiers pour 2021-2023. L'assureur vise notamment une croissance de son résultat opérationnel par action de 3% à 7% par an en moyenne sur 2021-2023 et un taux de distribution des bénéfices par action de 55 à 65% concernant le dividende. Oddo BHF réitère son avis 'achat' et son objectif de 27 euros. Pour le broker, Axa va bénéficier des très fortes hausses tarifaires chez AXA XL, de son programme d'économies de coûts et du renforcement graduel de son bilan. La forte décote du titre semble excessive au regard de ses perspectives et de ses fondamentaux...

* PSA Groupe (-1,9% à 19,8 euros) lancera dès 2021 les versions 100% électriques de sa gamme de fourgonnettes. Depuis 2019, tous les nouveaux modèles lancés par Groupe PSA proposent une motorisation 100% électrique ou hybride rechargeable. L'objectif du groupe est de proposer une gamme totalement électrifiée en 2025. Après le lancement, en 2020, des versions électriques des gammes fourgons compacts (Van-D) et fourgons lourd (Van-E), les quatre marques Peugeot, Citroën, Opel et Vauxhall complètent en 2021 leur offre par des versions 100% électriques de leurs fourgonnettes (Van-B) et déclinaisons véhicules particuliers.

* Total cède 0,8% à 36 euros. JP Morgan qui a dégradé la valeur à 'neutre' avec un objectif ajusté de 42 à 44 euros. Malgré cet abaissement, Total reste plébiscité par les analystes puisque si l'on se fie au consensus 'Bloomberg', 25 recommandent encore d''acheter' le titre alors que seulement 2 sont à 'conserver' et aucun à la vente. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 41,79 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.