Mi-séance Paris : le CAC40 ne suit pas Wall Street

Mi-séance Paris : le CAC40 ne suit pas Wall Street
Trump devant le drapeau américain

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Les derniers records de Wall Street ne parviennent pas à donner un nouvel élan à la bourse de Paris qui consolide ses gains de la veille. Le CAC40 glisse de 0,2% en fin de matinée autour de 5.410 points. Pour aller chercher un nouveau plus haut annuel d'ici le 31 décembre, il faudrait dépasser les 5.517 points. La réforme fiscale américaine, tant attendue par la communauté financière, devrait être adoptée d'ici la fin de semaine, ce qui a porté les trois principaux indices sur des sommets historiques, le Nasdaq Composite franchissant même le seuil des 7.000 points pour la première fois en cours de séance. La cote américaine a aussi été stimulée hier par plusieurs annonces de fusion/acquisition.

VALEURS EN HAUSSE

* Peu de hausses significatives sur le CAC40, LafargeHolcim et Société Générale sont les deux seules hausses un peu supérieures à 1%.

*Légère hausse de Gemalto à 49,5 euros. Le titre peine à rejoindre le prix de 51 euros proposé par Thales.

* Vallourec progresse de 1,2% à 4,65 euros. Selon certaines sources de presse, Vallourec chercherait à vendre des terres agricoles au Brésil pour un montant compris entre 600 et 700 millions de dollars. Ces actifs représentent 230.000 hectares dans le nord de l'Etat de Minas Gerais et englobent une part importante de plantations d'eucalyptus. Les mêmes informations font état de négociations avec des investisseurs locaux et étrangers, dont le géant chinois China Forestry Group Corporation. Ce dernier réfléchirait à s'associer avec un groupe brésilien pour exploiter les forêts actuellement détenues par Vallourec Forestal. Lesdites terres agricoles sont inscrites dans les comptes de Vallourec dans la catégorie des actifs biologiques. Au 31 décembre 2016, celles-ci étaient évaluées au bilan à 88,4 millions d'euros, ce qui est très éloigné des montants évoqués pour la transaction.

* Nicox gagne 3% à 10,3 euros. Une étape forte en symbole a été franchie hier. Le partenaire américain Bausch + Lomb a commencé à distribuer aux grossistes la solution ophtalmique Vyzulta aux Etats-Unis. Le second médicament approuvé du laboratoire, le Zerviate, sera lui lancé fin 2018. Les premières redevances sont donc attendues dès l'année prochaine.

VALEURS EN BAISSE

* Plastivaloire (-7,6% à 21,9 euros) est sanctionné après des résultats annuels inférieurs aux attentes.

* Showroomprivé perd encore 6% à 6,48 euros. Le titre reste sous pression au lendemain d'un nouvel un nouvel avertissement sur résultats, le troisième depuis juillet.

* Technicolor perd 3% à 2,95 euros. L'annus horribilis n'est pas terminée. La société a annoncé hier soir que ses résultats seront inférieurs aux attentes en 2017. Il ne s'agit pas du premier avertissement de l'année. Désormais, le curseur est placé à environ 370 ME d'Ebitda, contre "420 à 480 ME" précédemment. En début d'année, le management espérait encore "460 à 520 ME". Le consensus était positionné autour de 409 ME. En parallèle, le groupe a lancé la vente de sa division licences de brevets, afin de recentrer ses activités et ses ressources.

* Seule baisse significative sur le CAC40, Vinci cède 1% à 87 euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU