Mi-séance Paris : le CAC40 poursuit son rebond

Mi-séance Paris : le CAC40 poursuit son rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 juin 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 poursuit son rebond et a même brièvement retrouvé les 5.500 points dans la matinée. Vers la mi-journée, la progression est de 0,45% à 5.490 points. Le retour de l'appétit pour le risque, signé vendredi par une forte progression après la publication des données de l'emploi américain, se concrétise sur l'ensemble des places financières, à l'image de Tokyo où le Nikkei a progressé de plus de 1% ce matin. Les chiffres de l'emploi permettent aux investisseurs de mieux cerner le scénario de resserrement monétaire de la Fed en 2018 avec une deuxième hausse attendue le 12 juin prochain. En Italie, la situation tend à se normaliser avec un taux à 10 ans qui reste autour de 2,5%.

VALEURS EN HAUSSE

* Air France KLM bondit de 7,5% à 7,5 euros. AccorHotels (-5,5% à 45 euros) a confirmé des "réflexions" quant à la reprise des 14% de l'Etat au capital d'Air France même si elles n'en sont qu'au stade préliminaire quant à la faisabilité du projet et ses conditions de réalisation.

* Tessi (+3% à 185 euros) a annoncé la signature d'un accord avec Loomis concernant la cession de CPoR Devises, détenue à ce jour à 80% par Tessi et à 20% par Crédit Agricole SA. CPoR Devises, spécialiste du traitement des devises et produits d'or physique d'investissement en France, avait été acquise en 2005 par Tessi auprès de Crédit Agricole, resté actionnaire minoritaire à hauteur de 20%.

* Société Générale gagne 1,8% à 38,2 euros. UniCredit pousse de nouveau à une fusion avec la Société générale, croit savoir le Financial Times, qui rapporte des sources proches du dossier. Si aucune approche formelle n'a encore été faite, Jean-Pierre Mustier, administrateur délégué d'UniCredit, travaillerait sur ce scénario depuis plusieurs mois, toujours selon le journal britannique. En outre, sur un autre front, la banque vient d'annoncer avoir trouvé des accords de principe avec les autorités américaines (Département de la Justice et CFTC) dans le dossier IBOR ainsi qu'avec DOJ et le Parquet National Financier français dans le 'dossier libyen'.

* Airbus (+0,3% à 99,7 euros) : La chute des commandes d'A330neo n'est pas un sujet de préoccupation et le marché européen des long-courriers va rebondir dans le courant de l'année, a déclaré lundi le directeur commercial d'Airbus, Eric Schulz. "En ce qui concerne les long-courrier, il reste encore énormément d'opportunités dans le monde. Nous avons perdu quelques batailles à l'Ouest, mais il reste d'autres batailles à mener dans le monde. Personnellement, je ne panique pas", a-t-il dit à Reuters.

VALEURS EN BAISSE

* AccorHotels est donc la plus forte baisse du CAC40 avec les incertitudes autour des modalités d'une éventuelle entrée au capital d'Air France.

* TechnipFMC perd 1,6% à 27,1 euros. Les valeurs pétrolières restent confrontées à un baril de pétrole en perte de vitesse (65,7 dollars le WTI).

* STMicroelectronics revient vers les 20 euros ce lundi (-0,5%) malgré la Société Générale qui a intégré le dossier à sa 'Premium List'. Le titre du groupe de semi-conducteurs reste pénalisé par la correction de Dialog Semiconductor après son 'Apple warning'. Dialog a expliqué que le groupe américain allait diversifier ses fournisseurs et s'adresser par conséquent à un groupe supplémentaire pour les 'puces' de gestion énergétique de l'un des nouveaux iPhones. De ce fait, Apple devrait réduire de 30% ses commandes de 'puces' auprès de l'Allemand... L'impact devrait également être conséquent (de l'ordre de 5%) sur le chiffre d'affaires annuel. Apple n'a pas fourni de motif à l'appui de sa décision de recourir à deux fournisseurs et n'a pas dit qui serait le second.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.