Mi-séance Paris : le CAC40 prolonge finalement son rebond

Mi-séance Paris : le CAC40 prolonge finalement son rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Encore indécis ce matin avec une ouverture en légère baisse, le CAC40 prolonge finalement son rebond de 0,5% en fin de matinée, ce qui permet de retrouver les 5.400 points. De quoi reprendre pour l'instant 1,5% sur la semaine. Conséquence de Thanksgiving, les investisseurs américains ne seront de retour que pour une demi-journée, même s'ils sont nombreux à avoir pris un week-end prolongé. En cette journée du "Black Friday", les premiers résultats des instituts d'études seront scrutés de près par les marchés afin de tenter de déterminer si le millésime 2017 annonce un joyeux Noël pour la consommation. L'actualité des entreprises n'est pas bien épaisse, à l'exception des publications de quelques valeurs moyennes à Paris. Sur le front politique, le retour du SPD à la table des négociations pour forme un nouveau gouvernement avec Angela Merkel en Allemagne pourrait mettre un terme à la crise qui menace le pays.

VALEURS EN HAUSSE

* Le secteur bancaire est bien orienté, BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole constituant les principales hausses du CAC40 sur des gains de 1,5% à 2%.

* Kaufman & Broad gagne 2,7% à 38,2 euros. Midcap Partners Louis Capital Markets vient de débuter le suivi sur le promoteur immobilier en adoptant une opinion "achat" et en visant 52 euros. Le broker souligne le profil de "cash machine" de Kaufman & Broad, fruit notamment d'une excellente gestion du BFR et d'une excellente capacité à constamment optimiser les délais de commercialisation.

* Danone progresse de 0,8% à 70,8 euros après l'annonce d'une baisse des droits de douane à l'importation de la Chine.

* Aures (+5% à 36,8 euros) a obtenu un contrat d'envergure. Dans le cadre du renouvellement de ses lignes de caisse, le groupe de produits cosmétiques et textiles Rocher a signé un contrat de fourniture de terminaux points de vente avec le groupe Aures. Cet accord porte, dans un premier temps, sur le remplacement en France de l'ensemble du parc informatique de la marque Yves Rocher. A terme, c'est l'ensemble des enseignes du groupe Rocher dans l'espace européen qui sera concerné. Les principales marques du groupe Rocher sont Yves Rocher, Petit Bateau, Stanhome, Dr Pierre Ricaud, Daniel Jouvance, Kiotis, ID Parfums, Flormar et Sabon.

VALEURS EN BAISSE

* TechnipFMC recule de 1,2% à 22,8 euros. En l'absence d'une grande partie des opérateurs, Thanksgiving oblige, le baril de brut léger américain évolue pourtant sur un plus haut de deux ans en cette fin de semaine. Le WTI pour livraison janvier grimpe actuellement de 0,9% à 58,5 dollars, soutenu notamment par la fermeture temporaire de l'oléoduc nord-américain Keystone qui relie le Canada et les Etats-Unis à la suite d'une fuite massive de brut dans l'Etat du Dakota du Sud.

* Pas d'autres baisses vraiment significatives sur le CAC40.

* Figeac Aero chute de 13% à 16,6 euros. Malgré la confirmation de ses objectifs de moyen terme, l'équipementier aéronautique est sanctionné après des revenus trimestriels inférieurs aux attentes.

* Avenir Telecom perd 10% à 0,28 euro. Les résultats se sont considérablement améliorés au terme de la première moitié de l'exercice en cours, c'est-à-dire la période allant d'avril à septembre. Pour autant, ils sont encore difficilement lisibles, concède la direction, car ils intègrent encore des éléments exceptionnels mais pas encore toutes les conséquences du recentrage au forceps de la société.

 
4 commentaires - Mi-séance Paris : le CAC40 prolonge finalement son rebond
  • avatar
    Mdr -

    Le poids de la cime est lourd a porter....Bientôt l'avalanche ? Hein

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Fonction publique: Darmanin lance une vaste consultation des agents et usagers
    Statut : refusé
    Il y a 8 minutes
    le 24 11 2017 à 12 53

    Il nous semblerait pertinent d'évoluer, dans les couches du mille feuilles administratif, vers la généralisation de la suppression d'un fonctionnaire sur deux comme option proposée aux contribuables, et vers l'imposition un jour, de ne plus considérer comme un droit "les congés maladie". Dans les collèges et lycées les agents d'entretien les agents de maintenance et de cuisine peuvent être remplacer par des services privés, indique notre rapport. Une proposition qui permettrait aussi, "de ré allouer les sommes économisées à la montée en gamme globale de l'offre de service public en privilégiant, entre autres, l"efficience, la qualité la disponibilité des services pour les usagers.

    SERVICEs PUBLICS : changer ses habitudes pour sauver la planète de la fonction publique !

    Avec notre rapport, nous ambitionnons simplement de "contribuer au débat" sur "une question de société et de politique majeure", alors que devraient débuter rapidement à notre sens des États généraux de la fonction publique et du fonctionnariat. Nous espérons pouvoir contribuer à "fixer un cap à la transition politique et du fonctionnariat qu'il convient d'amorcer".

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    juste de la poudre aux yeux pour terminer l'année ...

  • avatar
    Mdr -

    On grapille quelques dizaines de points !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]