Mi-séance Paris : le CAC40 refuse les 5.800 points

Mi-séance Paris : le CAC40 refuse les 5.800 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 février 2021 à 12h00

LA TENDANCE

La séance avait bien commencé avec un nouveau plus haut depuis près d'1 an touché à presque 4.805 points sur le CAC40 mais la baisse s'est ensuite imposée. L'indice parisien cède désormais 0,4% autour de 5.745 points.

Les valeurs pétrolières restent recherchées alors que le baril évolue autour de 62 dollars pour le Brent et 65 dollars pour le WTI.

Aux Etats-Unis, après une correction du Nasdaq hier soir, les marchés attendent ce mardi l'audition au Sénat, à Washington, de Jerome Powell, le président de la Fed, qui devrait réaffirmer l'engagement durable de la banque centrale à maintenir une politique monétaire ultra-accommodante, aussi longtemps que cela sera nécessaire. Des interventions de Powell et Richard Clarida, le vice-président de la Fed, sont aussi attendues demain mercredi.

VALEURS EN HAUSSE

* CGG gagne 2% et Vallourec 3%.

* Total (+2,4% à 38,4 euros), au travers de Total Quadran, sa filiale d'énergies renouvelables en France, fait entrer la Banque des Territoires et Crédit Agricole Assurances à hauteur de 50 % au capital de deux portefeuilles de projets renouvelables. Crédit Agricole Assurances prend une participation de 50% dans un portefeuille composé de 9 parcs éoliens (103 MW) et 44 centrales solaires (182 MW) pour une capacité totale de 285 MW (100%). La Banque des Territoires prend une participation de 50% dans un portefeuille composé de 8 parcs solaires situés en Nouvelle-Calédonie pour une capacité totale de 53 MW (100%).

* Les compagnies aériennes et les valeurs liées au tourisme sont portées par les espoirs de réouverture des économies sur fond de poursuite des campagnes vaccinales et de données encourageantes sur l'efficacité des vaccins contre les variants du Covid-19. L'annonce d'easyJet (+8%) concernant une envolée de ses réservations à la suite des annonces du gouvernement britannique soutient également le secteur. Air France KLM et Groupe ADP prennent 4% et Accor gagne 2%.

* Faurecia rebondit de 2% à 45,4 euros au lendemain d'un repli de 4,7% dans le sillage de la présentation de ses comptes 2020 et de ses objectifs de moyen terme. Les analystes sont nombreux à revenir sur le dossier ce matin à l'image d'Invest Securities qui remonte sa cible de 61 à 68 euros tout en restant à 'acheter'. Le broker évoque une publication 2020 clairement au-dessus des objectifs et des attentes. Les guidances 2021 sont prudentes mais confirment un fort rebond en croissance et en marge d'EBITA par rapport à 2020.

* Sanofi gagne 0,4% à 76,6 euros. La Food and Drug Administration (FDA) des Etats-Unis a approuvé l'inhibiteur de PD-1 Libtayo (cemiplimab-rwlc) de Sanofi pour le traitement de première ligne des patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) au stade avancé exprimant des niveaux élevés de protéines PD-L1 (pourcentage de cellules exprimant la protéine 50%), après dosage au moyen d'un test approuvé par la FDA. Les patients doivent présenter soit un cancer métastatique, soit un cancer localement avancé, ne pas être éligibles à une résection chirurgicale ou une chimioradiothérapie définitive, et leurs tumeurs ne doivent pas exprimer les aberrations EGFR, ALK ou ROS1.

VALEURS EN BAISSE

* Des prises de bénéfices sur Dassault Systèmesqui s'éloigne un peu de ses récents sommets (-4% à 173 euros).

* STMicroélectronics rend aussi 4% à 32,4 euros.

* Bonduelle (-0,5%) a annoncé un projet d'augmentation de capital réservée à des partenaires agricoles du groupe. Ce projet d'augmentation de capital a pour finalité de "leur permettre de partager la création de valeur de Bonduelle et de renforcer des liens durables et étroits avec la société en les associant au capital".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.