Mi-séance Paris : le CAC40 repart à la baisse, Publicis et la Société Générale se distinguent

Mi-séance Paris : le CAC40 repart à la baisse, Publicis et la Société Générale se distinguent©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Le marché parisien repique du nez à la mi-journée avec un CAC40 en retrait de 0,87% à 5.210 points. En l'absence d'indicateurs de conjoncture majeurs, ce sont les publications d'entreprises qui donnent le "la" en Europe même si la baisse de Wall Street hier pèse logiquement. Des résultats diversement appréciés. Total, Publicis, la Société Générale et Pernod Ricard gagnent du terrain alors que Korian, ALD ou encore Bennteau sont à la peine. A noter également que le dollar poursuit son rebond face à l'euro, en revenant sur ses niveaux de la mi-janvier.

VALEURS EN HAUSSE

* Akka Technologies (+7,6% à 52,7 euros), dopé par une solide publication annuelle. Le groupe a dévoilé un chiffre d'affaires 2017 en hausse de 18,9% à 1,33 milliard d'euros en 2017, soit +7% en données organiques. Oddo BHF évoque une fin d'année meilleure qu'attendu et de bonnes perspectives 2018.

* Publicis (+5,8% à 59 euros) est parvenu à accélérer sa croissance organique au quatrième trimestre et à repasser dans le vert en 2017. Mais cela ne suffira pas au groupe pour atteindre cette année les objectifs fixés dans son plan stratégique 2013. Le groupe compte améliorer sa croissance et de sa marge cette année. Publicis propose également le versement d'un dividende de 2 euros par titre, en hausse de 8,1%.

* Société Générale (+3,7% à 45,9 euros). Difficile de s'y retrouver dans les résultats 2017, tant les exceptionnels sont nombreux. Mais la banque a publié des revenus plus élevés que prévu au dernier trimestre, qui permettent d'éviter au résultat net publié de passer dans le rouge malgré les multiples charges de fin d'année. Le dividende de 2,20 euros est conforme aux attentes.

* Pernod-Ricard (+2,2% à 127,4 euros). Les résultats publiés par le groupe de spiritueux pour le premier semestre 2017-2018 sont ressortis conformes voire légèrement supérieurs aux attentes : le chiffre d'affaires a progressé de 5,1% en organique là où le consensus escomptait +4,6% et le résultat opérationnel a bondi de 5,7% (estimation de consensus : +4%). Le groupe tricolore a en outre gratifié le marché d'un relèvement de sa guidance annuelle de profitabilité. Le PDG, Alexandre Ricard, a porté l'objectif de croissance interne du résultat opérationnel courant à 4-6 %, contre une fourchette de 3 à 5 % précédemment.

* Total (+1,6% à 45,5 euros). Portée par la hausse des cours du brut et de sa production, la major a dévoilé des résultats trimestriels en forte progression. Sur les trois derniers mois de 2017, la major enregistre un résultat net ajusté 2,872 Mds$, en hausse de 19%.

* Lagardère (+1,4% à 24,5 euros). Le groupe, en marge de ses revenus annuels, a confirmé l'objectif de croissance du Résop 2017, attendue entre + 5% et + 8% par rapport à 2016.

VALEURS EN BAISSE

* Korian (-7,2% à 23,34 euros) : le groupe a publié des résultats annuels plutôt conformes aux attentes, mais ses prévisions ont beaucoup déçu les analystes.

* Bénéteau (-4% à 19,88 euros) : les prévisions annuelles n'ont pas convaincu le marché, qui espérait un peu mieux. Les prises de profits continuent après les sommets historiques signés au milieu du mois de janvier.

* ALD (-4% à 12,90 euros) : le titre est sanctionné après les résultats annuels. Le groupe anticipe pour cette année une croissance de sa flotte comprise entre 8% et 10% et vise un taux de distribution de dividende allant de 40% à 50%.

* Air France KLM (-3,7% à 11,12 euros) : le marché punit la stabilité de la recette unitaire de janvier après plusieurs mois de hausse. Le trafic, lui, reste dynamique.

* Geci International (-3,7% à 0,20 euro) : la société a émis 3,2 ME d'ORNANE additionnelles.

* Airbus (-3% à 86,15 euros) : le groupe a confirmé ce que tout le monde savait déjà, à savoir que de nouvelles provisions seront nécessaires sur le programme A400M. Les analystes estiment qu'elles pourraient atteindre voire dépasser le milliard d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Mi-séance Paris : le CAC40 repart à la baisse, Publicis et la Société Générale se distinguent
  • avatar
    FelixM -

    Clôture hier 07-02 à 5 255 alors que les tenants de l'analyse graphique visaient le niveau de 5 259 (touché en séance) : réussite parfaite de la prévision.
    Pour eux les prochains supports passent à 5 100 et 4 995.

  • avatar
    Tueur -

    On fait quoi des bancaires , Camarades ?????

    avatar
    pigeonxxl38 -

    le collègue non syndiqué mais barbouillé de mer.. te TUEUR ex Mafiosi Mafioso Mafiosette le grand lécheur des pleins de ronds et de son Dieu la grosse Trompinette a parlé !

    avatar
    mister_j -

    ...quelles "bancaires,Camarade ?!?

    ...ha oui...les canards boiteux qui plongent tous les deux matins,vers les profondeurs abyssales des classements du CAC40,comme un vulgaire TITANIC,mais que le contribuable Français est sommé de "renflouer" avec son épargne...

  • avatar
    Mdr -

    Ben alors ! La France vivrait la croissance ?

    avatar
    Tueur -

    embarquement vers les strato-cumulus Camarade aigri ........

    avatar
    mister_j -

    ...à "tueur"...

    ...plongée profonde vers les abysses de la cotation boursière,Camarade FRUSTRÉ.

    avatar
    Mdr -

    Oui la croissance profonde ! Elle est bien bonne...A bientôt.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    cette fois-ci une odeur de Bérézina de retraite de Russie qu'est ce t'en pense toi le Tueur ex Mafiosi le vieux grognard de 35 berges que tu avais annoncé , non pas fidèle a Napoléon mais aux pleins de ronds comme par exemple ton grand pote le Baron Fillon ...

    avatar
    Tueur -

    La SG Camarade .......

    avatar
    Tueur -

    t'as vu TOTAL ?

    avatar
    mister_j -

    ...il faut sauver la SG...mise en faillite par son PDG de l'époque,un certain Daniel Bouton.

    avatar
    pigeonxxl38 -

    et vous croyez que ceux de la caisse d'épargne : les Milhaud Pérol Mérindol Comolet Carmona c'est mieux ?