Mi-séance Paris : le CAC40 reperd 1%

Mi-séance Paris : le CAC40 reperd 1%
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 03 juillet 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Si la séance d'hier a finalement débouché sur une vive hausse pour le CAC40 de 2,49%, l'indice parisien redonne déjà 1% ce midi de retour sur la barre des 5.000 pts dans un marché toujours aussi volatil en l'absence de Wall Street fermée en raison du week-end de "l'Independence Day". En parallèle, la situation ne s'améliore guère sur le plan sanitaire aux Etats-Unis. En revanche, économiquement, les nouvelles sont meilleures outre-Atlantique et en Chine !

ECO ET DEVISES

L'activité du secteur des services en Chine a ainsi progressé en juin à son rythme le plus important depuis plus d'une décennie, alors que l'allègement des mesures de confinement destinées à lutter contre la crise sanitaire ont relancé la demande des consommateurs. L'indice PMI des services calculé par Caixin/Markit a grimpé le mois dernier à 58,4, un plus haut depuis avril 2010, contre 55,0 en mai. Ce rebond tend à montrer que l'économie chinoise dans son ensemble commence à se rétablir, alors que l'activité a progressivement repris, même si les analystes estiment que plusieurs mois seront nécessaires pour retrouver des niveaux pré-coronavirus.
Hier soir, les marchés US ont salué la publication d'un rapport de l'emploi très encourageant aux Etats-Unis en juin, avec 4,8 millions de créations de postes.
A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,36% à 25.827 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,45% à 3.130 pts et que le Nasdaq Composite, a grimpé de 0,52% à 10.207 pts, signant un deuxième record historique d'affilée...
Sur les devises, l'euro campe à 1,1230/$ et le pétrole monte sur les 42$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Chargeurs : +6%. Le gouvernement a indiqué jeudi que les entreprises françaises seraient "fortement incitées" à constituer des stocks de masques pour couvrir jusqu'à 10 semaines de crise afin de se préparer à une éventuelle "seconde vague" de COVID-19 à la rentrée. La filière française sera privilégiée : "Une bonne nouvelle pour Chargeurs", commente Portzamparc : "Cette incitation pourrait notamment soutenir le carnet de commandes de Lainière Santé au T3... Pour rappel le carnet de commandes indicatif à moins d'un an de Lainière Santé à fin avril était de 250 à 300 ME avec des livraisons principalement concentrées au T2". De quoi rester à l'achat sur le dossier en visant un cours de 24,10 euros. Le titre grimpe de 4,2% à 13,98 euros ce vendredi en Bourse de Paris.

Ubisoft : remonte de 4% avec Neoen, EDF et Robertet

Ingenico : +2% suivi de Xilam, Worldline et Assystem

Compagnie des Alpes : +1% avec P&V, Genfit, Tarkett, Iliad, STM et Teleperformance

Bic (+1%) a reçu une ordonnance d'exclusion générale de la Commission du commerce international des États-Unis (ITC) qui empêche l'importation aux États-Unis de tous les briquets imitant l'apparence emblématique des briquets Bic, qui porterait atteinte à l'habillage commercial enregistré du groupe. Cette décision conclut une enquête de l'ITC ouverte le 6 décembre 2018 pour arrêter l'importation non autorisée aux États-Unis de briquets de poche fabriqués en Chine qui imitent la conception des briquets Bic.

Laurent-Perrier (+0,5%) : Le résultat opérationnel, à taux de change courants, atteint 41,2 millions d'euros, et reste stable par rapport à l'exercice précédent. Hors effet de change, il s'établit à 40,5 millions d'euros, en recul de -2%. La marge opérationnelle progresse de +0,2 point, en données publiées, à 17,8%. A taux de change constants, elle s'établit à 17,6% et reste stable par rapport à l'exercice 2018-2019. Le résultat financier, s'améliore de 7% sur l'exercice, avec un recul du coût de la dette financière nette de - 5,2%. Le taux d'impôt ressort à 31,4%, en retrait de -0,9 point par rapport à l'exercice précédent. Le résultat net s'élève quant à lui à 23,8 millions d'euros à taux de change courants, en progression de +2,6%.

Virbac (stable) a annoncé la cession de ses produits antiparasitaires pour chiens des marques Sentinel à MSD Santé Animale, une division du groupe américain Merck & Co. La contrepartie reçue pour la transaction s'est élevée à environ 400 millions US$ en numéraire, sous réserve des ajustements de clôture usuels. Virbac précise que les impacts financiers de cette cession sur le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d'acquisitions (Ebita), devraient se traduire par une diminution d'environ 55 M$ du chiffre d'affaires et d'environ 3 points du ratio d'Ebita sur chiffre d'affaires sur une base pro forma en année pleine.

VALEURS EN BAISSE

Alten : -5% avec Prodways, Vallourec et Faurecia (-4,5%)

Elis : -3,5% avec Casino, Natixis, Renault, Peugeot, Valeo

Air France KLM (-2%) réunit actuellement les représentants de son personnel pour les informer de ses intentions en matière de restructuration, un projet qui pourrait conduire à la suppression de 7.500 postes selon plusieurs sources.

CNP : -2% avec AKKA, CGG, Airbus, Rexel, Beneteau, TF1

Transgene : -2% suivi de SES, Icade, Vicat, BNP Paribas, Michelin, Eutelsat

Airbus (-1,5%) pourrait préserver 2.000 des 5.100 emplois qu'il envisage de supprimer en Allemagne s'il recevait l'aide des pouvoirs publics, a dit Guillaume Faury, son président exécutif, jeudi au journal 'Spiegel', alors qu'en France, les syndicats et des élus régionaux ont demandé à l'avionneur de réduire l'ampleur et le rythme du plan de restructuration.

Sanofi (-1%) et Regeneron Pharmaceuticals, Inc annoncent que l'essai de phase III de Kevzara (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n'a pas atteint ses critères d'évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.