Mi-séance Paris : le CAC40 reprend timidement sa marche en avant

Mi-séance Paris : le CAC40 reprend timidement sa marche en avant©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 tente de reprendre sa marche en avant après avoir plié hier dans le sillage de Wall Street. L'indice parisien reprend timidement 0,25% à 5.255 points. Les investisseurs ne savent plus trop sur quel pied danser après les dernières décisions de Donald Trump. Si le limogeage du patron de la diplomatie américaine Rex Tillerson ne constitue pas une surprise puisqu'il avait déjà été évoqué à plusieurs reprises, il vient s'ajouter à une impressionnante série de départs qui montrent que le président américain se fabrique une garde rapprochée de plus en plus conservatrice. Les investisseurs s'alarment aussi des conséquences d'une guerre commerciale élargie lancée par les Etats-Unis alors que la Maison Blanche envisagerait de taxer fortement les importations chinoises.

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox (+2,8% à 9,38 euros) a modifié les accords le liant à Bausch + Lomb sur Vyzulta, vendu depuis le mois de décembre dernier aux Etats-Unis. Le laboratoire a obtenu une légère amélioration des conditions d'origine, qui remontent à 2010. Gilbert Dupont estime que son objectif de cours de 19,80 euros est conforté par cette annonce. L'analyste rappelle que la négociation est la conséquence du décalage de la mise en vente du produit.

* Interparfums gagne 1,4% à 36,5 euros après des résultats annuels solides et légèrement supérieurs aux attentes. Le management a également confirmé sa guidance, à savoir un chiffre d'affaires de 430 ME et une marge opérationnelle comprise entre 13 et 13,5% % après des dépenses de marketing et publicité à nouveau supérieures à 100 ME. Et le dividende a été rehaussé de 34% à 0,67 euro.

* Damartex progresse de 4,7% à 33 euros. Portzamparc a démarré le suivi de la valeur avec un conseil 'renforcer' et un objectif de 35,90 euros.

* Genfit (+1,6% à 25,1 euros) disposait fin 2017 d'une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants de 273,8 ME. La perte nette ressortait à 58,6 ME pour l'exercice. La société garde une perspective de commercialisation d'elafibranor à l'horizon 2020.

* Pas de hausses vraiment significatives sur le CAC40. Publicis et Engie gagnent un peu plus de 1%.

* Léger rebond d'Iliad (+0,7% à 178,8 euros), toujours pénalisé par sa publication annuelle. Le Crédit Suisse a réduit ce matin son objectif de 190 à 170 euros, tout en restant 'neutre'.

VALEURS EN BAISSE

* DBV Technologies perd 2,8% à 36,2 euros. Les essais cliniques avancés coûtent cher à la société, dont la trésorerie est passée de 256,5 millions d'euros fin 2016 à 137,9 ME fin 2017. Ce montant avait déjà été communiqué il y a quelques semaines, si bien qu'il ne surprendra pas. Les produits opérationnels 2017 ont atteint 11,9 ME et la perte nette -147,7 ME. La société n'a pas fourni d'éléments de prévisions dans son communiqué du jour. Les analystes s'attendent à ce qu'elle réalise dans le courant de l'année une augmentation de capital pour financer le lancement de Viaskin Peanut.

* Casino reste mal orienté (-2,4% à 40,8 euros), cinquième séance consécutive de baisse depuis la publication des résultats annuels avec des inquiétudes sur la dette.

* Dans le même secteur de la grande distribution, Carrefour cède 0,7% et constitue la plus forte baisse du CAC40 en fin de matinée sur fond de tensions sociales. Les syndicats Force Ouvrière et CFDT ont appelé à une grève générale chez Carrefour le samedi 31 mars prochain. Les délégués FO des magasins de proximité, supermarchés, hypermarchés et entrepôts se sont réunis en début de semaine pour fixer cette date, en réponse aux attaques des actionnaires sur les emplois et la location-gérance et au hold-up sur participation aux bénéfices. La CFDT a rejoint le mouvement suite à l'appel à l'unité syndicale.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU