Mi-séance Paris : le CAC40 reste en baisse

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en baisse©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 novembre 2018 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris reste en baisse malgré un début de séance qui avait vu le CAC40 remonter sur les 5.100 points. En fin de matinée, l'indice parisien perd 0,4% autour de 5.050 points. Le pétrole continue à jouer les trouble-fête car même si les consommateurs sont soulagés de voir le prix de l'essence reculer, les marchés boursiers subissent la baisse des cours de groupes pétroliers, généralement bien représentés dans les indices boursiers. Le baril de pétrole ne parvient toujours pas à rebondir malgré quelques sursauts et pinte même en baisse avec un WTI sous les 56 dollars. Les valeurs technologiques sont également mises à l'épreuve du courant vendeur observé à Wall Street avec comme symbole la correction de la première capitalisation mondiale, Apple. Son cours de Bourse flirte désormais à Wall Street avec un marché baissier caractérisé par une chute supérieure à 20%... Mercredi à la clôture, le titre de la firme à la pomme a encore reculé de 2,8% à 186,80$, inscrivant une 5ème séance consécutive de baisse. Il a abandonné 19,5% depuis son pic historique, au-dessus de 232$, inscrit début octobre. Première valeur à dépasser les 1000 Milliards de Dollars de capitalisation, il y a quelques semaines, Apple affiche désormais une valeur boursière de 912 Mds$.

VALEURS EN HAUSSE

* Bouygues (+0,8% à 32,8 euros) affiche un résultat opérationnel stable à 1.018 millions d'euros contre 1.015 millions d'euros sur les 9 premiers mois de 2017. Il intègre 198 millions d'euros de résultats non courants dont, chez Bouygues Telecom, 110 millions d'euros liés à l'annulation de charges à payer antérieures à 2018 sur les redevances des fréquences 1800 MHz et 120 millions d`euros liés à la plus-value de cessions de sites à Cellnex. Enfin, le résultat net part du Groupe des 9 premiers mois de 2018 ressort à 772 millions d`euros, en hausse de 83 millions d'euros sur un an.

* Air France-KLM gagne 1,3% à 10 euros. Kepler Cheuvreux a remonté son avis de "conserver" à "acheter", en revalorisant à 13,70 euros.

* Ipsen (+1,2% à 123,3 euros) a annoncé aujourd'hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l'accès au marché de Cabometyx (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l'Union européenne, ainsi qu'en Norvège et en Islande.

* Soitec (+0,4% à 55,15 euros) a annoncé qu'une version adaptée de sa ligne de produit de plaques de silicium sur isolant totalement déplété (FD-SOI) a été sélectionnée par le groupe japonais Renesas Electronics Corporation pour sa technologie SOTBTM (Silicon-On-Thin-Buried-Oxide) produite en 65 nm et démontrant une consommation énergétique ultra-faible. Les nouvelles puces SOTB réduisent en effet la consommation d'énergie à environ un dixième de celle des produits existants sur le marché.

VALEURS EN BAISSE

* PSA Groupe perd 4% et Valeo 3%. Le secteur automobile pèse sur la tendance à Paris alors que le marché européen a de nouveau reculé en octobre. Selon les données de l'Association des constructeurs européens d'automobile, le nombre de véhicules immatriculés dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse) a diminué de 7,4% le mois dernier après une chute de 23,4% en septembre. Au niveau des constructeurs, Volkswagen et Nissan ont connu un mois d'octobre particulièrement compliqué avec des immatriculations en retrait de respectivement 21,6% et 26,2%. Renault Group a également souffert (-14,6%), tout comme Fiat Chrysler (-13,3%). PSA Group s'en sort plutôt bien avec une baisse limitée à 1,2%. A l'inverse, les constructeurs allemands ont réalisé un bon mois, à l'image de BMW (+13,6%) et de Daimler (+7,6%).

* Engie (-1,6% à 12,3 euros) : Electrabel, filiale belge d'Engie, a prolongé l'arrêt du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Doel de six semaines, jusqu'au 31 janvier, afin de poursuivre les réparations d'une conduite défectueuse du système de refroidissement.

* Derichebourg perd 6% à 4,12 euros. Le chiffre d'affaires de l'exercice 2017-2018 s'élève à 2,92 milliards d'euros, en progression de 6,9% par rapport à l'exercice précédent. Les deux divisions du groupe voient leur activité progresser malgré un contexte chahuté dans l'activité recyclage des métaux. A taux de change constants, la progression est de 7,6%. Le chiffre d'affaires de la division Services à l'Environnement, progresse de 8,6% à 2,12 milliards d'euros (+9,7% à taux de change constants). Le chiffre d'affaires de la division Multiservices progresse de 2,7% à 802,5 ME (+2,6% à périmètre et taux de change constants).

* TF1 (-0,5% à 8,97 euros) et le Groupe Canal+ ont signé un nouvel accord de distribution global. Ce nouvel accord permet au Groupe Canal+ d'intégrer dans ses offres toutes les chaînes du Groupe TF1 ainsi que les services non linéaires qui y sont associés.

* Les pétrolières TechnipFMC et Total restent en légère baisse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.