Mi-séance Paris : le CAC40 reste en baisse mais préserve les 4.800 points

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en baisse mais préserve les 4.800 points
Donald Trump à Washington, répondant aux questions sur l'enquête pour destitution.

Boursier.com, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 reste en baisse (-0,5%) mais préserve les 4.800 points en fin de matinée après être descendu ce matin jusqu'à 4.783 points. Le thème des OPA soutient quand même la tendance après le relèvement de l'offre de Veolia sur la part d'Engie dans Suez. Veolia se dit prêt à s'engager à déposer une OPA à la condition qu'elle soit amicale.

Aux Etats-Unis, le premier affrontement télévisé entre le président américain Donald Trump et son rival démocrate pour l'heure favori dans les sondages, Joe Biden, n'a pas apporté grand-chose de concluant ou constructif, comme on pouvait s'y attendre. Trump et Biden se sont donc livrés à une joute musclée, abordant les sujets phares du moment tels que la crise sanitaire et l'intégrité de l'élection du 3 novembre. "Voulez-vous la fermer ?", a même asséné durant le débat un Biden plutôt remonté, jugeant le comportement de Trump indigne de sa fonction, alors qu'était évoquée la question du remplacement de Ruth Barber Ginsburg à la Cour suprême.

A l'approche de l'élection présidentielle et des législatives du 3 novembre, le temps presse par ailleurs aux Etats-Unis pour trouver un accord bipartisan sur un nouveau plan de relance face à la récession provoquée par la pandémie. Si aucun projet n'est adopté avant l'élection, les économistes craignent que la reprise économique en cours ne s'essouffle, surtout en cas de résultats électoraux serrés, voire de contestation des résultats par Donald Trump.

VALEURS EN HAUSSE

* Veolia gagne 1,5% à 18,6 euros et Suez 6% à 15,8 euros. Veolia a relevé son offre de reprise de la participation de 29,9% d'Engie dans Suez de 15,5 à 18 euros par action ! Mais contrairement à ce qu'espérait Bercy, l'offre reste valable jusqu'à ce soir minuit seulement. "Ayant pris en compte les préoccupations de l'Etat et d'Engie, Veolia a décidé d'améliorer sa proposition dans l'ensemble de ses composantes afin de présenter la meilleure offre possible en vue de la délibération du conseil d'Engie de ce jour". Après l'acquisition éventuelle du bloc de 29,9% de Suez auprès d'Engie, Veolia est prêt à s'engager à ne déposer une offre publique portant sur 70,1% du capital de Suez qu'à la condition qu'elle soit amicale, bénéficiant d'un accueil favorable du conseil d'administration de Suez. Pour y parvenir, Veolia propose à Suez de se donner une période de six mois expirant le 31 mars 2021, pendant laquelle les parties feront leurs meilleurs efforts pour rechercher les bases communes d'un accord relatif à la mise en oeuvre du projet porté par Veolia.

* Voluntis flambe de 25% à 1,58 euro. Le groupe a dévoilé des résultats intermédiaires en légère amélioration et a surtout réitéré ses objectifs financiers à court et moyen terme. Malgré le contexte sanitaire, le management a confirmé viser une croissance significative de ses facturations commerciales en 2020 ainsi que l'atteinte de l'équilibre financier, soit un Ebitda ajusté positif, courant 2021.

* TechnipFMC (+2,2% à 5,37 euros) a remporté un contrat 'significatif' (entre 75 et 250 millions de dollars dans la terminologie du groupe) auprès de Shell Moerdijk portant sur l'ingénierie, la fourniture des équipements et la fabrication (EPF) d'équipements propriétaires et de services associés pour huit fours de production éthylène au complexe pétrochimique de Moerdijk aux Pays-Bas. Ces nouveaux fours vont utiliser la technologie de TechnipFMC de disposition innovante des tubes de vapocraquage en plusieurs rangées et remplaceront, sans perte de capacité, les 16 anciens fours, tout en augmentant l'efficacité énergétique et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Cette modernisation devrait permettre de réduire d'environ 10% les émissions annuelles de CO2 de Shell Moerdijk.

* Pernod Ricard (+0,8% à 137 euros) a annoncé une prise de participation majoritaire au sein de Vermutería de Galicia, ce qui permet d'ajouter le vermouth espagnol St. Petroni à son portefeuille de marques. Créée en 2014, cet apéritif est produit à Padrón, en Galice, dans le nord de l'Espagne.

* Technicolor gagne 3,6% à 1,26 euro. Le groupe se réjouit de l'amélioration de sa note corporate de Moody's à 'Caa2' avec perspectives stables et de la notation 'Caa1' de sa nouvelle dette. Cette amélioration fait suite à celle de S&P avec une notation 'CCC+' (note corporate) et 'B' (nouvelle dette) et reflète la réussite de la restructuration financière, grâce à laquelle il a obtenu 420 millions d'euros (nets de frais) de nouveaux financements et s'est désendetté via la conversion en capital de 660 millions d'euros de dette.

VALEURS EN BAISSE

* Alstom cède 2,4% à 43 euros alors que Bouygues a annoncé la cession de 11 millions d'actions, représentant au total 4,8% du capital social, du groupe français spécialisé dans les transports. L'opération a été réalisée à 42 euros par titre. A cette fin, Bouygues a conclu une vente à terme avec BNP Paribas, soumise à la réalisation effective d'un placement dont le dénouement interviendra le 3 novembre 2020. A l'issue du dénouement physique de la vente à terme, Bouygues conservera une participation d'environ 9,7% du capital social d'Alstom. Jusqu'au dénouement physique de la vente à terme, Bouygues conservera l'entière propriété de ses 32,9 millions d'actions et des 65,9 millions droits de vote associés afin de voter en faveur du projet d'acquisition de Bombardier Transport à l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires prévue le 29 octobre 2020. Bouygues réitère en effet sa confiance envers l'équipe dirigeante d'Alstom et dans sa stratégie.

* Airbus et Safran reculent de 1,5%.

* EssilorLuxottica recule de 0,7% à 114,5 euros. HSBC est pourtant passé à l'achat avec un objectif relevé de 127 à 140 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.