Mi-séance Paris : le CAC40 revient directement au-dessus des 4.500 points

Mi-séance Paris : le CAC40 revient directement au-dessus des 4.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 17 avril 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Encore un beau rebond du CAC40 qui parvient à rallier les 4.500 points et même à les dépasser, en hausse de 4% ce vendredi midi. Cela permet de gommer la baisse de la semaine. Wall Street a encore donné le ton hier soir avec une clôture positive. Alors que l'épidémie de Covid-19 semble avoir atteint un pic aux Etats-Unis, le président américain a annoncé jeudi soir une stratégie de redémarrage de l'économie en 3 étapes. Les gouverneurs des Etats seront chargés du calendrier de sortie de crise. Donald Trump a indiqué que les Etats qui remplissaient les conditions pouvaient engager dès ce vendredi la première phase du processus. Il a estimé que 29 Etats devraient être en mesure de rouvrir leur économie sous peu.

Ce n'est bien sûr pas le cas des Etats les plus touchés comme New York. Pour entamer le processus et entrer en Phase 1, ils devront avoir observé pendant 14 jours une baisse du nombre de cas de Covid-19 et les hôpitaux ne devront pas être sous tension. Une fois admis en Phase 1, ils pourront rouvrir certaines activités dont les salles de sport, les restaurants, les cinémas et les lieux de culte, tout en continuant de respecter les mesures de distanciation sociale et les mesures d'hygiène. Les établissements scolaires resteront fermés, le télétravail restera préconisé, et les déplacements non essentiels resteront proscrits.

En bourse de Paris, les premières publications trimestrielles du CAC40 sont bien accueillies avec LVMH, Orange et L'Oréal en hausse.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Safran bondit de 10% à 82,5 euros. Durement secoué, comme l'ensemble de l'industrie aéronautique, par la crise du Covid-19, le titre du groupe de défense et de haute technologie bénéficie enfin d'une bonne nouvelle sectorielle puisque Boeing a annoncé hier soir qu'il allait reprendre la semaine prochaine la production de ses appareils commerciaux dans l'Etat de Washington. Quelque 27.000 salariés vont ainsi recommencer à fabriquer des 747, 767, 777 et 787.

* Airbus reprend également 9% à 58 euros.

* Orange (+2% à 11,4 euros) semble traverser la crise sereinement et confirme ce matin ses objectifs, ne décelant aucune "déviation significative" par rapport à sa feuille de route financière établie pour 2020. En revanche, les actionnaires du groupe ne couperont pas à la diminution de son dividende. Le Conseil d'administration propose de le réduire de 0,70 euro à 0,50 euro par action, ce qui se traduirait par un solde de dividende à verser de 0,20 euro au lieu de 0,40 euro, sa date de paiement restant inchangée au 4 juin 2020.

* LVMH (+5% à 360 euros) affiche au premier trimestre 2020 des ventes de 10,596 milliards d'euros, en recul de 15%. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 17% par rapport à la même période de 2019. Le consensus FactSet était de 10,533 milliards d'euros de chiffre d'affaires. LVMH estime témoigner d'une bonne capacité de résistance dans un environnement économique perturbé par une grave crise sanitaire, entraînant la fermeture des boutiques et des sites de production dans la plupart des pays au cours des dernières semaines et l'arrêt des voyages internationaux. La priorité du groupe est d'assurer la sécurité de ses collaborateurs et clients. Un dividende réduit de 30% par rapport au montant annoncé le 28 janvier est proposé. Ainsi, le dividende de l'exercice 2019 serait de 4,80 euros par action. Compte tenu de l'acompte de 2,20 euros par action versé le 10 décembre dernier, le solde s'établirait à 2,60 euros par action

* L'Oréal (+2,7% à 251 euros) a publié jeudi soir un chiffre d'affaires de 7,22 milliards d'euros au premier trimestre, en repli de 4,3% en données publiées et en baisse de 4,8% à périmètre et taux de change constants. Le 30 mars dernier, le géant des cosmétiques avait indiqué s'attendre à une baisse de ses ventes d'environ 5% au premier trimestre par rapport à la même période de 2019. L'Oréal avait alors suspendu ses perspectives pour 2020 en raison du manque de visibilité causé par la crise du coronavirus.

* Maisons du Monde (+3,5% à 7,5 euros) : les ventes du groupe au premier trimestre 2020, globalement stables jusqu'au 15 mars, date à laquelle les fermetures de magasins européens se sont accélérées, ont diminué de 13 % d'une année sur l'autre (à taux de change courant) pour s'établir à 244 millions d'euros. Les ventes en ligne sont restées globalement stables malgré des défis persistants sur la chaîne logistique. Au global, les ventes en magasin pour le trimestre ont diminué par rapport au même trimestre de l'année dernière en raison de la fermeture du réseau de magasins.

* Rémy Cointreau (+1,6% à 103,6 euros) proposera à son assemblée générale d'accorder un dividende de 1 euro par action au titre de l'année 2019-2020, en baisse substantielle par rapport aux 2,65 euros versés l'année dernière et qui incluaient 1 euro de dividende exceptionnel.

* Même Total reprend 5% à 31,6 euros malgré l'absence de rebond du baril de pétrole (le WTI touche un nouveau plus bas sous les 19 dollars).

VALEURS EN BAISSE

* Lagardere reperd 5% à 16,2 euros. Selon des indiscrétions obtenues par 'Les Echos', "Marc Ladreit de Lacharrière et sans doute Vincent Bolloré, sont en train de voler au secours d'Arnaud Lagardère". Si aucun des deux hommes d'affaires français n'a franchi le seuil des 5% du capital, niveau qui oblige les acquéreurs à révéler leurs positions auprès de l'AMF, "Marc Ladreit de Lacharrière a pris une participation dans Lagardère, de même que, probablement, Vincent Bolloré".

* Aucune baisse sur le CAC40.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.