Mi-séance Paris : le CAC40 revient sur les 5.150 points

Mi-séance Paris : le CAC40 revient sur les 5.150 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 07 mars 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Légère baisse de la bourse de Paris qui revient sur les 5.150 points avec une baisse d'environ 0,4% pour le CAC40 en fin de matinée dans un palmarès assez calme. Cette tendance plutôt négative est largement inspirée par un énième rebondissement à la maison blanche, où Donald Trump a perdu Gary Cohn, son principal conseiller économique, celui qui avait inspiré et déployé la réforme fiscale lancée il y a quelques semaines. L'ancien banquier de Goldman Sachs a démissionné sur fond de désaccord profond avec son président sur les surtaxes appliquées aux importations d'acier et d'aluminium. Un dispositif que Trump souhaite toujours appliquer sans discernement à toutes les importations, qu'elles profitent de dumping ou pas. D'influents républicains ont tenté de faire comprendre au président américain qu'une telle politique risque d'avoir des conséquences négatives pour l'économie du pays. Mais ils n'ont pas été entendus.

VALEURS EN HAUSSE

* ADP gagne 5% à 173,6 euros, toujours bien parti pour être la première privatisation de l'ère Macron. Le gouvernement aurait prévu d'arrêter samedi sa position sur le dossier, en même temps que la loi dite "Pacte" (plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises). Dans son contenu, figurera l'indispensable disposition permettant à l'Etat de passer sous la barre des 50%, selon BFM Business, qui ajoute qu'il ne devrait pas y avoir de seuil minimum, ce qui permettrait la cession à terme de la totalité des 50,63% du capital. Le texte passera par les canaux habituels avant d'être soumis à l'automne au parlement. La privatisation pourrait ainsi avoir lieu en fin d'année. Selon BFM, l'Etat va proposer une licence d'exploitation de 70 à 90 ans et conservera un droit de véto sur le foncier. Si des acteurs financiers sont en lice, Vinci, déjà actionnaire et exploitant d'aéroports, reste en pôle-position pour l'infrastructure.

* Technicolor rebondit de 6% à 1,5 euro après avoir perdu la moitié de sa valeur en peu de temps. D'après des déclarations transmises à l'AMF, le Président du Conseil d'administration de Technicolor, Bruce Hack, a acquis mardi 6 mars 500.000 actions Technicolor à cours de 1,425 euro. La veille (lundi 5 mars), c'est le Directeur Général, Frédéric Rose, qui avait acheté 70.000 actions Technicolor à un prix de 1,5022 euro.

* CGG reprend aussi 7% à 1,53 euro, un niveau encore inférieur au prix de la récente augmentation de capital. Le groupe publiera vendredi ses résultats 2017.

* Derichebourg (+2% à 7,52 euros) profite de la recommandation à l'achat de Kepler Cheuvreux, qui suit la valeur pour la première fois. L'objectif est fixé à 9 euros. Cheuvreux avait couvert le dossier jusqu'en 2009.

* Vivendi (+0,4% à 20,65 euros) : le fonds activiste Elliott a confirmé disposer hier d'une participation dans le capital de Telecom Italia. Il cherche à faire partir certains administrateurs.

VALEURS EN BAISSE

* Axa perd encore 1,5% à 22,5 euros. S&P, Fitch et Moody's ont toutes une vision négative de l'opération XL Group pour la solidité financière de l'assureur. Fitch a placé sous surveillance négative sa note "A" même si la transaction de 12,4 milliards d'euros en elle-même n'inquiète pas spécialement l'agence, qui la trouve pertinente. Elle redoute plus l'aléa pour le financement que constitue l'entrée en bourse de la filiale AllianceBernstein aux Etats-Unis. Moody's a ramené de stable à négative la perspective d'évolution de la dette "A2", jugeant que l'opération alourdit le bilan de l'assureur avec un groupe moins bien noté dont les performances sont plus volatiles. S&P, comme Fitch, a placé sous surveillance négative la note "AA-" d'Axa, jugeant que l'acquisition d'XL porte des risques conséquents, avec un accroissement des prérequis en capitaux à court terme, un doute sur la vitesse à laquelle le groupe bénéficiera de la scission de ses activités d'assurance-vie et de gestion d'actifs aux Etats-Unis et un aléa sur les performances économiques de XL, notamment dans la réassurance.

* Maisons du Monde (-5% à 32,86 euros) : La prévision d'une croissance des ventes de 10% cette année est inférieure aux attentes du consensus (13%).

* AccorHotels cède 0,8% à 45,3 euros. Eurazeo a cédé le solde de ses titres, soit 4,2% du capital. L'opération est réalisée par un placement privé à 45,28 euros pièce, soit un montant total de 552 ME.

* Airbus perd 0,5% à 95,6 euros après une bonne et une mauvaise nouvelle ce matin. Finalement, Hawaiian Airlines a tourné le dos à l'A330neo pour préférer 10 B787 de Boeing. Mais le vietnamien FLC a prévu d'acheter 24 A321neo pour équiper sa filiale Bamboo Airways.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 revient sur les 5.150 points
  • avatar
    Mdr -

    Inutile de végéter et de gagner du temps selon un calendrier bien précis !