Mi-séance Paris : le CAC40 se laisse porter au-dessus des 5.600 points

Mi-séance Paris : le CAC40 se laisse porter au-dessus des 5.600 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

La tendance reste favorable en cette dernière semaine de l'année sur les marchés financiers, à commencer par le CAC40 qui a franchi les 5.600 pts ce mardi matin. Vers la mi-journée, l'indice parisien gagne encore 0,5% à 5.615 points et n'abandonne plus que 6% sur cette année 2020 très perturbée. Il est vrai que les dernières nouvelles vont toutes ou presque dans le bon sens : début de la vaccination de masse dans le monde, accord post-Brexit, validation du nouveau plan de relance budgétaire américain.

D'ailleurs, la Bourse de New York a fini sur de nouveaux sommets historiques lundi soir, dans un volume d'échanges toutefois assez léger à quelques jours de la fin de l'année 2020. Les marchés ont surtout salué la ratification par Donald Trump du nouveau plan de soutien budgétaire de près de 900 milliards de dollars, que le président américain avait menacé de bloquer... Cette nuit, la chambre des représentants a voté en faveur d'un dispositif d'aide directe relevé à l'attention des ménages américains de 600 à 2.000$, mais le Sénat devrait cependant retoquer. A suivre...

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Worldline progresse de 2,5% à 79,4 euros. Porté par l'essor des paiements électroniques, Worldline fait partie des valeurs du CAC40 les plus performantes cette année avec un gain de 26%.

* Le luxe sera resté un des secteurs les plus résistants cette année. LVMH (+1,2% à 510 euros) a ainsi progressé de plus de 23% en 2020.

* Carrefour gagne aussi 1,6% à 14,35 euros. Il faudra attendre le 18 février pour connaître le chiffre d'affaires et les résultats annuels du distributeur.

VALEURS EN BAISSE

* Peu de baisses significatives sur le CAC40. Les bancaires ferment la marche sur des replis d'environ 1% pour Société Générale, BNP Paribas ou Crédit Agricole. Société Générale reste la plus forte baisse du CAC40 cette année avec un plongeon de 45% malgré son rebond des derniers mois.

AKKA (-2,1% à 25,65 euros) a lancé une procédure d'information consultation des instances représentatives du personnel en France qui devrait déboucher sur la mise en oeuvre d'un plan de restructuration adapté à la charge actuelle de la société dans un secteur Aéronautique où la reprise ne se matérialise pas. A ce stade les discussions avec les partenaires sociaux portent sur la suppression d'environ 900 postes, principalement dans la région Occitanie. La décision de mettre en oeuvre ce plan de sauvegarde de l'emploi ayant été prise en 2020, les coûts de restructuration associés seront comptabilisés dans les comptes annuels 2020. Le nombre de suppressions de postes n'étant pas précisément défini et les discussions avec les partenaires sociaux n'étant pas finalisées, il est à ce stade prématuré d'estimer le montant de ces coûts non récurrents. Ce montant sera défini sur la base des dernières informations disponibles au moment de l'arrêté des comptes annuels qui seront publiés le 17 mars 2021.

* AB Science rend 8% à 18,3 euros. 728.156 actions nouvelles émises par la société seront admises sur EURONEXT PARIS à partir de demain (30 décembre).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.