Mi-séance Paris : le CAC40 se relance avec l'accord européen

Mi-séance Paris : le CAC40 se relance avec l'accord européen©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 juillet 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Relancé par l'accord européen, le CAC40 progresse de 1,4% ce mardi en fin de matinée pour atteindre 5.165 points.

A l'issue d'un sommet marathon de quatre jours, les 27 dirigeants de l'UE sont donc parvenus ce mardi à un accord sur un plan de relance économique de 750 milliards d'euros, répartis en subventions et prêts, afin de compenser les effets dévastateurs de la crise sanitaire. La répartition serait ainsi de 390 milliards d'euros de subventions et 360 milliards d'euros de prêts. Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a précisé que la France obtiendrait 40 milliards d'euros de subventions issus de ce plan de relance européen, qui contribueront au financement du plan de relance national doté de 100 milliards.

La tendance est aussi guidée par un nouveau record du Nasdaq qui s'est une nouvelle fois envolé, s'adjugeant 2,5% à 10.767 pts hier soir. Les espoirs concernant l'élaboration d'un vaccin ou d'un traitement contre le coronavirus ont largement soutenu la tendance outre-Atlantique. L'Allemand BioNTech et l'Américain Pfizer ont ainsi rapporté de nouvelles données sur leur vaccin expérimental contre le coronavirus. Ces données montrent que le vaccin est sûr et induit une réponse immunitaire chez les patients...

A noter la progression des cours de l'or qui atteint 1.825 dollars l'once, ce qui le rapproche de son record historique de 1.875 dollars remontant à septembre 2011.

VALEURS EN HAUSSE

* Sur le CAC40, les valeurs industrielles et les banques profitent de l'accord sur le plan de relance européen : Airbus s'adjuge 5%, Renault, PSA Groupe et Safran 3 à 4% de même que Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas.

* Exane BNP Paribas a rehaussé son objectif sur Airbus de 80 à 82 euros tout en confirmant son conseil 'surperformer'.

* MND gagne 31% à 0,17 euro Le spécialiste des systèmes d'enneigement pour les domaines skiables - via sa filiale SUFAG - a annoncé en effet hier soir plusieurs commandes pour garantir l'enneigement de nombreux domaines skiables en France, en Europe et en Asie. Le pôle enneigement de MND a également finalisé sa nouvelle organisation industrielle sur son site savoyard de Sainte-Hélène du Lac qui centralise désormais l'ensemble de la conception et de la production des enneigeurs à l'échelle mondiale.

* Kaufman & Broad bondit de 13%) à 38,6 euros. Alors que le promoteur Promogim détient 13,41% du capital de K&B depuis début juillet, le Conseil d'Administration de Kaufman & Broad a tenu à informer ses actionnaires du caractère non sollicité et non concerté de cette démarche " qui pose, en outre, un problème de conflits d'intérêts compte tenu de l'activité de Promogim, promoteur résidentiel directement concurrent de Kaufman & Broad. " Kaufman & Broad dénonce ainsi une tentative de prise de contrôle rampante à une valeur ne reflétant absolument pas les fondamentaux du groupe. Promogim avait assuré début juillet dans une déclaration transmise à l'AMF ne pas envisager d'acquérir le contrôle de Kaufman & Broad alors que son investissement constitue un placement financier à long terme.

* Virbac (+3%) a annoncé un chiffre d'affaires en croissance de +5% à taux de change constants au premier semestre 2020 à 478,3 millions d'euros (+4,5% hors Sentinel), impacté par un deuxième trimestre en repli. L'évolution globale du semestre est positive de +3,1%. Le chiffre d'affaires au deuxième trimestre s'est élevé à 230,6 ME, en repli de -6,4% par rapport à la même période de 2019.

* Le début des négociations des actions Solutions 30 (+1,9%) sur le marché réglementé d'Euronext à Paris interviendra ce jeudi, la radiation des actions d'Euronext Growth ayant lieu le 22 juillet après bourse. A l'issue de cette opération, le code ISIN FR0013379484 restera inchangé et le code mnémonique deviendra S30.

VALEURS EN BAISSE

* Pas de baisses significatives sur le CAC40. Parmi les rares valeurs à ne pas progresser, L'Oréal cède 0,5%.

* Rémy Cointreau (-1%) a fait état d'une activité supérieure à ses attentes au premier trimestre de son exercice 2020-2021 grâce notamment à la résilience de la consommation de spiritueux aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Sur la période, le groupe enregistre ainsi des ventes de 150,1 millions d'euros, en recul publié de 32,8% (-33,2% en organique), contre une baisse d'environ 45% anticipée par le management. Dans un contexte sanitaire, économique et géopolitique toujours incertain, Rémy Cointreau reste confiant quant à sa capacité à sortir renforcé de cette crise. À la suite de ce 1er trimestre supérieur aux attentes du groupe et à l'anticipation (inchangée) d'un 2ème trimestre en repli modéré, Rémy Cointreau prévoit désormais un Résultat Opérationnel Courant en baisse organique de 35% à 40% pour le 1er semestre 2020-2021 (contre un repli de 45% à 50% précédemment). Malgré une faible visibilité, le 2ème semestre 2020-2021 devrait bénéficier d'une forte reprise portée par les Etats-Unis et la Chine continentale.

* Sartorius Stedim Biotech consolide de 6% à 267,4 euros après avoir atteint de nouveaux sommets au cours des dernières séances suite au nouveau relèvement de ses objectifs annuels. L'entreprise a confirmé ce matin ses prévisions de croissance et de bénéfices pour l'ensemble de l'exercice 2020, dévoilées la semaine passée. La direction anticipe une croissance des ventes de 26 à 30% (contre 17 à 21% auparavant) et une marge EBITDA courant d'environ 31% (contre 30% auparavant), les chiffres étant donnés à taux de change constants comme par le passé...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.