Mi-séance Paris : le CAC40 se stabilise

Mi-séance Paris : le CAC40 se stabilise©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 mars 2021 à 12h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le CAC40 gomme sa légère baisse de la veille en reprenant 0,15% ce mardi en fin de matinée autour de 6.045 points. L'indice parisien n'a varié que d'une vingtaine de points depuis ce matin.

Après des débuts hésitants, la Bourse de New York a fini lundi sur de nouveaux sommets historiques pour le Dow Jones et le S&P 500 (leurs troisièmes records d'affilée), tandis que le Nasdaq a poursuivi son rebond après sa récente correction. Les investisseurs saluent les perspectives de reprise soutenues par le plan Biden, reléguant pour l'instant leurs craintes de surchauffe et d'inflation, avant la réunion de la Fed mardi et mercredi. La réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) débute ce mardi. Le communiqué monétaire sera publié demain mercredi à 19 heures, alors que la conférence de presse de Jerome Powell se tiendra à 19h30. Il s'agira pour le patron de la Fed de rassurer encore les marchés, inquiets du risque d'inflation et du niveau des rendements obligataires.

De son côté, la Banque centrale européenne ne laissera pas les taux d'intérêt augmenter trop tôt alors que l'économie est encore aux prises avec la pandémie de coronavirus, selon son économiste en chef. Dans un entretien accordé au 'Financial Times', Philip Lane affirme : "notre objectif est essentiellement de veiller à ce que les courbes de rendement, qui jouent un rôle important dans la détermination des conditions globales de financement, n'avancent pas plus vite que l'économie".

VALEURS EN HAUSSE

* Iliad grimpe de 5,6% à 162,4 euros, les opérateurs saluant la solide publication de l'opérateur télécoms. Le groupe a dégagé l'an passé un EBITDAaL de 1,96 milliard d'euros, en hausse de 18,4%, pour un chiffre d'affaires de 5,87 milliards d'euros (+10,1%). Le consensus tablait respectivement sur 1,87 MdE et 5,73 MdsE. Cette année, Iliad vise en France un EBITDAaL-investissements (hors activités B2B) d'environ 900 millions d'euros alors que l'EBITDAaL est attendu positif au cours du 2ème semestre en Italie. L'autre bonne nouvelle vient de l'annonce d'un dividende de 3 euros par action contre 2,60 euros lors de l'exercice précédent.

* Dans le vert pour la cinquième séance consécutive, Trigano avance de 2,2% à 163,6 euros alors que la société a annoncé négocier le rachat de CLC, SLC et Loisiréo. Avec 44 points de vente de camping-cars et de caravanes en France, les trois groupes emploient environ 800 personnes et ont réalisé ensemble un chiffre d'affaires de l'ordre de 400 ME en 2020. Ils sont tous trois bénéficiaires. Compte tenu du niveau des ventes de Trigano à ces distributeurs, l'apport de chiffre d'affaires consolidé résultant des acquisitions serait de l'ordre de 350 ME.

* Faurecia rebondit de 2,6% à 46,4 euros. S&P a relevé la perspective associée à la note émetteur long terme 'BB' de l'équipementier automobile de 'stable' à 'positive'.

* Spie gagne 1,4% à 20,08 euros. JP Morgan a relevé son objectif de cours de 20 à 22 euros ('surpondérer').

* Légère hausse de BNP Paribas (+0,2% à 51,93 euros). Berenberg a augmenté son objectif de 32 à 42 euros et Credit Suisse de 55 à 60 euros.

VALEURS EN BAISSE

* CGG reperd 5% à 1,14 euro après une importante offre d'obligations seniors.

* Plus forte baisse du CAC40, EssilorLuxottica perd 1,6% à 137 euros. RBC a quand même revalorisé le dossier de 146 à 150 euros ('surperformer').

Vos réactions doivent respecter nos CGU.