Mi-séance Paris : le CAC40 tutoie les 5.700 points

Mi-séance Paris : le CAC40 tutoie les 5.700 points
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 08 janvier 2021 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a franchi ce matin les 5.700 points, un niveau qui n'avait pas été revu en séance depuis le 26 février 2020. Vers la mi-journée, la tendance reste positive mais la hausse n'est plus que de +0,4% à 5.692 points. Les dernières publications trimestrielles sont à nouveau saluées avec de belles progressions pour STMicroelectronics et Sodexo.

Du côté de Wall Street, la cote américaine s'affiche en timide hausse sur ses sommets historiques avant bourse ce vendredi. Les marchés ont déjà tourné la page de l'ère Trump, et espèrent désormais un nouveau vaste plan de relance face au coronavirus de la part de l'administration Biden qui prendra ses fonctions le 20 janvier.

VALEURS EN HAUSSE

* STMicroelectronics s'adjuge 3% à 33,35 euros, les opérateurs saluant logiquement la publication du groupe spécialisé dans les semi-conducteurs. STM a fait état d'un chiffre d'affaires net préliminaire de 3,24 milliards de dollars au titre de son premier quatrième trimestre fiscal, en hausse de 21,3% en séquentiel et 580 points de base au-dessus du niveau supérieur de la fourchette de prévisions. "Nos programmes engagés auprès de nos clients pour l'électronique personnelle, ainsi que l'accélération continue de la demande en particulier pour les produits automobiles et les microcontrôleurs, ont été les principaux facteurs qui ont contribué à ce résultat. Notre chiffre d'affaires pour l'année 2020 a atteint 10,22 milliards de dollars, soit une augmentation de 6,9% par rapport à l'année 2019", a déclaré Jean-Marc Chéry, PDG de STM. Le marché semble rassuré par ces annonces alors qu'il avait lourdement sanctionné, début décembre, la révision à la baisse de certains objectifs de moyen terme. Le management avait notamment repoussé d'un an, à 2023, son objectif d'un chiffre d'affaires de 12 milliards de dollars. Le groupe franco-italien avait également revu sa guidance de marge d'exploitation annuelle dans une fourchette comprise entre 15% et 17% sur ce même horizon, contre 17 à 19% précédemment.

* La très belle série haussière de TechnipFMC se poursuit en cette fin de semaine avec un titre qui gagne 4% à 9,4 euros, et porte son avance depuis le début de l'année à environ 20%. Le groupe parapétrolier a annoncé hier soir la reprise du processus de scission de ses activités en deux entités distinctes qu'il avait interrompu au mois de mars dernier en raison de la crise sanitaire et de la correction des marchés. Le projet, lancé en août 2019, doit passer par la distribution de 50,1% du capital de la nouvelle société Technip Energies, qui reprendra les activités d'ingénierie et de technologie, aux actionnaires actuels de TechnipFMC, rappelle le groupe dans un communiqué. "La scission devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2021 sous réserve des autorisations et conditions réglementaires habituelles", a précisé la firme, précisant vouloir céder "dans la durée" le solde du capital de la nouvelle entité

* Sodexo bondit de 9% à 76 euros, dopé par la révision à la hausse de sa prévision de marge opérationnelle semestrielle grâce à une performance meilleure que prévu au premier trimestre fiscal en termes de maîtrise des coûts et de négociation de contrats. Le groupe de restauration collective table désormais sur une marge d'exploitation d'au moins 2,5%, contre un précédent objectif compris entre 2% et 2,5%. Même si Sodexo note une amélioration de tendance par rapport au quatrième trimestre de son exercice fiscal, son activité reste lourdement affectée par la pandémie de coronavirus. Au premier trimestre, son chiffre d'affaires recule encore de 22,7% en données internes, contre un repli de 24,9% le trimestre précédent. Le management a maintenu sa prévision d'un recul des revenus, en données interne, compris entre 20% et 25% sur le premier semestre.

* Sanofi (+0,5% à 78,1 euros) a déclaré étudier la possibilité d'affecter une partie de ses capacités à la production de vaccins d'autres laboratoires tout en poursuivant ses propres programmes dans ce domaine.

* Medincell bondit de 20% à 14,8 euros après la confirmation de résultats positifs pour son essai de Phase 3 pour les patients atteints de schizophrénie, mené en partenariat avec le laboratoire Teva. Teva continuera à piloter le développement clinique et le processus réglementaire et sera responsable de la commercialisation de ce traitement. MedinCell a rappelé qu'il peut bénéficier de paiements liés au passage de certaines étapes de développement, de royalties sur les ventes nettes et de paiements liés à de futures étapes commerciales.

VALEURS EN BAISSE

* Trigano cède 2,5% à 151 euros. Après un 4e trimestre de l'exercice 2020 en forte progression à +33,7% qui avait bénéficié d'un effet de rattrapage "post lock-down Covid", le 1er trimestre de l'exercice 2021 a poursuivi la tendance de croissance à +28,7% avec une pleine efficacité des usines réimplantées fin 2019 et la mise en oeuvre d'actions d'augmentation de la production pour répondre à l'importante demande dont bénéficie Trigano. Le chiffre d'affaires ressort ainsi à 720,5 millions d'euros.

* Des prises de bénéfices sur Renault qui perd 3,3% à 36,9 euros après son bon début d'année boursier.

* Les bancaires sont également en retrait : -1,5% environ pour Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.