Mi-séance Paris : le secteur bancaire replace le CAC40 sur les 5.000 points

Mi-séance Paris : le secteur bancaire replace le CAC40 sur les 5.000 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 juillet 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Nouvelle tentative pour rejoindre les 5.000 points et on y presque en fin de matinée avec un CAC40 en nette hausse de 1,45%. Le secteur bancaire tire la tendance et les espoirs de reprise économique forte l'emportent toujours sur le risque de voir la crise sanitaire reprendre de la vigueur.

Wall Street est d'ailleurs attendu en hausse avant bourse ce jeudi alors que la place américaine sera fermée demain pour l'Independence Day. Les opérateurs suivront une belle série de statistiques outre-Atlantique, comprenant le rapport officiel sur l'emploi américain (14h30, consensus 3 millions de créations de postes non-agricoles pour 12,4% de taux de chômage en juin).

A ce titre, la situation aux Etats-Unis fait toujours l'objet de vives inquiétudes. Conséquence de la flambée des nouveaux cas d'infection au coronavirus : plus d'un Apple Store sur quatre aura fermé ses portes d'ici à la fin de la semaine, pour cause de forte progression des cas de coronavirus dans plus de la moitié des 50 Etats du pays. La firme à la pomme a ainsi annoncé mercredi qu'elle allait refermer temporairement 30 magasins supplémentaires d'ici à la fin de la semaine.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale et BNP Paribas gagnent près de 5%, Crédit Agricole environ 4%. Le compartiment bénéficie de la poursuite de la rotation des portefeuilles vers les valeurs cycliques : "nous voyons un autre potentiel tactique (pour les banques), malgré les vents contraires séculaires persistants", affirment ainsi les stratèges de Barclays, ajoutant que les banques ont sous-performé les rendements obligataires, se négocient sur des niveaux de valorisation moins élevés qu'en 2008 malgré une position de capital et de liquidité bien meilleure, sont fortement corrélées aux PMI et sont sous-détenues, tandis que les programmes de soutien gouvernementaux pourraient limiter les pertes sur les 'prêts douteux'.

* Getlink (+3,2% à 13,34 euros) : Yann Leriche a pris la direction générale de , conformément à la décision prise par le conseil d'administration le 30 janvier 2020. Jacques Gounon devient Président du conseil d'administration.

* Alstom (+1% à 40,84 euros) a annoncé l'acquisition de la société Ibre, spécialisée dans le développement, la fabrication et la fourniture de disques de frein en fonte ou acier pour les trains à grande vitesse, interurbains, régionaux, suburbains, tramways et métros. Alstom travaille déjà avec Ibre sur des projets pour la SNCF.

* M6 (+2% à 10,24 euros) a conclu l'acquisition d'EPITHETE FILMS, société détentrice d'un catalogue de 25 longs métrages, parmi lesquels la trilogie Belle et Sébastien, Malabar Princess, Ridicule, La jeune fille et les loups, Tu seras mon fils.

* STMicroelectronics avance timidement de 0,7% à 23,9 euros. Le Credit Suisse a revalorisé le titre de 25,5 à 28 euros ('surperformer').

* Orange gagne 1,3% à 10,74 euros. CaixaBank BPI a relevé à 'acheter' sa recommandation en visant 13,4 euros.

* Pernod Ricard progresse de 1% à 142 euros. Berenberg a relevé son objectif de cours de 150 à 165 euros.

VALEURS EN BAISSE

Peu de baisses significatives sur le CAC40. Worldline rend 0,5% à 77,4 euros. Le titre vient d'aligner 5 séances de hausses en profitant des déboires de son concurrent allemand Wirecard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.