Mi-séance Paris : léger rebond avant la BCE

Mi-séance Paris : léger rebond avant la BCE
euro

Boursier.com, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 récupère 0,45% ce jeudi midi à 5.520 points après avoir corrigé de 0,7% hier. Il monte, il monte l'euro ! Jusqu'à atteindre 1,2434 dollar ce matin. Depuis les plus bas récents de novembre, la monnaie unique a repris plus de 7%. Déjà sur une pente descendante face aux principales autres devises, le billet vert a connu un nouvel accès de faiblesse hier après que le secrétaire au trésor de Donald Trump, Steven Mnuchin, eut vanté les avantages d'un dollar faible pour l'économie de son pays. Cette remontée de l'euro est à surveiller de près, car elle pourrait grever la performance des entreprises exportatrices européennes et par conséquent les performances boursières du vieux continent. Il en sera sûrement question lors de la conférence de presse qui suivra la première décision de politique monétaire 2018 de la BCE, prévue aujourd'hui à la mi-journée.

VALEURS EN HAUSSE

* Septième séance de hausse pour Carrefour qui se rapproche des 20 euros (+1,7% à 19,67 euros). Le titre a repris plus de 6% depuis l'annonce du nouveau plan de relance avant-hier.

* Sanofi reste en hausse de 1,3% à 72,9 euro. Le titre a gommé sa réaction initiale à la baisse liée à l'annonce du rachat de Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars en numéraire.

* STMicroelectronics (+0,5% à 18,9 euros) a publié de très bons résultats au titre du quatrième trimestre 2017. Les prévisions pour le premier trimestre 2018 sont en revanche plus timides, même si la base de comparaison séquentielle est élevée. Les investisseurs risquent de surveiller le poids du change, avec la flambée de l'euro. En parallèle, la succession de Carlo Bozotti a été scellée, avec l'arrivée aux commandes, comme prévu, de son directeur délégué Jean-Marc Chéry.

* Elior (+2,6% à 19,5 euros) : le premier trimestre fiscal a été marqué par un chiffre d'affaires de 1,69 MdE, en croissance organique de 4,7%, aidée par un effet calendaire favorable. Les objectifs ont été confirmés.

* Econocom (+8% à 6,83 euros) : la SSII a dégagé en 2017 un chiffre d'affaires de 2,98 MdsE, en hausse de 17,5% en données brutes et de 11,2% en organique. Les objectifs du plan 2013/2017 sont atteints, avec un résultat opérationnel courant qui devrait dépasser 150 ME.

VALEURS EN BAISSE

* Quelques prises de bénéfices sur les pétrolières malgré la bonne tenue du baril (66 dollars le WTI). Vallourec et TechnipFMC reculent de 1%.

* Séance difficile pour Stallergènes Greer qui recule de 5,5% à 37 euros. Ce flux vendeur est à mettre en perspective avec la nouvelle injonction, en date du 4 janvier 2018, adressée par les autorités sanitaires au groupe, pour "non-conformités et manquements importants aux textes en vigueur" à la suite des visites réalisées par des inspecteurs de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) du 23 au 28 octobre 2017 sur le site d'Antony dans les Hauts-de-Seine. Compte tenu de l'importance de ces éléments, et malgré les réponses apportées par le laboratoire Stallergènes début décembre, l'ANSM enjoint la société à apporter des mesures correctrices pour régler ces différents points avec des délais allant de 1 à 9 mois.

* Electro Power Systems chute de 12,5% sous les 10 euros. Engie prend le contrôle à 9,50 euros par action. Une OPA simplifiée dans des conditions identiques va être déposée pour offrir une porte de sortie aux minoritaires mais la cotation va être maintenue.

* Airbus cède 0,5% à 90 euros, rattrapé par la faiblesse persistante du dollar.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU