Mi-séance Paris : léger rebond du CAC40

Mi-séance Paris : léger rebond du CAC40
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 12 juillet 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Léger rebond du CAC 40 depuis ce matin. Vers la mi-journée, la hausse est de 0,35% à 5 372 point. Après -1,48% hier. Wall Street a cédé aux prises de bénéfices hier soir, ce qui n'aide pas la tendance en Europe aujourd'hui dans l'attente du démarrage de la saison des publications semestrielles. Le pétrole rebondit au lendemain d'une journée noire. Le baril de Brent de la mer du Nord, qui a décroché de près de 7% mercredi, remonte actuellement de 2% à 74,8 dollars alors que le WTI avance de 0,9% à 71$ sur le Nymex. La reprise des exportations de brut en Libye suite à la réouverture plus rapide que prévu de terminaux pétroliers fermés il y a quelques jours, la poursuite de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, le léger assouplissement de la position de la Maison Blanche concernant le pétrole iranien et la forte hausse de la production de l'Arabie Saoudite en juin sont à l'origine de ce violent décrochage des cours observé hier. Le baril n'avait plus enregistré une telle chute depuis plus de deux ans. La grave crise commerciale entre la Chine et les Etats-Unis a aussi pesé sur le prix du baril en raison des craintes d'affaissement du commerce international qu'elle risque d'engendrer.

VALEURS EN HAUSSE

* SES (+2% à 16,5 euros). Cette quatrième séance consécutive dans le vert est étayée par un relèvement de recommandation de broker. Exane BNP Paribas est en effet passé de "sous-performance" à "surperformance" sur SES en rehaussant de 10 à 22 euros son objectif.

* Kaufman and Broad gagne 8,5% à 44 euros. Le chiffre d'affaires global s'établit à 776,9 millions d'euros (HT), en progression de +23,8% par rapport au 1er semestre 2017. Le chiffre d'affaires Logement s'élève à 608,8 ME (HT), contre 537,9 ME (HT) au 1er semestre 2017. Il représente 78,4% du chiffre d'affaires du groupe. Le résultat opérationnel courant est de 71,5 ME (48,8 ME au 1er semestre 2017). Le taux de marge opérationnelle courante s'élève à 9,2% (7,8% sur le 1er semestre 2017). L'Ebit ajusté du groupe s'élève à 77,6 ME au 1er semestre 2018 (52,1 ME au 1er semestre 2017). La marge d'Ebit ajusté est de 10% (8,3% sur le 1er semestre 2017). Le résultat net part du groupe du 1er semestre 2018 ressort à 37,8 ME (20,2 ME au 1er semestre 2017). Pour l'exercice 2018, le Groupe estime que la croissance de son chiffre d'affaires devrait dépasser 10%.

* Bourbon (+1,45% à 4,47 euros) a fait part de la démission de sa directrice générale adjointe en charge des finances, Astrid de Bréon, en poste depuis février 2017.

* Onxeo (+14% à 1,35 euro) a indiqué que l'association AsiDNA et olaparib fait "plus que doubler le taux de réponse complète observé par rapport à olaparib seul dans un modèle in vivo de cancer du sein triple négatif résistant aux inhibiteurs de PARP".

* Amoeba (+11% à 6,28 euros) continue de grimper après le +58% d'hier, consécutif aux résultats positifs d'efficacité du premier test industriel réalisé aux Etats-Unis.

VALEURS EN BAISSE

* Carrefour aligne une deuxième séance de forte baisse, à nouveau plombé (-3,2% à 13,2 euros) par une note d'analyste à l'approche de sa publication intermédiaire le 26 juillet. Après Barclays, les analystes de Kepler Cheuvreux s'attendent à ce que la performance semestrielle du distributeur soit faible, en particulier en France. Le courtier est à 'réduire' sur le dossier avec une cible de 16 euros. Carrefour publiera ses comptes semestriels le 26 juillet.

* Les pétrolières restent en baisse. Total cède 0,2% et TechnipFMC 0,9%.

* PSA Groupe perd 0,9% à 20,8 euros) malgré un semestre historique. Porté par la reprise des activités européennes de General Motors (consolidées depuis le 1er août 2017) et le succès de ses SUV, le groupe a vendu plus de 2,181 millions de véhicules dans le monde, un chiffre en hausse de 38,1% par rapport au premier semestre 2017. Sans l'ajout de 571.832 véhicules Opel et Vauxhall, les ventes des marques historiques Peugeot, Citroën et DS ressortent en croissance plus modeste de 1,9%.

* Bénéteau reste en baisse de 1,7% à 12,7 euros. Le titre avait plongé hier de 20% après avoir révisé en baisse ses objectifs de la saison 2018.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU