Mi-séance Paris : léger rebond, juste assez pour revoir les 5.400 points

Mi-séance Paris : léger rebond, juste assez pour revoir les 5.400 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 juin 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Après trois séances de baisse marquée, les marchés européens sont repartis timidement du bon pied dans le sillage des places asiatiques. A Paris, le CAC40 reprend 0,3% en fin de matinée, ce qui permet de repasser juste au-dessus des 5.400 points. La légère accalmie entre les Etats-Unis et la Chine, sur fond de guerre commerciale entre les deux premières puissances mondiales, offre un certain répit aux opérateurs qui gardent un oeil sur Sintra où se tient le forum annuel de la BCE. Hier, Mario Draghi a répété son message de prudence quant à la première hausse de taux, réitérant son approche patiente et progressive sur le resserrement de la politique monétaire. Le pétrole est également surveillé de près alors que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) doivent se réunir en fin de semaine à Vienne pour décider d'une éventuelle hausse de leur production. En attendant, le baril WTI s'affiche en légère hausse en repassant au-dessus des 65 dollars.

VALEURS EN HAUSSE

* AB Science s'envole de plus de 12% à 5 euros, après avoir reçu une recommandation positive du Comité Indépendant de Revue des Données (IDMC) suite à l'analyse intérimaire de l`étude AB12003 dans le traitement en première ligne du cancer de la prostate métastatique hormono-résistant (mCRPC). Sur la base des règles définies pour l'analyse intérimaire, cette recommandation de l'IDMC signifie que la probabilité de succès de l'étude AB12003 est supérieure à 80% dans la sous-population prédéfinie de patients, si les patients restant à recruter génèrent les mêmes données que ceux analysés pour l'analyse intérimaire. AB Science prévoit de terminer l'étude AB12003 en 2019.

* Groupe ADP (+2% à 196 euros) met fin à quatre séances de repli. Le titre du gestionnaire des aéroports parisiens est soutenu par une note de HSBC qui a rehaussé sa recommandation à 'achat' contre 'alléger' précédemment, avec un objectif de cours rehaussé de 145 à 225 euros.

* JCDecaux bondit désormais de 7% à 29 euros, le marché saluant visiblement le projet de croissance externe majeur du groupe en Australie. Le leader de la communication extérieure a soumis une proposition indicative pour acquérir 100% du capital d'APN Outdoor Group Limited sur la base de son périmètre actuel, via un Scheme of Arrangement, pour 6,52 A$ par action en numéraire soit une prime de 30% sur le cours de bourse moyen pondéré sur les 6 derniers mois, correspondant approximativement à 1,1 MdA$ / 0,7 MdE. APN Outdoor Group Limited est un leader de la communication extérieure en Australie qui opère principalement sur les segments du grand format, ainsi que du transport terrestre, ferroviaire et aéroportuaire. L'Australie est le 7ème marché publicitaire mondial, avec une part croissante de la communication extérieure représentant désormais 6% des investissements publicitaires, dont près de 50% en digital.

* Nexans rebondit d'environ 7% à 31,7 euros après avoir corrigé de 20% en deux séances suite à son avertissement.

VALEURS EN BAISSE

* Rémy Cointreau (-3% à 119,3 euros). Ce décrochage est à relier avec le changement de recommandation de la Société Générale. L'équipe d'analystes de la banque a descendu le curseur à "vendre" sur le groupe de spiritueux, comparé à une précédente opinion "conserver". Le broker a simultanément réduit à 110 euros la valorisation attribuée au dossier contre 109 euros dans le viseur précédemment, faisant ressortir un potentiel de baisse d'un peu plus de 8% sur les niveaux actuels.

* Le luxe reste en retrait avec Kering et Hermès en baisse de 1% environ.

* STMicroelectronics reste en baisse de 1% à 21 euros. Le titre reste une des principales victimes parisiennes du regain de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU