Mi-séance Paris : les 5.300 points sont préservés

Mi-séance Paris : les 5.300 points sont préservés©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 28 février 2018 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris consolide son récent rebond avec un CAC40 en baisse de 0,45% ce mercredi à la mi-journée autour de 5.320 points. Les marchés financiers ont perçu négativement l'intervention du nouveau patron de la banque centrale américaine, Jerome Powell, qui a provoqué une baisse de plus de 1% des trois grands indices de Wall Street. Il a indiqué que l'économie américaine devrait aller de mieux en mieux, accréditant ainsi la possibilité du scénario de quatre relèvements de taux directeurs de la Fed cette année, alors que la plupart des investisseurs voulaient encore croire à seulement trois. L'incidence sur les taux obligataires reste cependant très modérée, que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe. A noter d'ailleurs que la grande inconnue du résultat des élections législatives en Italie ce week-end constitue un rendez-vous clé pour les marchés européens.

VALEURS EN HAUSSE

* Seule hausse significative sur le CAC40, Publicis gagne 1,2% à 62 euros en profitant de son statut défensif.

* DBV Technologies (+1,8% à 35,6 euros) se reprend après plusieurs séances consécutives de baisse et un recul de plus de 15% accumulé depuis le 1er janvier.

* Logic Instrument flambe de 25% à 1,18 euro. La filiale d'Archos a annoncé hier soir la signature d'un partenariat avec CI Distribution, leader de la distribution IT au Royaume Uni. CI distribution, proposera sur sa plateforme et par son important réseau de partenaires en perpétuelle évolution, une gamme complète des produits Logic Instrument. Les produits concernés seront les smartphones et tablettes " Fieldbook ".

VALEURS EN BAISSE

* AccorHotels perd 2% à 47,15 euros. Chose promise, chose due, même si le projet a eu du mal à sortir. Le groupe va céder 55% de sa division AccorInvest à Public Investment Fund, GIC, Crédit Agricole Assurances, Colony NorthStar et Amundi notamment. A la finalisation, il recevrait 4,4 MdsE bruts, dont 1,35 MdE seront consacrés à des rachats d'actions.

* Solvay (-2,9% à 113,9 euros) a publié ce matin des résultats en ligne avec les attentes. Le groupe prévoit de dépasser, cette année, les objectifs du plan à trois ans fixés en 2016. Un dividende de 3,60 euros brut par action, en hausse de 4,3%, sera proposé aux actionnaires.

* Orange (-0,3% à 13,93 euros) : Gervais Pélissier, le bras droit Stéphane Richard chez l'opérateur, a précisé lors d'un entretien accordé à Bloomberg que le groupe est totalement couvert contre les hausses de taux d'intérêt, notamment parce qu'il est le représentant du secteur affichant le rapport dette / Ebitda le plus favorable.

* Altran (-2,9% à 14,5 euros) : la société de conseil a dévoilé ce matin de solides résultats mais entretient le suspense pour ses objectifs de court et de moyen terme. Le rachat d'Aricent a en effet rendu obsolètes les anticipations antérieures. Rendez-vous est pris pour une réunion investisseurs programmée le 28 juin pour connaître les ambitions du PDG Dominique Cerutti.

* bioMérieux (-10% à 63,4 euros) : les prévisions 2018 du management sont prudentes, avec un résultat opérationnel courant qui se situera entre 325 et 345 ME, en dépit de fluctuations du change qui devraient coûter environ 40 ME sur l'exercice. Le consensus S&P Global Market Intelligence était positionné à 371 ME.

* Engie cède 1,5% à 12,9 euros. HSBC a ramené d'achat à conserver sa recommandation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.