Mi-séance Paris : les 5.500 points tiennent bon

Mi-séance Paris : les 5.500 points tiennent bon©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 06 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris continue d'alterner entre légère baisse et légère hausse autour des 5.500 points. Ce lundi, c'est une légère baisse qui l'emporte tout en préservant les 5.500 points (-0,2% en fin de matinée à 5.505 points). Les valeurs pétrolières sont bien orientées, dans le sens du baril. A l'inverse, le secteur bancaire pèse sur la tendance avec en particulier Société Générale, plus forte baisse du CAC40. les marchés américains fers de lance de la hausse des actions depuis de nombreuses semaines pourraient bénéficier d'un nouveau levier favorable avec la très attendue réforme fiscale promise par Donald Trump : aujourd'hui débute l'examen du projet par la Commission des Voies et Moyens de la Chambre des représentants. Cette étape va permettre aux membres de la Commission d'obtenir une explication détaillée du projet de loi. Les investisseurs seront attentifs.

VALEURS EN HAUSSE

* Une pétrolière en tête du CAC40 : Technip FMC gagne 1,2% à 24,85 euros.

* Vallourec progresse aussi de 2% à 5,15 euros. Le baril de pétrole poursuit sa hausse à plus de 55 dollars le WTI désormais.

* Total (+0,10% à 48,5 euros) et Erg ont vendu à API leurs actifs de distribution de carburants et de raffinage en Italie, sur la base d'un prix de 750 ME. Le Français détenait 49% de la coentreprise. Il est désormais recentré sur les carburants poids lourds et les carburants pour l'aviation, ainsi que sur les lubrifiants, dont il a racheté la part minoritaire d'Erg.

VALEURS EN BAISSE

*Société Générale perd 3,5% à 44,1 euros. Oddo BHF a revu en légère baisse ses estimations de résultats et son objectif qui passe de 48 à 47,1 euros. Le broker estime qu'en l'état, SG n'offre qu'un potentiel de hausse limité.

* BNP Paribas perd aussi 1,6% à 64,7 euros. Les autorités américaines ont étendu leur enquête sur le rôle des banques Crédit Suisse, BNP Paribas et VTB dans l'émission de 2 Mds$ d'emprunts par le Mozambique, a appris le 'Wall Street Journal'. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure leurs interventions auraient pu favoriser le détournement des fonds publics au profit de certains dirigeants politiques locaux. L'affaire est connue depuis plusieurs mois.

* Airbus (-0,1% à 87,1 euros) : l'industriel a finalisé la cession de sa filiale de maintenance Vector Aerospace à StandardAero, six ans après l'avoir acquise. Les deux groupes ont trouvé un terrain d'entente vendredi dernier, mais les conditions exactes de la transaction n'ont pas été communiquées. Il y a quelques mois, un prix de l'ordre de 800 M$.

* AccorHotels (-1,4% à 42,1 euros) fait partie des entreprises qui ont été citées dans les médias du weekend comme étant corrélées au Prince Alwaleed Bin Talal, qui a été incarcéré lors d'une vaste opération menée par les autorités saoudiennes, visant des dizaines de notables et de politiciens du Royaume. Via son holding Kingdom Holding, il possède en effet 5,7% du capital du groupe hôtelier. Ses déboires judiciaires n'ont évidemment aucun impact sur le fonctionnement opérationnel d'AccorHotels.

 
2 commentaires - Mi-séance Paris : les 5.500 points tiennent bon
  • avatar
    Mdr -

    Tiennent bon,elle est bien bonne avec aucunes marges de progressions,ils discutent le bon de gras jusqu'a l'usure et très prochainement le grand forage en profondeur va commencer.Les aboutissants vous attendent les bras grand ouverts....Bonne journée.Mdr

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    ah bon ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]