Mi-séance Paris : les 5.600 points tiennent bon !

Mi-séance Paris : les 5.600 points tiennent bon !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 18 mai 2018 à 12h00

LA TENDANCE

Quelques prises de bénéfices assez logiques se sont imposées ce matin après la progression de près de 1% d'hier qui a porté le CAC40 au-delà des 5.600 points et sur des niveaux inédits depuis 10 ans et demi. Le niveau des 5.600 points est d'ailleurs préservé en fin de matinée avec une tendance qui repasse même légèrement dans le vert. Les investisseurs guettent les avancées des négociations commerciales Etats-Unis/Chine qui pourraient constituer un nouveau facteur favorable à la hausse des marchés dans les prochaines heures en cas d'accord. Les discussions ont repris hier et se poursuivent ce vendredi. De sources américaines, la Chine a proposé à Donald Trump un ensemble de mesures qui permettraient de réduire de 200 milliards de dollars par an le déficit commercial des Etats-Unis avec Pékin. Sur le front pétrolier le baril WTI monte encore, proche de 72 dollars, mais pas assez pour inquiéter les investisseurs qui préfèrent voir dans la faiblesse actuelle de l'Euro le facteur décisif de soutien des perspectives de croissance des bénéfices annuels des sociétés cotées à Paris. Cette pirouette associée à la faiblesse de la monnaie unique a trouvé une nouvelle justification avec la situation politique italienne : les dirigeants du parti anti-système Mouvement 5 Etoiles et de la formation d'extrême droite la Ligue se sont entendus jeudi sur les grands principes d'un accord de gouvernement et comptent peser face à Bruxelles...

VALEURS EN HAUSSE

* Ubisoft gagne 5% à 89 euros. Le titre atteint par la même occasion un nouveau plus haut historique. Les investisseurs saluent le très bel exercice 2017-2018 de l'éditeur de jeux-vidéo marqué notamment par une marge opérationnelle record de 17,3% (16,3% en 2016-2017). Le groupe a par ailleurs confirmé ses objectifs 2018-2019, à savoir un chiffre d'affaires IFRS 15 autour de 2 MdsE et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 440 ME. Certains analystes soulignent quand même des niveaux de valorisation devenus très tendus.

* Natixis (+3% à 7,04 euros) a annoncé "un bon début pour le plan stratégique New Dimension", avec une hausse du PNB publié de +3% à 2,412 MdsE pour le premier trimestre 2018 et une croissance du résultat net publié de +15% à 323 ME.

* Technicolor reprend 7% à 1,55 euro alors que les ventes de titres réalisées par Cisco ces dernières semaines pourraient bientôt prendre fin.

VALEURS EN BAISSE

* Bouygues poursuit sa consolidation à 40,80 euros ce vendredi, en recul de 1,5%, alignant par la même occasion une 5ème séance consécutive dans le rouge. Il s'agit de la plus forte baisse du CAC40 au sein d'un palmarès sans grandes variations.

* SQLI perd 6% à 36 euros après avoir affiché au premier trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 57,8 millions d'euros, en croissance de 12,9% par rapport au 1er trimestre 2017. Le taux de turn over subi reste soutenu sur le premier trimestre à 26,8% mais une inflexion favorable est néanmoins constatée depuis février. SQLI confirme viser un chiffre d'affaires d'au moins 240 ME cette année.

* Vivendi cède 0,3% à 23,1 euros. Bolloré a annoncé avoir porté sa participation dans Vivendi à environ 24% du capital.

* Parcours en pirouette pour Vallourec qui progressait ce matin jusqu'à 5,6 euros mais recule désormais de 3% à 5,2 euros. Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 862 ME au premier trimestre, en hausse de 10,1% par rapport au T1 2017. A taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 22,1%, avec un effet volume positif de 8,4% principalement lié aux activités Pétrole et Gaz aux Etats-Unis. Le résultat net est de -170 ME à comparer à une perte de 126 ME au T1 2017. Enfin, Vallourec confirme ses perspectives positives pour l'année avec un résultat brut d'exploitation du second semestre 2018 visé en forte progression par rapport à celui du premier semestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.