Mi-séance Paris : les investisseurs en gardent sous la pédale

Mi-séance Paris : les investisseurs en gardent sous la pédale
procès CJR décembre 2016

Boursier.com, publié le mercredi 31 mars 2021 à 12h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

En légère baisse de 0,15% autour de 6.080 points, le CAC40 fait une pause sur ses meilleurs niveaux annuels après la belle hausse d'hier (+1,21%). Les investisseurs en gardent quand même sous la pédale puisque l'indice parisien est venu tester de près les 6.100 points ce matin. Ce mercredi, les investisseurs porteront toute leur attention sur le plan "infrastructures" de Joe Biden qui promet, de nouveau, de déverser une montagne de dollars sur l'économie américaine.

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a de son côté déclaré que l'Institution n'hésitera pas à utiliser tous ses outils à disposition si les investisseurs tentent de pousser les rendements obligataires à la hausse. "Ils peuvent nous mettre à l'épreuve autant qu'ils le veulent", a-t-elle insisté lors d'un entretien accordé à 'Bloomberg TV'. "Nous avons des outils exceptionnels à utiliser en ce moment. Nous les utiliserons en fonction des besoins". Pour maintenir un environnement favorable, la dirigeante a souligné que le programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) pourrait être prolongé au-delà de mars 2022 si la Banque centrale décide que cela est nécessaire.

VALEURS EN HAUSSE

* Capgemini avance de 1,3% à 147 euros e, les investisseurs saluant la présentation des nouveaux objectifs financiers à moyen terme. La SSII vise un taux de marge opérationnelle de 14% d'ici 2025, après 11,9% en 2020 et 12,3% en 2019. Le tout associé à une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 7% à 9% à taux de change constants entre 2020 et 2025. Le groupe tiendra cet après-midi un Capital Markets Day virtuel au cours duquel il présentera sa nouvelle feuille de route.

* Transgene gagne 7,2% à 2,7 euros. Le flux acheteur sur la biotech est à relier à une note d'Oddo BHF qui est passé à 'surperformer' sur le titre tout en relevant sa cible de 1,8 à 4,5 euros.

* Technicolor s'adjuge 8% à 2,8 euros. Un bond à relier à une note de Bryan Garnier qui débute le suivi de la valeur avec un conseil 'acheter' et une cible de 4,3 euros. La performance boursière de Technicolor au cours des dernières années a été une histoire d'objectifs manqués et de déceptions, avec une combinaison de fautes opérationnelles et de conditions de marché défavorables, explique le broker. Cependant, il pense que le moment est venu de recommencer à considérer le cas d'investissement. Avec une nouvelle équipe de direction, une nouvelle stratégie et des activités rationalisées, Technicolor est désormais très différent de ce qu'il était. Les premiers signes d'un redressement réussi et durable sont visibles, malgré la pandémie de Covid, conclut le courtier.

* Ipsen (+5,5% à 73,8 euros) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Cette décision marque la première approbation de Cabometyx en association avec un autre traitement en Europe et la troisième indication de Cabometyx dans le RCC.

VALEURS EN BAISSE

* Michelin cède 0,7% à 128,3 euros. JP Morgan a pourtant rehaussé son objectif de cours de 125 à 140 euros.

* CGG (-1%) a annoncé l'attribution au centre CGG d'imagerie de Houston de trois contrats majeurs d'imagerie sismique par BP, dont deux dans les eaux profondes du Golfe du Mexique et un au large de Trinidad et Tobago.

* Plus forte baisse du CAC40, Total fléchit de 1,6% à 39,6 euros. Alors que les cours du pétrole ont bondi de plus de 20% depuis le début de l'année, le PDG de Total se dit "prudent" sur l'évolution des cours de l'or noir et sur le rythme de la reprise économique mondiale face à la pandémie de coronavirus. Dans un entretien à 'L'Express', Patrick Pouyanné estime ainsi que le prix actuel du pétrole est "relativement élevé", autour de 60$ le baril pour le brut léger américain WTI...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.