Mi-séance Paris : les prises de bénéfices se confirment

Mi-séance Paris : les prises de bénéfices se confirment
Deux traders inquiets sur le floor du NYSE à New York.

Boursier.com, publié le vendredi 21 février 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 n'aura pas résisté longtemps au-dessus de la barre des 6.100 pts après avoir subi des dégagements hier en fin de séance dans le sillage de Wall Street. L'indice parisien recule encore de 0,25% à 6.045 pts ce vendredi midi, tandis que les publications d'entreprises se succèdent.

La Bourse de New York a subi des prises de bénéfices hier soir, au lendemain de records pour le S&P 500 et le Nasdaq. Les opérateurs s'étaient sans doute montrés un peu présomptueux en anticipant un déclin rapide de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Ainsi, les dernières données demeurent inquiétantes, en Chine mais aussi et surtout à l'international, à tel point que l'Organisation mondiale de la santé a alarmé au sujet de l'urgence d'une réaction globale avant que le virus ne devienne hors de contrôle.

VALEURS EN HAUSSE

* Sopra Steria (+7% à 154 euros) a fait progresser son résultat opérationnel d'activité de 15,1 % en 2019, faisant apparaître un taux de marge de 8%, en hausse de 0,5 point par rapport à l'exercice 2018. Le groupe proposera à la prochaine Assemblée Générale des actionnaires la distribution d'un dividende de 2,40 euros par action (1,85 euro au titre de l'exercice 2018).

* Suez gagne 0,9% sur les 16 euros. Citi est passe à l''achat' en visant 18,5 euros.

* AB Science bondit de 16% à 9,3 euros. Le groupe a annoncé des résultats de phase 2B/3 positifs du masitinib dans les formes progressives de la sclérose en plaques. "Le masitinib ralentit significativement la progression du handicap sur le score EDSS chez les patients atteints de sclérose en plaques progressive primaire (PPMS) et de sclérose en plaques secondairement progressive non-active (nSPMS)", résume la société.

VALEURS EN BAISSE

* Dans un marché baissier, les valeurs du luxe perdent un peu de terrain à l'image de LVMH (-0,3%) ou de Kering (-0,6%). L'incertitude autour de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur la demande reste toujours forte et inquiète la communauté financière. A l''achat' sur le propriétaire de Gucci, Jefferies affirme que l'évaluation de l'effet de l'épidémie sur les revenus des marques de luxe est un "territoire inexploré", mais il est probable qu'il soit plus important que prévu... Même les groupes les "mieux protégés" risquent d'en souffrir, selon le broker, qui réduit sa cible sur Kering de 680 à 666 euros.

* TechnipFMC et Total reculent de 1 à 2% alors que le baril de pétrole interrompt son rebond.

* Genfit abandonne 7% à 15,3 euros après une faiblesse à 14,5 euros plus tôt dans la matinée. La société biopharmaceutique de phase avancée, focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques innovantes dans le domaine des maladies du foie, notamment d'origine métabolique, annonce que la levée d'aveugle des données de sa Phase 3 RESOLVE-IT "sera différée de manière à incorporer les derniers commentaires de la FDA attendus à la fin du mois de mars". Les principaux résultats intermédiaires seront annoncés dans les semaines suivant la réception de ces commentaires. "Cette décision a été prise dans le but d'appréhender au mieux l'état actuel de la réflexion au sein de l'écosystème NASH, pour que la société puisse optimiser le dossier de NDA d'elafibranor au moment de sa soumission", explique Genfit.

* Valeo cède 1,5% à 27,2 euros malgré un exercice 2019 plutôt solide, notamment en matière de génération de trésorerie. L'équipementier automobile a réaffirmé sa prévision de performances supérieures à celles du marché cette année et d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle, tout en reconnaissant qu'il était trop tôt pour évaluer l'impact de l'épidémie de coronavirus sur son secteur comme sur ses activités. A noter que la SocGen a rehaussé de 'vendre' à 'conserver' son opinion sur le dossier en visant 27 euros, contre 29 euros précédemment. MainFirst a pris le même chemin avec un objectif ajusté de 26,5 à 26 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.