Mi-séance Paris : les prises de bénéfices se poursuivent

Mi-séance Paris : les prises de bénéfices se poursuivent©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 mars 2021 à 12h00

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Passé tout juste sous les 6.000 points vendredi suite à un recul de plus de 1%, le CAC40 ne relève pas la tête et perd 0,3% autour de 5.980 points ce lundi en fin de matinée. L'indice de la bourse de Paris reculait même de presque 1% ce matin jusqu'à 5.944 points.

Les restrictions sanitaires en Europe ne sont guère propices au rebond. Alors que le taux d'infections dépasse le seuil au-delà duquel les autorités allemandes considèrent que les hôpitaux seront surchargés, l'Allemagne devrait prolonger pour un cinquième mois les mesures de confinement en vigueur face à l'épidémie de Covid-19, comme le montre un projet de proposition que l'agence 'Reuters' a pu consulter. Cette recommandation est formulée dans un document préparé par les services de la chancelière Angela Merkel en amont d'une réunion prévue ce lundi avec les ministres-présidents des Länder pour décider de la nouvelle étape des restrictions sanitaires.

Wall Street s'affiche sans tendance claire avant bourse ce lundi, malgré une accélération des vaccinations contre le nouveau coronavirus outre-Atlantique. L'objectif de l'administration Biden est désormais d'atteindre les 200 millions d'inoculations dans les 100 premières journées, le double de l'objectif initial de 100 millions (atteint dès vendredi).

VALEURS EN HAUSSE

* LVMH avance de 1% à 563 euros en ce début de semaine. Le numéro un mondial du luxe bénéficie du soutien de plusieurs analystes qui ont revu leur objectif à la hausse sur le dossier. Bernstein a ainsi revalorisé le titre de 550 à 625 euros tout en restant à 'surperformer' tandis que Stifel a repris le suivi de l'action avec un avis 'conserver' et 625 euros dans le viseur. Oddo BHF a de son côté porté sa cible de 575 à 608 euros ('surperformer').

* Suez s'adjuge 1% à 18,3 euros après que le groupe présidé par Philippe Varin se soit dit prêt à engager des discussions avec Veolia sur la base d'une offre ferme de reprise de certaines de ses activités présentée par les fonds Ardian et Global Infrastructure Partners. Ces deux derniers proposent de reprendre la totalité des activités françaises "Eau" et "Recyclage et Valorisation" de Suez auxquelles s'ajoutent plusieurs activités "Eau et Technologie" à l'international, pour un montant de 11,9 milliards d'euros. Un montant qui dépasse légèrement la capitalisation actuelle de Suez... Réagissant très rapidement à ces annonces, Veolia a indiqué ne pas être "intéressé par le démantèlement de Suez proposé par M. Philippe Varin" et qu'il ne vendrait ni n'échangerait ses 29,9% au capital de son concurrent. Antoine Frérot, le patron du numéro un mondial du groupe de services aux entreprises et à l'environnement, accuse d'ailleurs les dirigeants de Suez de "favoriser leur intérêt personnel et patrimonial en offrant à deux fonds court-termistes de choisir à la carte leurs actifs" dans le cadre d'une "offre fantôme". Si aucun accord n'est trouvé d'ici le 20 avril, Suez a prévenu qu'il poursuivrait sa revue stratégique, en vendant potentiellement les actifs clés qui intéressent Veolia.

* Atari flambe de 20% à 0,77 euro alors que la valorisation du token Atari dépasse désormais 115 ME.

VALEURS EN BAISSE

* Plastic Omnium (-5% à 31,4 euros) est victime d'une dégradation de la firme JP Morgan, qui abaisse ainsi sa recommandation de 'surpondérer' à 'neutre' et ajuste dans le même temps son objectif de cours de 40 euros à 38 euros sur le dossier du leader des systèmes de carrosserie intelligents, des systèmes d'énergie propre et des modules pour l'automobile.

* Groupe ADP perd 2,8% à 130,1 euros. Le secteur du transport aérien est malmené, l'évolution de la crise sanitaire en Europe et les nouvelles mesures de restrictions dans plusieurs pays repoussant encore les perspectives de reprise du trafic.

* Egalement présent dans le secteur du transport aérien, Vinci cède 1,8% à 87,1 euros (plus forte baisse du CAC40).

* Veolia Environnement reperd 1,7% à 22,1 euros en réaction aux nouvelles propositions de Suez.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.