Mi-séance Paris : les publications trimestrielles continuent d'animer le palmarès

Mi-séance Paris : les publications trimestrielles continuent d'animer le palmarès
Traders sur le floor du New York Stock Exchange.

Boursier.com, publié le vendredi 24 avril 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 reperd une partie du terrain gagné hier tout en préservant les 4.400 points (-0,6% en fin de matinée). La baisse est nettement moins marquée que ce matin où le CAC40 est redescendu jusqu'à 4.366 points. Les publications trimestrielles restent très nombreuses et animent le palmarès.

L'absence de solution médicale face au Covid-19, qui permettrait un retour plein de l'économie, pèse de nouveau. Hier, le laboratoire Gilead n'a pas su convaincre et a animé la séance à Wall Street... Et les investisseurs en reviennent à des questions économiques, s'interrogeant sur le niveau de la croissance. Les indices PMI mondiaux catastrophiques, sont tombés à leur plus bas niveau historique au Japon, en Europe et aux Etats-Unis. Côté sanitaire, le nombre de morts à travers le monde dépasse officiellement les 190.000. Plus de 2,71 millions de cas ont été recensés.

En outre, les investisseurs ont encore constaté que les dirigeants européens ne parvenaient pas à s'entendre sur les questions de la dette. En revanche pour les dépenses publiques, il est souvent question de consensus et un fonds d'urgence de l'ordre de 1.000 milliards d'euros afin de faire face aux conséquences économiques de la crise du coronavirus a été décidé. Aux Etats-Unis le Congrès américain a approuvé jeudi soir un nouveau plan de soutien de 484 milliards de dollars pour contrer les conséquences économiques de l'épidémie de coronavirus.

VALEURS EN HAUSSE

* Valeo (+4,4% à 16,9 euros) a vu son chiffre d'affaires trimestriel reculer de 8% à périmètre et taux de change constants à 4,488 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires première monte s'établit à 3,797 milliards d'euros, en baisse également de 8% à périmètre et taux de change constants. En Chine, depuis le 10 février, le groupe a repris progressivement la production dans la totalité de ses 34 usines. Après un très faible niveau d'activité constaté en février, le chiffre d'affaires atteint, en mars, 60% de celui de 2019. Le retour au niveau d'activité de 2019 est attendu au cours du 2ème trimestre. En Europe et en Amérique du Nord, Valeo a adapté sa production en fonction des fermetures décidées par ses clients constructeurs. La reprise progressive de l'activité des constructeurs automobiles devrait intervenir avant fin avril en Europe et fin avril et début mai en Amérique du Nord.

* Casino (+0,2%) : le groupe stéphanois a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 8,3 milliards d'euros, en croissance de +7,9% en organique et de +6,4% en comparable en incluant l'impact sur la consommation alimentaire de l'épidémie du Covid-19 depuis mi-mars. En France, la croissance organique ressort à 5,8%, tiré par les formats urbains, la proximité et l'E-commerce et l'Ebitda progresse de 67 ME par rapport au 1er trimestre 2019. Au cours des quatre dernières semaines au 20 avril, la croissance a atteint 24% en moyenne chez Franprix, les supermarchés Casino et la "proximité" et elle a été à trois chiffres dans le commerce alimentaire en ligne.

* Compagnie des Alpes (+1% à 15,6 euros) : le chiffre d'affaires consolidé de la pour le premier semestre de l'exercice 2019/2020 s'établit ainsi à 470,5 ME, en contraction de 5,6% et de -6,2 à périmètre comparable par rapport au premier semestre de l'exercice précédent. Le groupe confirme anticiper un chiffre d'affaires des Domaines skiables en baisse d'environ 20% cette année par rapport à l'exercice précédent, soit une baisse de l'ordre de 85 à 90 ME.

* Vinci (+0,8% à 70,7 euros) annonce à données comparables, un chiffre affaires en repli de 3,3%, à 9,7 Milliards d'euros, au T1. Le groupe spécialisé dans le BTP et les concessions, explique avoir pris des mesures drastiques pour réduire les coûts et les investissements, après avoir annoncé le mois dernier qu'il renonçait à son objectif de progression du chiffre d'affaires et ses résultats cette année. "La priorité est de reprendre les chantiers partout où cela est possible", souligne Vinci, précisant qu'il espère amorcer cette reprise en France d'ici la fin du mois d'avril.

* En tête du CAC40, Worldline reste en hausse de 5% à 66,7 euros. Le groupe table désormais sur une performance financière 2020 globalement comparable à celle de 2019, avec un chiffre d'affaires stable ou en retrait de quelques points de croissance (à périmètre et taux de changes constants), un taux de marge d'EBO d'environ 25%, soit même niveau qu'en 2019 (à périmètre et taux de changes constants), et un taux de conversion d'EBO en flux de trésorerie disponible environ au même niveau que sur l'exercice précédent.

VALEURS EN BAISSE

* Sanofi (-1% à 87,9 euros) a dégagé, au premier trimestre, un chiffre d'affaires en progression de 6,9% à 8,97 milliards d'euros et un résultat net des activités à 2,04 milliards, en hausse de 15,9%. Le bénéfice net des activités par action ressort ainsi à 1,63 euro. Le consensus ' Bloomberg' attendait un bénéfice net de 1,78 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 8,83 MdsE. La société pharmaceutique tablait, avant la publication sur une croissance de son bénéfice par action d'environ 5% à changes constants en 2020. Et Sanofi annonce continuer à anticiper un bénéfice net par action des activités en croissance d'environ 5% à taux de changes constants, "sauf événement majeurs défavorables imprévus". Dans le détail, Sanofi s'attend à ce que l'effet favorable de la pandémie de COVID-19 sur le chiffre d'affaires et le bénéfice net par action des activités au premier trimestre soit en grande partie compensé au deuxième trimestre.

* Air Liquide (-0,3% à 117,3 euros) : Le chiffre d'affaires du Groupe s'est établi à 5.370 millions d'euros au 1er trimestre 2020. En dépit de la crise sanitaire qui a fortement affecté la Chine, puis l'Europe mi-mars et enfin l'Amérique et l'Afrique Moyen Orient fin mars, les ventes sont en croissance comparable de +0,6% grâce à la solidité du modèle d'affaires. Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser un résultat net proche de celui de 2019, à taux de change constant.

* Saint-Gobain (-2,3% à 23,6 euros) a publié pour son premier trimestre 2020 un chiffre d'affaires de 9,36 milliards d'euros en retrait de 4,9% à structure et taux de change comparables. Le groupe souligne le repli des volumes de 5,5% sous l'effet des perturbations liées à la pandémie, et la bonne tenue des prix à +0,6% dans un environnement de coût faiblement inflationniste. L'effet de change est négatif de -0,5% et l'effet périmètre de -4,4%, reflétant les cessions dans le cadre du plan 'Transform & Grow' et la consolidation de Continental Building Products.

* Bureau Veritas (-2,2% à 18,28 euros) a réalisé un chiffre d'affaires de 1,14 milliard d'euros au premier trimestre 2020, en repli de 3% par rapport à l'exercice précédent dont -1,9% à taux de change constant. 3 des 6 activités du groupe enregistrent cependant une croissance organique : Marine & Offshore à +8,7% Industrie à +2,9% et Agroalimentaire & Matières Premières à +0,2%.

* Orpea (-3% à 95,8 euros) renonce aussi à verser un dividende cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.