Mi-séance Paris : même pas peur du résultat des élections américaines ?

Mi-séance Paris : même pas peur du résultat des élections américaines ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 novembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Après 2,1% de rebond hier, le CAC40 accélère encore pour revenir au contact des 4.800 points, en hausse de 2,2% en fin de matinée. Le palmarès est tiré par le secteur bancaire après une publication trimestrielle supérieure aux attentes de BNP Paribas.

La très bonne tenue de la cote américaine se confirme à l'approche de l'élection présidentielle. Le Dow Jones prend 1,5% avant bourse, le S&P500 1,3% et le Nasdaq 0,9%. On aurait pu croire pourtant que l'élection américaine allait inciter les opérateurs à la prudence, mais il n'en est visiblement rien, sur un marché alimenté par les largesses des banques centrales. Les derniers bons chiffres manufacturiers publiés à travers le monde suscitent d'ailleurs l'optimisme, malgré les restrictions croissantes liées à la crise sanitaire.

Mais ce que les marchés craignent par-dessus tout serait un résultat trop serré pour être annoncé dès le soir des élections, ce mardi 3 novembre, ce qui ouvrirait la voie à des contestations. Une telle situation entraînerait une période d'incertitude de plusieurs jours voire plusieurs semaines, et serait préjudiciable pour les marchés financiers. Ce scénario s'était déjà produit en 2000, et il a fallu plus d'un mois, jusqu'au 12 décembre, pour que la Cour Suprême juge que le républicain George W. Bush l'avait emporté contre le Démocrate Al Gore.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, BNP Paribas (+6% à 33 euros) a publié ce mardi des résultats supérieurs aux attentes des analystes pour le troisième trimestre 2020, grâce à un rebond de ses activités de marché et à des provisions pour risque de crédit moins élevées qu'anticipé... Le bénéfice net a légèrement baissé de 2,3% sur le trimestre, à 1,89 milliard d'euros. Le produit net bancaire ressort quasiment stable à 10,88 milliards sur la période. Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice net de 1,57 milliard d'euros et un PNB inférieur à 10,70 milliards sur le trimestre selon le consensus de place.

* Crédit Agricole avance de 4,6% à 7,3 euros à la veille de la publication de ses comptes trimestriels. Le consensus FactSet table sur un bénéfice net de 747 millions d'euros contre 1,2 MdE un an plus tôt pour des revenus quasi stables à environ 5 MdsE. A l'image de la BNP et d'autres établissements américains, la banque verte devrait avoir profité de ses activités de marché alors que l'évolution des provisions pour créances douteuses sera scrutée de près. Le management devrait également profiter de l'occasion pour revenir sur les spéculations liées à une éventuelle reprise de Banco BPM en Italie.

* Société Générale gagne aussi près de 5% à 12,7 euros.

* Total poursuit son rebond de 3% à 27,9 euros. Sur le Nymex, le baril de brut WTI prend actuellement 3% autour de 38 $.

* Carrefour (+0,7% à 13,61 euros) : Le Tribunal de Commerce de Paris a décidé de retenir l'offre de Carrefour pour la reprise de l'enseigne Bio c' Bon. Le prix est de 60 millions d'euros.

* Air Liquide gagne 2% à 131,6 euros. Barclays a débuté le suivi d'Air Liquide avec un avis 'surpondérer' et un objectif de cours de 155 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Une seule baisse significative sur le CAC40 : Orange rend 1,4% à 9,55 euros.

* Légère baisse d'Essilorluxottica autour de 106 euros, les investisseurs semblant s'inquiéter des perspectives incertaines du numéro un mondial de l'optique. Le groupe a pourtant fait état d'une nette amélioration de ses ventes au troisième trimestre, marqué par un retour de la croissance dans le segment optique et les marchés matures et le dynamisme des ventes en ligne. Sur la période, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 4,085 milliards d'euros, en repli de 5,2% en données publiées. A taux de changes constants, le recul se limite à 1,1% après une chute de 46,1% au deuxième trimestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.