Mi-séance Paris : nouvel élan au-dessus des 5.000 points

Mi-séance Paris : nouvel élan au-dessus des 5.000 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 25 août 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 évolue nettement au-dessus des 5.000 points à la faveur d'une nouvelle hausse de 0,7% autour de 5.040 points en fin de matinée. Si l'espoir d'un traitement par plasma de la Covd-19 ainsi que de l'avancée d'un nouveau vaccin avaient joué à plein hier, des annonces favorables dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine permettent actuellement de prolonger la tendance.

Les principaux négociateurs américains et chinois sur le commerce, qui se sont entretenus lundi par téléphone, constateraient ainsi des progrès sur la résolution de questions en lien avec l'accord commercial de phase 1 conclu en janvier. C'est du moins ce qu'affirme le Bureau du représentant américain au Commerce. L'USTR souligne que les deux superpuissances se sont engagées à faire de cet accord un succès. Le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, et le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, ont échangé par téléphone avec le vice-Premier ministre chinois Liu He. Un entretien était initialement prévu le 15 août, six mois après l'entrée en vigueur de l'accord. "Les deux camps voient des progrès et sont engagés à prendre les mesures nécessaires", a assuré l'USTR. Le ministère chinois au Commerce a mentionné un "dialogue constructif".

Selon l'USTR, ont été abordées les mesures que la Chine a prises pour effectuer les changements structurels demandés afin de garantir une plus grande protection des droits de propriété intellectuelle, supprimer des obstacles pour les firmes US dans les secteurs des services financiers et de l'agriculture, et éliminer les transferts forcés de technologies. Trump avait récemment durci le ton face à Pékin, après avoir pointé du doigt la responsabilité de la Chine dans la pandémie de coronavirus. Il avait indiqué la semaine dernière avoir reporté les discussions et "ne pas vouloir discuter maintenant".

VALEURS EN HAUSSE

* Schneider Electric approuve "pleinement" le projet de transaction annoncé ce jour par sa filiale AVEVA portant sur l'acquisition du groupe américain OSIsoft pour un montant total de 5 Mds de dollars. En tant qu'actionnaire majoritaire d'AVEVA détenant 60,2% du capital et consolidant intégralement AVEVA dans ses comptes, Schneider Electric estime que ce projet représente "une étape majeure" dans le développement d'AVEVA. "Cette acquisition sera créatrice de valeur non seulement pour les clients industriels mais aussi pour ceux présents dans les autres marchés finaux de Schneider Electric : les bâtiments, les infrastructures et les data centers", écrit le Français.

* LVMH (+1,15% à 397,95 Euros) et Tiffany vont se donner trois mois supplémentaires pour mener à bien leur projet de rapprochement, la transaction ne s'étant pas clôturée à la date du 24 août fixée dans les termes de l'accord, indique Reuters.

* GL Events (+10% à 11 euros) vient de clôturer "avec succès" ce dimanche 23 août la 17ème édition du salon CACLP (China Association Of Clinical Laboratory Practice Expo), acquis en mars 2020. Afin de s'adapter aux contraintes liées à la COVID-19, cette édition, initialement prévue en mars 2020 a été décalée en août 2020 à Nanchang (ville du sud de la Chine). Elle a réuni plus de 1.000 exposants chinois et internationaux (contre 870 en 2019. "Ce salon confirme sa dynamique avec une progression du visitorat de plus de 50 % par rapport à l'année 2019, pour atteindre 35.000 visiteurs en 3 jours", se félicite GL Events.

* Soitec gagne 1% à 108,4 euros. Berenberg est à l'achat avec un objectif de cours relevé de 110 à 130 euros.

* Aperam gagne 5% à 26 euros. Le producteur d'aciers est dopé par une note de Morgan Stanley qui est passé de 'pondération en ligne' à 'surpondérer' sur la valeur en visant 30 euros. L'exposition à l'acier inoxydable semble plus attrayante à moyen terme que celle à l'acier au carbone sur de meilleures perspectives de croissance de la demande, même s'il existe des défis à court terme, explique le broker américain.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, EssilorLuxottica (-1% à 110,65 euros) a pris acte de la publication hier par le tribunal néerlandais de son jugement dans le cadre de la procédure en référé lancée par la société. Le tribunal a rejeté la requête d'EssilorLuxottica visant à obtenir l'accès à des informations de la part de HAL et de GrandVision sur la manière dont ce dernier a géré ses affaires pendant la crise du Covid-19. Les informations et données saisies dans les locaux de GrandVision sur permission expresse du tribunal resteront protégées de toute altération et disponibles pour des procédures ultérieures. EssilorLuxottica explique étudier le jugement et évaluer ses voies de recours, dont la possibilité d'interjeter appel. La société reste "préoccupée de l'attitude de GrandVision qui continue à refuser l'accès à des informations importantes pour l'évaluation de sa gestion pendant la crise du Covid-19".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.