Mi-séance Paris : peu de mouvement sur le CAC40 mais un palmarès animé

Mi-séance Paris : peu de mouvement sur le CAC40 mais un palmarès animé©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 février 2019 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 repart sensiblement de l'avant après la légère consolidation de la veille. L'indice parisien gagne 0,2% en fin de matinée autour de 5.170 points. Les écarts sont marqués parmi les titres des sociétés ayant publié leurs comptes depuis la clôture d'hier soir : si M6 s'en tire très bien comme son concurrent TF1 auparavant, de même qu'Actia Group, c'est en revanche plus compliqué pour Nexity, Solocal et Vicat. Les investisseurs prennent toujours le pouls de la relation sino-américaine, alors qu'un énième cycle de négociations entre en jeu. Les craintes que ce conflit ne pèse sur la croissance mondiale, entraîne une surveillance encore accrue de la politique monétaire de la Fed par les marchés... A ce titre, le compte rendu de la dernière réunion de la Fed, est très attendu, ce soir. Les observateurs y chercheront la nouvelle doctrine de la Fed pour une politique monétaire désormais faite de "patience". Mais, les divergences existent et le président de l'antenne de New York de la Fed, John Williams, s'est déclaré mardi satisfait du niveau actuel des taux d'intérêt aux Etats-Unis et a laissé entendre que la réduction du bilan de la banque centrale pourrait se poursuivre jusqu'à l'an prochain au rythme actuel, un élément qui a réduit la hausse des indices new-yorkais en fin de séance hier soir...

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Schneider Electric gagne 2,5% à 69,5 euros. Crédit Suisse réitère son conseil "surperformance" en revalorisant son objectif de cours de 72 à 78 euros.

* TechnipFMC (+1,15% à 21,11 Euros) a approuvé le versement d'un dividende trimestriel en numéraire de 0,13 dollar par action ordinaire. Il sera mis en paiement le 3 avril 2019 ou rapidement après cette date aux actionnaires inscrits en compte au 19 mars 2019 après clôture de la bourse de New York (NYSE). La date de détachement du coupon est fixée au 18 mars.

* Legrand (+1% à 58 euros) a racheté Universal Electric Corporation, le leader incontesté des busways (Systèmes d'alimentation électrique par jeux de barres métalliques) pour datacenters aux Etats-Unis.

* Actia Group gagne 12% à 3,47 euros. Sur 2018, le chiffre d'affaires ressort à 476,5 ME, en progression de 10% témoignant de la capacité d'Actia à mettre en oeuvre de nouveaux relais de croissance pour poursuivre son développement dans l'électronique de pointe au service d'industriels exigeants. Pour 2019, Actia qui table sur une nouvelle croissance de ses ventes, est confiant dans sa capacité à bénéficier de leviers d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle.

* M6 Metropole Television bondit de près de 12% à 16 euros. Le groupe audiovisuel a dévoilé un résultat net 2018 en hausse de 14,8% à 181,8 millions d'euros pour un chiffre d'affaires consolidé en progression de 7,3% à 1,42 milliard d'euros. Le résultat opérationnel courant a atteint 266,1 ME, un niveau record.

* En baisse ce matin, Air France gagne désormais 4% à 10,8 euros. Le Groupe a généré un cash-flow libre d'exploitation ajusté positif de 115 millions d'euros en 2018, en diminution de 562 millions d'euros par rapport à 2018. Cette baisse par rapport à l'an dernier s'explique principalement par l'impact des grèves et par une hausse de 187 millions d'euros des investissements nets. Le résultat net s'inscrit à 409 ME. En outre, le patron de KLM est finalement maintenu en poste, alors que la mobilisation des salariés et au-delà, en sa faveur, s'était montrée forte ces derniers jours.

VALEURS EN BAISSE

* SoLocal (-4,5% à 0,42 euro) : Les opérateurs n'apprécient pas vraiment les résultats 2018 publiés, marqués par une perte nette, un chiffre d'affaires consolidé en retrait de 9,3% et un Ebitda récurrent en très modeste hausse à 171 ME. L'Ebitda consolidé s'est quant à lui affaissé de 97% à 5 millions d'euros. La perte nette s'élève à 81 millions d'euros, contre un profit de 317 ME un an plus tôt. Les prévisions sont en outre prudentes, le groupe envisageant une croissance modérée de l'Ebitda récurrent cette année. Solocal vise une croissance modérée de l'Ebitda récurrent, une croissance des ventes Digital en 2019, ainsi qu'un maintien du taux de conversion de l'Ebitda récurrent en flux de trésorerie opérationnels au-delà de 60% (à norme comptable constante avant application de la norme IFRS 16).

* Vicat (-7% à 41 euros) a publié un Ebitda annuel de 435 millions d'euros, en baisse de 2,2% en données publiées mais en progression de 2,7% à périmètre et changes constants. Le groupe se fixe pour principal objectif d'améliorer sa rentabilité opérationnelle en 2019.

* Nexity perd 7,4% à 39,5 euros. Si la société immobilière a enregistré des résultats très solides l'an dernier, ses objectifs 2019 déçoivent dans la mesure où elle table sur une croissance de ses revenus et de son Ebitda nettement inférieure à celle enregistrée l'an passé. Ainsi, alors que le groupe a fait état, au titre de son exercice 2018, d'une progression de 16% de son chiffre d'affaires et de 14% de son excédent brut d'exploitation, il anticipe une croissance de ses deux indicateurs d'au moins 5% cette année. Le dividende par action payé en 2019 sera de 2,50 euros

* Aucune baisse supérieure à 1% sur le CAC40.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.