Mi-séance Paris : poussif le CAC40 !

Mi-séance Paris : poussif le CAC40 !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 01 septembre 2020 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 qui progressait de près de 1% en matinée n'avance plus que de 0,2% ce midi à 4.960 pts, toujours bridé par le seuil des 5.000 points après sa performance mensuelle de +3,42% au mois d'août.. Les investisseurs ont malgré tout été rassurés par le dernier indice PMI de l'activité du secteur manufacturier en Chine qui a progressé en août à un rythme record depuis janvier 2011. L'indice est ressorti à 53,1 le mois dernier, contre 52,8 en juillet et 52,6 pour le consensus.
La Bourse de New York a commencé la semaine plus prudemment aussi, les investisseurs reprenant leur souffle après les records historiques inscrits vendredi par le S&P 500 et le Nasdaq. Ce dernier a toutefois terminé sur un nouveau record hier soir, grâce notamment à Apple et Tesla. La cote a été animée par le plus important remaniement au sein du DJIA depuis 2013, avec le remplacement d'Exxonmobil (-1,8%), Pfizer (-0,37%) et Raytheon (-2,1%) par Salesforce (+0,6%), Amgen (stable) et Honeywell (-1,7%). Apple (+3,3%) et Tesla (+12,5%) ont nettement progressé à la faveur des "splits" de leurs titres qui ont pris effet ce lundi.
A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé 0,78% à 28.430 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,22% à 3.500 pts.

ECO ET DEVISES

Le taux d'inflation annuel de la zone euro a été estimé à -0,2% en août, contre 0,4% en juillet, selon une estimation rapide d'Eurostat. Le marché attendait un ralentissement limité à 0,2%. Il faut remonter en 2016 pour voir la trace d'une inflation négative sur le Vieux continent. S'agissant des principales composantes de l'inflation de la zone euro, l'alimentation, alcool & tabac devrait connaître le taux annuel le plus élevé en août (1,7%, comparé à 2,0% en juillet), suivie des services (0,7%, comparé à 0,9% en juillet), des biens industriels hors énergie (-0,1%, comparé à 1,6% en juillet) et de l'énergie (-7,8%, comparé à -8,4% en juillet). En séquentiel, les prix à la consommation afficheraient un repli de 0,4%.
L'inflation 'annuelle' core serait par ailleurs tombée sur un plus bas historique le mois passé, à 0,4%, après +1,2% en juillet ! Le consensus était positionné à +0,8% par les analystes...
A suivre aux Etats-Unis cet après-midi :
- Indice PMI manufacturier final américain. (15h45)
- ISM manufacturier américain. (16h00)
- Dépenses de construction. (16h00)
De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1960$ ce midi. Le baril de Brent se négocie 45,80$.

VALEURS EN HAUSSE

Voltalia : +7% suivi de Ipsen (+4%) et de X-Fab

Neoen : +3% avec Groupe Gorgé, Ateme et Bastide

Casino : +2% suivi de Eramet, Worldline, Genfit, BioMerieux

Suez (+1%) a rejeté le projet d'offre d'achat présenté la veille par Veolia en opposant sa volonté d'indépendance à l'intention affichée par son principal concurrent de créer un "champion français" de l'eau et des déchets. Engie monte aussi de 1%. Veolia recule en revanche de 1%.

Innate : +1% avec Trigano, Manitou, Korian, Sanofi

Sanofi (+1%) annonce que l'essai international de phase III évaluant Kevzara (sarilumab) administré par voie intraveineuse à une dose de 200 mg ou de 400 mg à des patients hospitalisés pour une forme sévère ou critique de COVID-19 n'a pas atteint son critère d'évaluation principal ni secondaire, comparativement au placebo.

Total (stable) et Green Investment Group (GIG), filiale du groupe Macquarie, ont conclu un partenariat 50/50 en vue de développer un portefeuille de 5 projets éoliens offshore flottants en Corée du Sud représentant une capacité cumulée potentielle supérieure à 2 gigawatts (GW).

VALEURS EN BAISSE

Amoeba : -6% avec SMCP (-5%) et Figeac Aero

Gensight : -4% suivi de Solocal, SQLI et Immobilière Dassault

CGG : -3% avec Renault, ADP et Dassault

Atari : -2% avec AKKA et SES

Verallia (-2%) a annoncé la démission pour raisons personnelles de son directeur financier, Didier Fontaine, qui a souhaité poursuivre sa carrière professionnelle dans une autre entreprise.

TechnipFMC : -1,5% avec Rubis, Icade, Accor

Lagardère (-0,5%) : Le Conseil de Surveillance a étudié la demande conjointe d'Amber Capital et Vivendi de convocation d'une Assemblée générale exceptionnelle. Il a considéré que "les conditions juridiques ne sont pas réunies pour déroger au calendrier social connu de tous les actionnaires". La dernière Assemblée générale s'étant valablement tenue, le 5 mai "à l'issue de plusieurs mois de débats intenses sur la gouvernance du Groupe", le Conseil a considéré qu'il n'y avait "aucun motif légitime à la convocation d'une nouvelle Assemblée générale dans l'urgence". Vivendi a réagi ce matin en annonçant qu'il allait saisir, avec Amber Capital, le tribunal de commerce de Paris d'une demande de convocation d'une assemblée générale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.