Mi-séance Paris : rebond en direction des 5.400 points

Mi-séance Paris : rebond en direction des 5.400 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris repart en direction des 5.400 points avec un CAC40 en hausse de 0,5% vers la mi-journée à 5.387 points, soit l'essentiel du terrain perdu la veille. La confiance des ménages a rebondi en France en novembre après quatre mois consécutifs de baisse, sous l'effet d'un regain d'optimisme des Français sur leur situation financière et d'un reflux de leurs craintes concernant le chômage, selon les données publiées mardi par l'Insee. L'indicateur synthétisant cette confiance a progressé de deux points, à 102. La bourse de New York a terminé en ordre dispersé lundi, alors que la réforme fiscale américaine entre dans une phase cruciale au Sénat cette semaine. Les indices boursiers ont été divisés entre la hausse des valeurs de consommation, à l'occasion du "Cyber Monday" et la baisse du secteur de l'énergie, plombé par une rechute des cours du pétrole.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale (+0,6% à 43,16 euros) a détaillé ce matin son plan stratégique pour la période 2018-2020. Elle a d'ores et déjà annoncé viser 10% de ROE à cet horizon, contre 7,8% en 2016, et fixe un plancher à 2,20 euros de dividende dès 2017. Le plan de restructuration de la banque de détail en France va être durci avec 900 suppressions de postes additionnelles.

* Total (+0,8% à 47,7 euros) : Standard & Poor's ne voit plus de biais baissier pour la notation financière "A+" de Total, dont la perspective est relevée de "négative" à "stable". La major pétrolière a amélioré sa génération de cash-flow libre, explique l'agence dans une étude diffusée hier soir, grâce à de solides performances dans l'aval, des investissements sous contrôle et des efforts sur les coûts après la décrue des cours pétroliers.

* PSA (+0,3% à 18,05 euros) : le constructeur automobile français va être contraint de rapatrier davantage de moteurs essence produits par ses sites en Chine vers l'Europe, pour faire face à la baisse de la demande de moteurs diesel, ont appris 'Les Echos', qui avancent le chiffre de 100.000 pièces concernées sur la période 2017-2018, contre 55.000 précédemment évoquées.

* Airbus (+0,4% à 86 euros) a débauché Eric Schulz chez Rolls-Royce, avec la lourde tâche de remplacer le vétéran John Leahy, considéré comme le meilleur vendeur d'avions de la planète, puisqu'il a contribué à écouler 16.000 appareils depuis qu'il officie chez l'industriel. Leahy restera à son poste pendant une courte période de transition, alors que Schulz doit débarquer fin janvier prochain.

* Carmat (+2,6% à 27,5 euros) a confirmé la première implantation de son coeur artificiel en République Tchèque, dans le respect du protocole de l'étude PIVOT approuvé par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) et conformément aux autorisations locales. Il s'agit de la deuxième implantation internationale après celle au Kazakhstan.

VALEURS EN BAISSE

* Pas de baisse significative sur le CAC40 : Kering ferme la marche sur un repli limité à 0,5%.

* LVMH (-0,2% à 247 euros) : Antonio Belloni, le directeur général délégué, n'est pas inquiet pour l'année prochaine. Le groupe devrait faire "un peu mieux" en 2018, a-t-il déclaré depuis Florence, en Italie, choisie par le géant du luxe pour présenter son programme de formation de l'autre côté des Alpes. 2017 s'annonce comme un grand millésime pour le groupe de Bernard Arnault, qui a déjoué les pronostics en sa faveur lors de chacun des trois premiers trimestres.

* Europacorp reste en baisse de 7% à 1,12 euro. Suite à diverses rumeurs à son sujet, le groupe a indiqué hier envisager différentes options en vue de restaurer son bilan. Outre une réduction de ses coûts généraux et d'éventuelles nouvelles cessions d'actifs, la société étudie une éventuelle recapitalisation et/ou restructuration de sa dette.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.