Mi-séance Paris : tendance prudente avant Wall Street

Mi-séance Paris : tendance prudente avant Wall Street©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 22 janvier 2019 à 12h00

LA TENDANCE

En attendant l'ouverture de Wall Street après un week-end prolongé (pas de cotations lundi pour le Martin Luther King Jr. Day), le CAC40 évolue en légère baisse depuis l'ouverture comme cela était déjà le cas hier. L'indice parisien cède 0,5% en fin de matinée, revenant juste sous les 4.850 points. Avant le temps fort des publications annuelles et des mises à jours des perspectives 2019 des grandes entreprises, l'incertitude continue de peser alors que la croissance mondiale et celle de la Chine donnent des signaux de ralentissement comme le craignent les investisseurs depuis plusieurs semaines, notamment en lien avec le conflit commercial Etats-Unis/Chine. Sur le front du Brexit, tout repose désormais sur le "plan B" dévoilé lundi par la Première ministre Theresa May, après le rejet massif par la Chambre des communes de son projet de divorce avec l'Union européenne. A ce stade, il n'a pas permis de démontrer une réelle avancée. Elle a déclaré qu'elle tenterait de sortir de l'impasse sur le Brexit en essayant d'obtenir de nouvelles concessions de l'UE et s'est refusée à exclure une sortie sans accord.

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec (+6% à 66,7 euros) a annoncé un chiffre d'affaires consolidé de 116,8 millions d'euros pour le troisième trimestre de son exercice 2018-2019 (clos le 31 décembre 2018), en hausse de 53,7% par rapport à 76 millions d'euros pour le troisième trimestre 2017-2018. Soitec revoit à la hausse ses perspectives de croissance de chiffre d'affaires pour l'exercice 2018-2019. Celle-ci est dorénavant attendue à un niveau " bien supérieur " à 35% à périmètre et taux de change constants, contre un niveau supérieur à 35% précédemment. Parallèlement, Soitec confirme attendre, pour l'exercice 2018-2019, une marge d'EBITDA de l'activité Électronique de l'ordre de 30%.

* Getlink (+0,70% à 12,50 euros) : Le chiffre d'affaires consolidé 2018 s'est élevé à 1,079 milliard d'euros, soit une hausse de +5% à taux de change constant. Getlink poursuit sur sa lancée, après des croissances de +4% en 2016 et 2017, et établit à cette occasion un nouveau record historique de revenus à taux de change et périmètre constants. Il s'agit là de la 9ème année consécutive de croissance de son chiffre d'affaires à périmètre comparable et taux de change constant.

* Oeneo (+4% à 10,34 euros) a enregistré un chiffre d'affaires de 65,7 ME au troisième trimestre de son exercice 2018-2019. La croissance, qualifiée d'en ligne avec les attentes du groupe, est de +15,6% (+12,8% à périmètre et taux de change constants).

* Pas de hausses significatives sur le CAC40 : Pernod Ricard est en tête sur une progression limitée à +0,5%.

* Iliad gagne 0,7% à 66,7 euros. Free, la filiale du groupe Iliad, a annoncé ce mardi avoir franchi le cap du million d'abonnés Fibre, renforçant par ailleurs sa place de 1er opérateur alternatif sur le FTTH en France.

* Air France KLM (+4%) trouve le soutien d'un nouveau broker : Il s'agit cette fois de Morgan Stanley qui remonte son avis à "surpondérer" en ciblant un cours de 12 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Les valeurs bancaires restent vendues : Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole reculent de 2% et constituent les plus fortes baisses du CAC40. Jefferies est toujours acheteur de la Société Générale mais a ajusté en baisse son cours cible à 41,90 euros.

* Rémy Cointreau (-1,55% à 101,70 euros) a vu son chiffre d'affaires s'élever à 919,4 millions d'euros sur la période des 9 mois 2018-2019, en croissance publiée de 6,7% et en croissance organique (à devises et périmètre constants) de 8,1%. Après un 1er semestre en progression organique de 7,7%, le 3ème trimestre (+8,7%) confirme la dynamique soutenue du groupe. Le calendrier anticipé du Nouvel An chinois 2019 s'est traduit par environ 1pt de croissance supplémentaire au 3ème trimestre.

* Bigben Interactive (-2,2% à 9,24 euros) a fait état d'un chiffre d'affaires de 80,3 millions d'euros sur le troisième trimestre de son exercice 2018-2019 (d'octobre à décembre 2018), en progression de seulement 0,3% en glissement annuel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.