Mi-séance Paris : tentative de rebond pour le CAC40

Mi-séance Paris : tentative de rebond pour le CAC40
bourse

Boursier.com, publié le mardi 21 mai 2019 à 12h00

LA TENDANCE

Après un début de séance irrégulier, la bourse de Paris s'oriente vers un léger rebond en fin de matinée. Le CAC40 reprend 0,4% à 5.380 points. Ce qui rassure un peu les marchés aujourd'hui, c'est la décision des Etats-Unis de lever temporairement une partie des restrictions visant le géant chinois des télécoms Huawei. Le département américain du Commerce est ainsi revenu lundi sur une partie des restrictions qu'il a imposées à Huawei en l'autorisant temporairement, jusqu'au 19 août, à conserver ses réseaux existants et à fournir des mises à jour logicielles pour ses téléphones. Les relations entre Huawei et l'administration américaine étant devenues un symbole fort sur les marchés, une sorte de témoin de l'état des tensions entre américains et chinois, la décision d'hier soir apparaît logiquement comme favorable et s'inscrit dans une forme de détente... Mais pour se montrer pleinement rassurés, les investisseurs ont clairement besoin d'avancées plus marquées et directes entre les dirigeants des deux premières puissances mondiales.

VALEURS EN HAUSSE

* Alstom (+1,6% à 39,7 euros) bénéficie d'un très beau contrat. Le groupe ferroviaire a remporté auprès de fahma, la filiale de RMV, un appel d'offres pour 27 trains alimentés par une pile à combustible. Un contrat d'environ 500 millions d'euros au global, dont 360 ME pour Alstom. Le groupe français livrera les véhicules de type Coradia iLint selon le calendrier modifié en 2022. Outre les trains, la commande comprend également la fourniture d'hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de capacités de réserve pour les 25 prochaines années.

* STMicroelectronics reprend 2,3% à 14,5 euros. Bryan Garnier reste à l'achat sur STM avec un objectif de cours de 19,5 euros.

* Solutions 30 (+2,6% à 9,38 euros) rebondit faiblement après sa chute d'hier (-25%), consécutive à l'arrivée en position vendeuse du fonds Muddy Waters. La valeur reste très entourée !

* BioMérieux gagne 2,6% à 74,4 euros. MainFirst est à 'surperformance' sur le titre avec un cours cible de 82 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Pas de baisses significatives sur le CAC40.

* Plastivaloire limite ses pertes à 2,6% autour de 8 euros. Un moindre mal, alors que le groupe a abaissé hier ses projections pour l'ensemble de l'exercice 2018-2019, en même temps qu'il publiait ses chiffres d'activité du 2ème trimestre.

* JC Decaux aligne une troisième séance consécutive dans le rouge, en retrait de 0,85% à 26 euros. Le numéro un mondial de la communication extérieure est pénalisé par une note de Citigroup qui a dégradé la valeur d''acheter' à 'neutre'.

* Boiron reste en baisse de 4,7% à 39,5 euros mais avait finalement limité son recul à 4% hier après la reprise de cotation consécutive à la crainte d'un déremboursement des médicaments homéopathiques. Le groupe a confirmé hier avoir reçu un premier avis de la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS) émettant une recommandation défavorable au maintien de la prise en charge par l'assurance maladie des traitement homéopathiques, actuellement fixée à 30%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.