Mi-séance Paris : troisième séance de léger recul

Mi-séance Paris : troisième séance de léger recul©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Troisième séance de léger recul pour la bourse de Paris avec un CAC40 en repli de 0,2% vers la mi-journée à 5.467 points. Le niveau symbolique des 5.500 points a été abandonné hier à l'issue d'une séance de baisse un peu plus prononcée que ces derniers temps (-0,48%). Le palmarès reste très animé par un flux de publications trimestrielles encore très dense. Les gagnants du jour sont Ubisoft, M6 ou JC Decaux. A l'inverse, Solvay, Euronext et Crédit Agricole subissent des dégagements importants. La bourse américaine a fait une pause mardi, au lendemain de nouveaux records historiques pour ses trois principaux indices. Les bancaires ont subi des prises de bénéfices, de même que le pétrole, qui avait flambé de plus de 3% la veille sur fond de sévères remous politiques en Arabie Saoudite.

VALEURS EN HAUSSE

* Elle monte, elle monte, la capitalisation d'Ubisoft ! Grâce à un chiffre d'affaires semestriel largement supérieur aux attentes du marché publié hier soir, le poids boursier de l'éditeur de jeux vidéo français vient de dépasser pour la première fois de son histoire le cap des 8 milliards d'euros (environ 9,4 milliards de dollars). Il faut dire que l'action s'envole de 8% en fin de matinée, au-dessus de 70 euros. Ubisoft a dégagé 264,2 ME de chiffre d'affaires au second trimestre de son 2017-2018, contre 190 ME projetés. Au niveau boursier, le titre a désormais plus que doublé par rapport au début de l'année, avec un gain de 108% qui le place au 3ème rang des performances 2017 du SBF120.

* M6 gagne 2,6% à 19,8 euros. A fin septembre 2017, le groupe M6 réalise un chiffre d'affaires de 934,8 ME, en progression de +3%, dont +4,4% pour les recettes publicitaires. Les résultats sont solides.

* Natixis (+1,9% à 6,7 euros) a vu son bénéfice net ajusté du 3ème trimestre atteindre 369 ME, en hausse de 17%. Le ratio CET1 Bâle 3 atteint 11,5%. La dynamique de la gestion d'actifs a compensé les activités de marché sous pression.

* JCDecaux s'adjuge 3,7% à 34 euros après avoir dévoilé un chiffre d'affaires supérieur aux attentes au troisième trimestre. La croissance organique est ressortie à 4,9% contre +3,4% de consensus. En termes de perspectives, la bonne dynamique de l'activité publicitaire continue et la société anticipe, au quatrième trimestre, une croissance de son chiffre d'affaires organique ajusté autour de +4,5%, soit une performance organique annuelle autour de +2,5%.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Crédit Agricole perd 4,7% à 14 euros. La dernière des banques du CAC40 à publier ses trimestriels n'a pas échappé aux contre-performances de ses concurrentes dans les activités de marché. Le groupe a été d'autant plus affecté qu'il avait réalisé un troisième trimestre 2016 très dynamique. Le ratio de solidité financière a cependant poursuivi son ascension.

* Renault cède 0,4% à 89,8 euros. Nissan a lancé ce matin un avertissement sur ses objectifs annuels, après les rappels qui ont affecté sa production japonaise. La contribution du constructeur japonais aux résultats du français sera donc moindre.

* Schneider Electric (-0,2% à 73,8 euros) va racheter IGE+XAO, dans le cadre d'une OPA amicale à 132 euros par action. Le prix proposé fait ressortir une prime de 15% par rapport au dernier cours coté et de 41,5% sur la moyenne sur 12 mois pondérée par les volumes.

* Solvay (-4,3% à 125,6 euros) a confirmé ce matin ses objectifs 2017 après la publication de résultats du troisième trimestre assez proches des attentes, hormis sur le free cash-flow qui a reculé sur un an. Un acompte sur dividende de 1,38 euro sera proposé en janvier.

* Euronext (-6% à 48 euros) : l'opérateur boursier a publié une progression de 14,1% de son chiffre d'affaires trimestriel à 128,7 ME. L'EBITDA progresse de 13,3% à 69,5 ME alors que le bénéfice net de 38,3 ME est quasiment stable.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Mi-séance Paris : troisième séance de léger recul
  • avatar
    Mdr -

    Ils temporisent pour nous faire miroiter un rebond ! Quelle entourloupe.La hausse c'est comme un âne que l'on veut faire boire mais qui n'a pas soif.....Mdr.Bonne réflexion.

  • avatar
    Mdr -

    C'est juste la préparation des esprits au décrochage violent qui se produira ! Car il ne faut surtout pas perdre de temps....Hein.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]