Mi-séance Paris : vers une huitième séance dans le rouge

Mi-séance Paris : vers une huitième séance dans le rouge©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Une huitième séance consécutive dans le rouge se profile à Paris avec un CAC40 en baisse de 0,6% à 5.280 points vers la mi-journée. De telles séries sont rares mais celle-ci n'a pourtant rien d'exceptionnel dans son ampleur puisque la baisse cumulée dépasse à peine 4%, soit un peu plus de 200 points de perdus par rapport à un indice parisien qui se maintenait au-dessus des 5.500 points début novembre. Airbus et sa commande géante se distingue quand même dans le palmarès. Les facteurs d'incertitude se sont conjugués mardi à Wall Street pour rendre les investisseurs prudents face à la prise de risque. Les trois principaux indices boursiers américains ont fini en légère baisse, après des signes d'essoufflement de l'économie chinoise en octobre et alors que les discussions au Congrès sur la réforme fiscale font craindre du retard, voire une remise en cause de certaines baisses d'impôts prévues..

VALEURS EN HAUSSE

* Seule hausse significative sur le CAC40, Airbus gagne 2,5% à 85,6 euros. Le groupe a confirmé ce matin que le fonds d'investissement américain Indigo Partners lui a commandé 430 appareils, comme la rumeur le laissait entendre depuis hier soir. Le contrat porte sur 273 A320neo et 157 A321neo, qui équiperont plusieurs compagnies présentes dans le portefeuille Indigo, en particulier Frontier Airlines, Wizz Air et Volaris.

* Safran en profite pour gagner 0,6% à 88,4 euros.

* Air France KLM progresse de 1%. Malgré la hausse affichée par le titre depuis plusieurs trimestres, il reste du potentiel boursier, estime le bureau d'études Natixis, qui a démarré le suivi du dossier sur une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 16 euros, qui laisse encore de la marge haussière (le titre cote 11 euros le 15 novembre). L'équipe de recherche juge que certains atouts de moyen terme ne sont pas encore valorisés par le marché, à savoir l'exposition à l'Amérique latine et à l'Afrique, le développement de Joon et Transavia et par-dessus tout la division maintenance.

* Ingenico (+0,5% à 79,8 euros) a annoncé la finalisation de l'acquisition de la société Bambora, après avoir obtenu l'aval des autorités réglementaires et antitrust concernées.

VALEURS EN BAISSE

* Sixième séance de baisse appuyée pour TechnipFMC, de retour sous les 23 euros (-2,7%).

* Les pétrolières Totalet Vallourec reculent aussi de 1% pendant que les cours du baril faiblissent (55 dollars le WTI).

* Sodexo (-0,2% à 105,9 euros) va racheter Centerplate à Olympus Partners pour 675 M$, un spécialiste des services de restauration et d'accueil au sein d'installations sportives, de centres de congrès et de lieux de divertissement aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Espagne. Ses revenus annuels avoisinent 1 Md$.

* Lagardère accuse la plus forte baisse du SBF120, en retrait de -4,7% à 26,85 euros. Une chute qui s'explique par l'abaissement de la recommandation de Bank of America Merrill Lynch de neutre à sousperformance.

* EDF, qui a modestement rebondi hier à la suite du plongeon de l'action plus de 10% enregistré lundi dans le sillage de l'avertissement sur les objectifs 2018, repart en baisse de -1% à 10,47 euros, dans des volumes encore étoffés. L'énergéticien a publié hier ses résultats sur neuf mois, en confirmant les dernières orientations sur ses perspectives à court et moyen terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.