Mi-séance Paris : vers une huitième séance dans le rouge

Mi-séance Paris : vers une huitième séance dans le rouge©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 novembre 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Une huitième séance consécutive dans le rouge se profile à Paris avec un CAC40 en baisse de 0,6% à 5.280 points vers la mi-journée. De telles séries sont rares mais celle-ci n'a pourtant rien d'exceptionnel dans son ampleur puisque la baisse cumulée dépasse à peine 4%, soit un peu plus de 200 points de perdus par rapport à un indice parisien qui se maintenait au-dessus des 5.500 points début novembre. Airbus et sa commande géante se distingue quand même dans le palmarès. Les facteurs d'incertitude se sont conjugués mardi à Wall Street pour rendre les investisseurs prudents face à la prise de risque. Les trois principaux indices boursiers américains ont fini en légère baisse, après des signes d'essoufflement de l'économie chinoise en octobre et alors que les discussions au Congrès sur la réforme fiscale font craindre du retard, voire une remise en cause de certaines baisses d'impôts prévues..

VALEURS EN HAUSSE

* Seule hausse significative sur le CAC40, Airbus gagne 2,5% à 85,6 euros. Le groupe a confirmé ce matin que le fonds d'investissement américain Indigo Partners lui a commandé 430 appareils, comme la rumeur le laissait entendre depuis hier soir. Le contrat porte sur 273 A320neo et 157 A321neo, qui équiperont plusieurs compagnies présentes dans le portefeuille Indigo, en particulier Frontier Airlines, Wizz Air et Volaris.

* Safran en profite pour gagner 0,6% à 88,4 euros.

* Air France KLM progresse de 1%. Malgré la hausse affichée par le titre depuis plusieurs trimestres, il reste du potentiel boursier, estime le bureau d'études Natixis, qui a démarré le suivi du dossier sur une recommandation à l'achat et un objectif de cours de 16 euros, qui laisse encore de la marge haussière (le titre cote 11 euros le 15 novembre). L'équipe de recherche juge que certains atouts de moyen terme ne sont pas encore valorisés par le marché, à savoir l'exposition à l'Amérique latine et à l'Afrique, le développement de Joon et Transavia et par-dessus tout la division maintenance.

* Ingenico (+0,5% à 79,8 euros) a annoncé la finalisation de l'acquisition de la société Bambora, après avoir obtenu l'aval des autorités réglementaires et antitrust concernées.

VALEURS EN BAISSE

* Sixième séance de baisse appuyée pour TechnipFMC, de retour sous les 23 euros (-2,7%).

* Les pétrolières Totalet Vallourec reculent aussi de 1% pendant que les cours du baril faiblissent (55 dollars le WTI).

* Sodexo (-0,2% à 105,9 euros) va racheter Centerplate à Olympus Partners pour 675 M$, un spécialiste des services de restauration et d'accueil au sein d'installations sportives, de centres de congrès et de lieux de divertissement aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et en Espagne. Ses revenus annuels avoisinent 1 Md$.

* Lagardère accuse la plus forte baisse du SBF120, en retrait de -4,7% à 26,85 euros. Une chute qui s'explique par l'abaissement de la recommandation de Bank of America Merrill Lynch de neutre à sousperformance.

* EDF, qui a modestement rebondi hier à la suite du plongeon de l'action plus de 10% enregistré lundi dans le sillage de l'avertissement sur les objectifs 2018, repart en baisse de -1% à 10,47 euros, dans des volumes encore étoffés. L'énergéticien a publié hier ses résultats sur neuf mois, en confirmant les dernières orientations sur ses perspectives à court et moyen terme.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Mi-séance Paris : vers une huitième séance dans le rouge
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    la censure toujours sur le forum orange !
    référence à l'article :

    En marge de la COP23, le glyphosate est présenté comme une solution pour le climat
    Statut : refusé
    Il y a 34 minutes
    le 17 11 2017 à 14 44

    C'est un peu comme les consommations d'eaux humaines et notamment dans les grandes villes les consommations d'eau sont effarantes et généralement leur approvisionnement est assurée depuis les campagnes et parfois de très loin ce qui est le cas pour la ville de PAris. Pour éviter la pollution que dénonce les Parisiens par exemple, il serait peut-être envisageable de donner une prime de 2500 Euros par Ha et par an aux propriétaires des parcelles concernées de façon à ce qu'ils entretiennent, sans faire de culture. Ce serait du pouvoir d'achat de redonner aux agris et la garantie d'une eau bio pour les grandes villes.

    de plus les quantités d'eau énormes sont rendues potables pour tirer à près de 50 % des chasse d'eau...( a -t-on besoin d'eau potable ?)

    Un calcul simple donne par "Kg de viande humaine sur une vie de 80 ans" la quantité effarante de 45 000 L d'eau / kg, et cette eau il faut la purifier, la pomper, la véhiculer, et la purifier encore...Que voila de la pollution et du CO2 d'émis pour tirer des chasses d'eau. On en parle jamais de cela et pourtant ça pollue plus qu'une voiture !

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    on ne change pas une équipe qui gagne ... euh qui perd je me suis trompé ...

  • avatar
    Mdr -

    L'optimisme est épuisé ? Ce n'est que le début des séances de baisses,a 3000 points il fera jour.Inutile de croire aux bons samaritains des marchés.

    avatar
    pigeonxxl38 -

    en vous faisant remarquez aujourd'hui il est complètement éteint Mafiosi est le mauvais samaritain ...

  • avatar
    tonio34 -

    Il semble maintenant évident que cette situation qui a trompé tout le monde (de plus de 5500 à 5270 points en un rien de temps) va se payer lourdement dans les urnes car elle est "orchestrée de concert avec les pouvoirs publics bien entendu....Est ce cela l'effet Macron ?..et bien le retour de balancier devrait être aussi vigoureux sinon plus....à bientôt......

    avatar
    Mdr -

    Il faut bien comprendre que l'état se finance avant tout sur les marchés financiers tous les jours.Les adjudications sont journalières.A bon entendeur.