Ouverture Paris : ArcelorMittal et Spie se distinguent, Solocal chute

Ouverture Paris : ArcelorMittal et Spie se distinguent, Solocal chute

ArcelorMittal logo

Boursier.com, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Après quatre séances consécutives dans le rouge, l'indice CAC 40 a démarré en légère baisse la dernière journée boursière de la semaine, mais tente un rebond après une trentaine de minutes de cotations. Il se négocie en hausse de 0,1%, autour de 5.415 euros peu avant 9h30. La tendance est identique sur les autres marchés européens, avec des progressions contenues à Londres, Francfort et Zurich notamment. Hier, les prises de bénéfices se sont poursuivies sur les principales places financières, après le parcours boursier remarquable depuis le 1er janvier. A Paris, la séance est dominée par les résultats d'ArcelorMittal, l'avertissement de Solocal ou le grand chambardement chez Altice, où le fondateur Patrick Drahi a repris les commandes après avoir écarté Michel Combes. Sur l'échiquier géopolitique, Donald Trump et Vladimir Poutine devraient discuter au Vietnam, tandis que les tensions sont vives au Moyen-Orient, notamment au Liban, avec en toile de fond l'opposition Iran-Arabie Saoudite.

WALL STREET

Après les records historiques de mercredi, Wall Street a corrigé jeudi, les principaux indices abandonnant plus de 1% en séance, avant de limiter les dégâts à la clôture. Le Sénat américain a présenté jeudi sa version du projet de réforme fiscale, qui envisage de reporter d'un an les baisses de taxes tant espérées par les entreprises... Le dollar a accusé le coup, tandis que le pétrole a rebondi sur fond de poursuite de la purge politique en Arabie Saoudite. A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,43% à 23.462 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,38% à 2.584 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a fléchi de 0,58%, finissant à 6.750 pts. Depuis l'élection de Donald Trump, le 8 novembre 2017, le Dow Jones gagne cependant encore 28% et le Nasdaq près de 30%, même si les promesses de campagne du président américain tardent à se concrétiser.

ECO ET DEVISES

En Europe, la production industrielle et manufacturière de septembre en France a dépassé les attentes sur la partie globale mais déçu sur la partie manufacturière. La production industrielle et manufacturière et la balance commerciale britannique de septembre sont attendues à 10h30. Aux Etats-Unis, l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00) et la balance budgétaire mensuelle (20h00) sont au programme.

La parité euro / dollar atteint 1,1634 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,76 et le WTI 57,07$. L'once d'or se traite 1.283$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Recylex (+3,9% à 14,80 euros) : la société a publié ses revenus sur neuf mois hier soir.

* ArcelorMittal (+3% à 25,06 euros) : des trimestriels solides mais surtout un ton optimiste pour 2018 permettent au dossier de se distinguer en matinée.

* Spie (+3% à 22,68 euros) : le groupe, qui avait dû avertir sur ses objectifs à l'issue du premier semestre, a présenté cette fois des résultats sur neuf mois qui lui permettent de confirmer ses anticipations révisées.

* Rubis (+3% à 55,75 euros) : bel accueil pour les résultats sur neuf mois, dévoilés hier soir.

* Vallourec (+1,8% à 5,19 euros) : en marge de ses revenus sur neuf mois, le groupe a revu à la hausse sa cible de résultat brut d'exploitation pour l'exercice 2017.

VALEURS EN BAISSE

* Ateme (-18% à 14,13 euros) : le groupe n'atteindra pas ses objectifs de croissance sur la période 2017-2018.

* Transgène (-12,6% à 2,70 euros) : le laboratoire a réalisé un placement privé de 14,4 ME à 2,55 euros par action.

* Micropole (-7,4% à 1,50 euro) : les chiffres sur neuf mois sont décevants.

* Akka (-4,5% à 47,68 euros) : le titre peine après ses revenus sur neuf mois, d'autant que le concurrent Assystem a lancé un avertissement.

* Solocal (-4,3% à 0,80 euro) : énième avertissement pour la société, qui ne tiendra pas ses objectifs 2017. Un nouveau plan stratégique sera présenté le 15 février 2018.

* Assystem (-4% à 31,11 euros) : la société de conseil a lancé un avertissement sur ses objectifs 2017 après un ralentissement troisième trimestre.

* Peugeot (-1,8% à 19,33 euros) et Faurecia (-1,5% à 61 euros) : Kepler Cheuvreux abaisse sa recommandation d'achat à conserver sur les deux dossiers.

* L'Oréal (-1,2% à 185,80 euros) : Exane BNP Paribas passe de neutre à "sousperformance" en visant 170 euros contre 180 euros jusque-là.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : ArcelorMittal et Spie se distinguent, Solocal chute
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]