Ouverture Paris : ça flambe pour Europcar, ça pique pour Fnac Darty

Ouverture Paris : ça flambe pour Europcar, ça pique pour Fnac Darty©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Beaucoup d'actualités ce matin en bourse. On peut citer pêle-mêle les trimestriels d'ASML, Burberry, Casino et Alstom, l'offre de Melrose sur GKN, la fusion entre UBM et Informa, la vente par Nestlé de sa confiserie américaine à Ferrero ou la confirmation que le marché automobile européen en a fini avec la crise financière. Mais tout cela ne déride pas vraiment les investisseurs, enclins aux dégagements ce matin, comme le montre la baisse de -0,4% du CAC40 peu après les premiers échanges, sous le seuil symbolique des 5.500 points.

Sur le front macroéconomique, l'euro a perdu du terrain alors que des rumeurs circulent sur un discours toujours accommodant de la BCE lors de sa prochaine réunion, alors que les investisseurs craignaient un durcissement au vu de la teneur des dernières minutes de la BCE. Aux Etats-Unis, la correction pétrolière de la veille a pesé. Wall Street attend une nouvelle série de publications d'entreprises, dont Goldman Sachs et Bank of America.

WALL STREET

Après un début de séance nettement positif, la Bourse de New York a fini en légère baisse mardi soir, sous l'effet notamment d'un recul des valeurs énergétiques, après une correction des cours du pétrole. L'indice Dow Jones a tout de même franchi pour la première fois les 26.000 points en séance, avant de se replier. Les deux autres indices ont eux aussi terminé en légère baisse, en attendant une avalanche de résultats d'entreprises pour le 4ème trimestre 2017. Par ailleurs, le Congrès américain négocie un accord pour éviter un "shutdown" des administrations fédérales à partir de vendredi soir.

Sortant d'un week-end de trois jours (lundi était férié pour Martin Luther King Day), l'indice Dow Jones a terminé en baisse de 0,04% à 25.792 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,35% à 2.776 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a reculé de 0,51% à 7.223 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient gagné respectivement 2%, 1,5% et 1,7%. Ils affichent des gains de 4,4%, 4% et 4,7% depuis le 1er janvier dernier.

ECO ET DEVISES

L'indice des prix à la consommation de décembre en zone euro (11h00) précédera la production industrielle américaine (15h15), l'indice du marché immobilier américain (16h00) et le Livre Beige économique de la Fed (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2236 ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,20$ et le WTI 63,81$. L'once d'or se traite 1.335$ (-0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Implanet (+7% à 0,68 euro) : les premières opérations chirurgicales ont eu lieu au Brésil avec Jazz Lock.

* Europcar (+6,3% à 10,62 euros) : la journée investisseurs programmée aujourd'hui permet au groupe de confirmer ses prévisions 2017 et de donner sa vision sur la période 2018-2020. Rassurant après la chute du titre de 6% la veille.

* Pierre et Vacances (+2,4% à 44,25 euros) : Société Générale passe de vendre à conserver après les trimestriels, avec un objectif de cours relevé de 47,30 à 50 euros.

* Transgène (+1,6% à 3,09 euros) : le laboratoire traite un premier patient en phase II avec TG4010 pour le cancer du poumon.

* Mediawan, Ekinops, Nanobiotix font partie des autres principales hausses, dans de petits volumes.

VALEURS EN BAISSE

* Fnac Darty (-7,6% à 92,85 euros) : SocGen a placé des actions appartenant à Vivendi à 91 euros pièce. L'actionnaire a souhaité disposer d'une couverture sur sa participation de 11,1%.

* Virbac (-6,1% à 113,60 euros) : Jefferies passe de conserver à "sousperformance", avec un objectif de cours révisé à 100 euros contre 130 précédemment, après de nouvelles performances décevantes.

* CGG (-5,7% à 5,01 euros) : c'est parti pour l'augmentation de capital, au lendemain de la publication de résultats du quatrième trimestre plutôt flatteurs, qui pourraient aider l'entreprise à mener à bien sa levée de fonds, rendue indispensable pour assurer sa survie. Les actions nouvelles seront émises à 1,56 euro.

* Casino (-2,8% à 49,31 euros) : le distributeur a affiché une croissance organique solide au 4ème trimestre. Le groupe a annoncé dans un communiqué diffusé ce matin que son résultat opérationnel courant avoisinera 1,24 MdE, en progression d'environ 20%. Cependant, la foncière sauve la distribution, dont la rentabilité n'a pas atteint les attentes.

* Parapétrolières : baisses marquées pour Vallourec, TechnipFMC et Bourbon avec le recul des cours pétroliers.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.