Ouverture Paris : calme plat, la SocGen déçoit

Ouverture Paris : calme plat, la SocGen déçoit©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 novembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le marché reprend son rythme tranquille des derniers mois en cette fin de semaine. Malgré de nombreux événements qui auraient à l'accoutumée plus ou moins fortement influencer les indices boursiers, le calme est roi sur les places occidentales. Le CAC40 grignote 0,05% à 5.513 points en ce début de séance. La nouvelle salve de résultats d'entreprises n'influence guère plus le marché. Société Générale et AXA ont plutôt déçu. Il faudra peut-être attendre les chiffres de l'emploi américain d'octobre pour voir les indices se réveiller cet après-midi...

ECO ET DEVISES

Programme 100% américain avec le rapport mensuel sur la situation de l'emploi et la balance commerciale (13h30), puis l'indice Markit PMI des services (14h45), les commandes industrielles et l'indice ISM des services (15h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1659 ce matin. Le baril de Brent se négocie 60,85$ et le WTI 54,81$. L'once d'or se traite 1.277$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Nicox (+20,4% à 30,4 euros). L'approbation de la commercialisation de la solution ophtalmique Vyzulta de Bausch + Lomb par l'agence américaine du médicament hier soir est une bonne nouvelle pour la société qui a licencié le traitement à la filiale de Valeant. Vyzulta devrait être disponible à la vente avant la fin de l'année. Cette étape ne sera pas vraiment rémunératrice pour le laboratoire français, puisqu'il recevra 17,5 millions de dollars de Bausch + Lomb mais devra reverser 15 M$ à Pfizer en vertu d'un précédent accord. Nicox pourra par la suite récupérer davantage, en fonction de l'atteinte de certains jalons commerciaux, et dispose d'un accord lui octroyant des redevances progressives nettes potentielles représentant de 6% à 11 % des ventes.

* Renault (+4% à 90,1 euros). Bercy a cédé 4,73% du capital pour 1,2 MdE. Ces titres avaient été acquis en avril 2015. Ils permettront de dégager 55 ME de plus-value pour l'Etat. Renault en rachète 10%, soit 1,4 million d'actions, pour un futur programme d'actionnariat salarié.

* STMicroelectronics (+0,8% à 20,6 euros) dans le sillage d'Apple hier soir.

* Euronext (+0,7% à 51,8 euros). La valeur moyenne quotidienne des transactions réalisées sur les marchés cash de l'opérateur boursier a augmenté de 13,3% sur un an en octobre, à 7,172 milliards d'euros (-1,7% par rapport à septembre). En revanche, sur les ETF, les volumes reculent de 6,1% (à 396 ME) sur un an et de 8,4% en séquentiel.

* Air France KLM (+0,4% à 14 euros). Le redressement des résultats se poursuit. Grâce un accroissement de passagers transportés et à une amélioration de la recette unitaire, la compagnie est en mesure ce matin de dévoiler, pour le compte du troisième trimestre 2017, un résultat d'exploitation de 1,02 milliard d'euros, qui s'envole de près de 39% par rapport à la même période de l'exercice 2016. Les perspectives de fin d'année sont bonnes.

VALEURS EN BAISSE

* Altice (-7,2% à 15 euros), après son point trimestriel. En marge de la publication de ses résultats du troisième trimestre, le groupe a en effet annoncé hier soir que son Ebitda ajusté ne progressera que dans le bas de la fourchette des attentes précédentes, c'est-à-dire plutôt de l'ordre de 6% que de 9%.

* Société Générale (-3% à 46,2 euros). En première lecture, les résultats trimestriels ont l'air médiocres. La banque a accru le montant de ses provisions pour litiges aux Etats-Unis et l'activité se contracte sur l'effet de conditions difficiles dans la banque de détail en France et dans les activités de marché. Il faudra attendre l'oeil des experts pour décortiquer les performances par division et déterminer si le secteur bancaire entame une mauvaise passe.

* Axa (-1,3% à 25,9 euros). Les revenus sur neuf mois sont en baisse de 0,5% en publié mais en hausse de 0,1% en données comparables. La marge sur affaires nouvelles en vie, épargne, retraite reste stable à 40%. Le ratio de solvabilité II s'établit à 201%, stable par rapport au 30 juin 2017.

* L'Oréal (-0,9% à 190,7 euros). Le groupe affiche une croissance organique de 4,5% sur neuf mois, supérieure aux attentes grâce à une accélération de 5,1% au 3ème trimestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.