Ouverture Paris : de nouveau les 5.000 points dans le viseur

Ouverture Paris : de nouveau les 5.000 points dans le viseur
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 26 juin 2020 à 09h30

LA TENDANCE

L'accès de faiblesse des indices mondiaux ces derniers jours est-il déjà stoppé? Il semblerait que "oui" depuis la séance d'hier qui a vu le CAC40 opérer un vif redressement. Redressement qui se poursuit ce matin avec un gain de 0,85% et un indice parisien revenant à 4.960 points. De nouveau, les 5.000 points sont en vue!

Ce regain d'optimisme est consécutifs aux nouveaux propos rassurants de la Banque centrale européenne qui a confirmé le soutien apporté par les grandes banques centrales à la reprise économique naissante. Les investisseurs demeurent malgré tout tiraillés entre deux forces : le retour de la pandémie et la reprise de l'économie, parfois sur des niveaux de croissance plus forts qu'envisagé, encouragée par le soutien massif des Etats et des banques centrales. Nul doute que de mauvaises nouvelles sur le plan sanitaire feraient de nouveau pencher le balancier en sens inverse.

A Wall Street, c'est la décision des autorités américaines de régulation bancaire d'assouplir la "règle Volcker" qui a rassuré les investisseurs. Mise en oeuvre après la crise financière de 2007-2009, cette règle restreignait la capacité des banques à s'engager dans des investissements risqués avec l'argent de leurs clients.

WALL STREET

Après un démarrage prudent, la Bourse de New York a fini jeudi en hausse de plus de 1%, regagnant une partie du terrain perdu la veille, les investisseurs tentant d'évaluer les risques liés à l'aggravation de la crise sanitaire dans le Sud et l'Ouest des Etats-Unis, notamment au Texas et en Floride. Les bancaires ont bondi alors que les autorités de tutelle s'apprêtent à assouplir la règle Volcker qui limite leurs investissements. Le pétrole a rebondi et le dollar a progressé, tandis que les taux d'intérêts sur la dette souveraine américaine se sont détendus.

A la clôture, l'indice Dow Jones a repris 1,18% à 25.745 points (après -2,72% mercredi), tandis que l'indice large S&P 500 a regagné 1,1% à 3.083 pts (-2,59% mercredi) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a avancé de 1,09% à 10.017 pts, après avoir perdu 2,19% la veille. La cote a été soutenue par les indices S&P sectoriels des financières (+2,7%), de l'énergie (+1,9%) et des technologiques (+1,3%).

ECO ET DEVISES

La confiance des ménages gagne 4 points en juin. À 97, l'indice qui la représente ressort supérieur aux attentes du marché (95) mais il reste néanmoins en dessous de sa moyenne de longue période (100). En juin, la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants augmente nettement, souligne l'Insee. Le solde correspondant gagne 31 points et rejoint sa moyenne de longue période après cinq mois consécutifs de baisse.

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan. (16h00 : Indice révisé.)

L'once de métal jaune s'échange à 1.760$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1212$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 41,57$.

VALEURS EN HAUSSE

Bouygues (+0,70% à 29,10 Euros) Telecom annonce avoir signé un protocole d'exclusivité avec Euro-Information, société du groupe Crédit Mutuel, en vue d'acquérir 100 % du capital de sa filiale Euro-Information Telecom (EIT), 1er opérateur alternatif du marché, et de conclure un partenariat de distribution exclusif associant le Crédit Mutuel1, le CIC et Bouygues Telecom. Cette opération, qui s'inscrit pleinement dans la stratégie de croissance de Bouygues Telecom, lui permettrait de renforcer son parc de plus de 2 millions de clients et d'élargir son réseau de distribution grâce à plus de 4 200 caisses locales du Crédit Mutuel et agences bancaires CIC, et à leurs 30.000 conseillers de clientèle.

Cellectis (+1,30% à 16,50 Euros) annonce la publication d'un article dans le journal Frontiers in Bioengineering and Biotechnology qui décrit un procédé novateur et facile à mettre en oeuvre pour rationaliser la fabrication de thérapies fondées sur des cellules CAR-T "prêtes à l'emploi".

Air France-KLM (+4,60% à 4,33 Euros) : La France et les Pays-Bas ont conclu un accord sur la contribution néerlandaise au plan de soutien à Air France-KLM, en vertu duquel le gouvernement néerlandais débloquera une aide de 3,4 milliards d'euros à KLM, a-t-on appris jeudi de deux sources au fait du dossier.

ADP (+0,20% à 92,40 Euros) : Les vols reprennent à partir de ce vendredi à l'aéroport d'Orly après presque trois mois de fermeture. Le groupe a par ailleurs annoncé jeudi avoir émis un nouvel emprunt obligataire en deux tranches d'un montant total de 1,5 milliard d'euros.

EssilorLuxottica (+0,60% à 115,85 Euros) : le Conseil d'administration d'EssilorLuxottica a décidé de ne pas proposer de distribution de dividende. Au second semestre, il réévaluera la situation et l'efficacité des mesures prises face à la pandémie. Si la reprise se révèle suffisamment solide, le paiement d'un dividende exceptionnel pourrait être proposé avant la fin 2020.

Seb (+1,60% à 139,90 Euros) a annoncé jeudi que l'impact de l'épidémie sera moins élevé que prévu et estime que la perte de chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre devrait être d'environ 200 millions d'euros et non de 450 millions à 500 millions d'euros comme annoncé initialement. Le résultat opérationnel d'activité est désormais attendu en territoire positif.

VALEURS EN BAISSE

DBV Technologies (-7,61% à 8,98 Euros) : en tête des plus fortes baisses sur le SRD. La Société n'ayant pas encore reçu de nouvelles informations de la part de la FDA concernant sa demande de BLA pour Viaskin Peanut, elle avait entrepris une revue complète de ses activités afin de se positionner au mieux dans l'hypothèse d'un retard dans le calendrier d'examen du BLA de Viaskin Peanut. DBV initie un projet de plan de restructuration afin de permettre à la Société de continuer le processus d'examen du BLA et s'il était approuvé, de se préparer à mettre Viaskin Peanut sur le marché, en préservant son horizon de trésorerie.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

CNIM, Pharmasimple, Samse, Focus Home Interactive, Signaux Girod

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Bernstein repasse de 'surperformance' à 'performance de marché' sur Airbus avec un cours cible de 69 euros.

MainFirst débute la couverture de Virbac avec un avis à conserver et un cours cible de 200 euros.

Citigroup débute le suivi d'Hermès à 'neutre' en ciblant 785 euros.

INFOS MARCHES

Groupe ADP émet un nouvel emprunt obligataire de 1,5 MdE.

Verallia : succès de l'offre d'actionnariat salarié 2020.

Carrefour : le paiement du dividende en actions a été privilégié.

EN BREF

Metabolic Explorer : décale le démarrage de la production de PDO au 2ème trimestre 2021.

Focus Home Interactive : acquisition de Deck13 Interactive.

Logic Instrument : obtention d'un PGE de 1,2 ME.

Barbara Bui a obtenu un PGE de 2,25 ME.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.