Ouverture Paris : des prises de bénéfices logiques sur le CAC40

Ouverture Paris : des prises de bénéfices logiques sur le CAC40
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 27 mars 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Comme hier, les prises de bénéfices l'emportent sur le CAC40 qui cède 2% à 4.450 points après la première demie heure d'échanges. L'indice parisien souffle après avoir repris 25% depuis son point bas en séance le 16 mars, soit environ 900 points regagnés et même 16% repris depuis mard!. Hier aussi, à l'ouverture, il avait logiquement cédé aux prises de bénéfices puis, au fil de la séance, sa capacité de rebond a repris le dessus avant le bouquet final et +2,51% en clôture.

Même scénario aujourd'hui? Hier, les affolantes inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis (3 millions!) avaient paradoxalement dopé le marché selon le principe "bad news is good news", les investisseurs voyant là une justification parfaite à l'amplification des mesures publiques, pourtant déjà plus que massives.

Toujours aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie, la Chambre des représentants doit approuver aujourd'hui le plan de soutien de 2.000 milliards de dollars de l'administration Trump, qui a déjà reçu le feu vert du Sénat. Les dirigeants des pays membres du G20 ont par ailleurs affirmé jeudi leur détermination à former un front uni contre le coronavirus, parlant de "priorité absolue" pour laquelle 5.000 milliards de dollars seront injectés pour tenter d'endiguer l'épidémie qui fait planer le spectre d'une récession.

Emmanuel Macron a pour sa part déclaré, la nuit dernière, s'être entretenu avec son homologue américain Donald Trump. "Avec d'autres pays, nous préparons pour les prochains jours une nouvelle initiative importante", a annoncé le chef de l'Etat sans en dire plus...

WALL STREET

Wall Street a signé jeudi une troisième séance de vif rebond, malgré la publication d'une flambée du nombre de demandeurs d'emplois, qui a bondi à 3,3 millions la semaine dernière aux Etats-Unis pour cause de coronavirus... Les investisseurs sont cependant soulagés que les autorités monétaires et politiques soient mobilisées pour affronter cette crise. Le Sénat américain a adopté la nuit dernière un "package" d'aide de 2.000 milliards de dollars et la chambre des représentants devrait voter le texte vendredi.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 6,38% à 22.552 points, ce qui porte son rebond à plus de 21% en trois séances. L'indice large S&P 500 a grimpé de 6,24% à 2.630 pts et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a progressé de 5,6% à 7.797 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (13h30)
- Indice révisé du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan. (15h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.634$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1029$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 26,23$.

VALEURS EN HAUSSE

Biosynex (+25% à 8,84 Euros) : poursuit son bond en avant qui a vu son titre quasiment multiplié par 3 depuis le début de la crise. L'alsacien a annoncé hier le lancement d'une gamme de tests dédiés au diagnostic du Covid-19. La société va proposer trois nouvelles solutions diagnostiques pour l'infection à Covid-19 basées, d'une part, sur la biologie moléculaire (PCR) et, d'autre part, sur l'immunochromatographie.

Vilmorin & Cie (+0,90% à 37,90 Euros) doit suspendre la quantification de ses objectifs pour l'exercice 2019-2020, tels qu'ils avaient été confirmés -sous réserve de l'impact de l'évolution de la situation sanitaire mondiale sur l'environnement économique- lors de la présentation de ses résultats semestriels 2019-2020.

VALEURS EN BAISSE

Lafarge (-1% à 33,28 Euros) : le Conseil d'administration confirme la proposition d'un dividende en espèces de CHF 2,00 par action nominative, sous réserve de l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée générale du 12 mai 2020. Le dividende sera intégralement payé sur Réserve de contribution au capital étranger et n'est pas soumis à la retenue à la source suisse.

Publicis (-0,30% à 24,29 Euros) ne donnera aucune guidance sur ses chiffres prévisionnels jusqu'à nouvel ordre" et souligne cependant que les chiffres de revenu au 29 février étaient conformes à son plan de marche 2020.

EssilorLuxottica (-3,80% à 105,45 Euros) annonce qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de COVID-19, les perspectives du groupe pour 2020, publiées le 6 mars 2020, ne sont plus valables.

Suez (-0,75% à 9,94 Euros) a réalisé le placement d'un emprunt obligataire de 850 millions d'euros à échéance du 2 avril 2027, portant un coupon annuel fixe de 1,25%. Le coût de cette émission est à comparer à un coût moyen de la dette de 3,95% en 2019 pour le groupe Suez. Le montant levé est équivalent à tous les remboursements de dette long terme dus par Suez SA dans les prochains 24 mois.

Safran (-1,80% à 90,24 Euros) a annoncé jeudi soir avoir retiré sa proposition de verser des dividendes au titre de l'exercice 2019, et a aussi abandonné ses objectifs financiers pour 2020. En renonçant au versement du dividende, Safran s'épargnera le décaissement d'un milliard d'euros, a précisé le groupe dans un communiqué. Le groupe d'aéronautique et de défense a aussi annoncé la mise en place d'une ligne de crédit de 3 milliards d'euros pour s'adapter au contexte créé par l'épidémie de coronavirus.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Xilam Animation, Rallye, Burelle, Arcure, Poxel, Prismaflex, genOway, Ose, Wallix, Evolis, Ateme.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Berenberg conserve Elis avec un cours cible ramené de 19 à 11,50 euros, est à l'achat sur GTT avec un cours ramené de 119 à 100 euros et reste aussi à l'achat sur Dassault Aviation avec un cours cible ajusté de 1.100 à 900 euros.

Berenberg repasse d'achat à 'conserver' sur Air France-KLM avec un cours cible ramené de 12 à 7 euros. Berenberg conserve Safran avec un objectif abaissé de 115 à 85 euros. Berenberg est à l'achat sur Soitec avec un cours cible ajusté de 120 à 81,50 euros.

AlphaValue accumule Arkema avec un cours cible ajusté de 73 à 76,50 euros.

Deutsche Bank repasse d'acheter à conserver sur Bureau Veritas avec un objectif de 19 euros.

HSBC repasse à l'achat sur Eutelsat en ciblant un cours de 12,50 euros. HSBC passe de 'conserver' à 'acheter' sur Ingenico en ciblant 132 euros.

Barclays passe de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer' sur ADP en ciblant un cours de 85 euros.

Exane BNP Paribas passe de 'surperformance' à 'neutre' sur M6 avec un objectif de 12 euros. Exane BNP Paribas passe de 'surperformance' à 'neutre' sur TF1 en ciblant 6,50 euros.

Morgan Stanley passe de 'souspondérer' à 'pondération en ligne' sur Publicis en ciblant un cours de 28 euros.

INFOS MARCHES

Nexans va proposer un programme de rachat d'actions.

Air Liquide place une émission obligataire long terme de 1 MdE.

Groupe ADP place un emprunt obligataire de 2,5 MdsE.

EN BREF

Tour Eiffel suspend les loyers de ses clients TPE et PME en difficulté.

Manitou suspend sa guidance 2020.

IntegraGen : accord avec un centre de cancérologie américain.

Rémy Cointreau : une nouvelle équipe dirigeante.

Lexibook reste pleinement opérationnel malgré les mesures de confinement.

Bureau Veritas : l'impact de la crise sur les résultats 2020 impossible à quantifier.

Biosynex prévoit le lancement à brève échéance d'un test sérologique rapide pour le diagnostic du Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.