Ouverture Paris : Fnac-Darty se distingue...

Ouverture Paris : Fnac-Darty se distingue...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 septembre 2020 à 09h30

LA TENDANCE

Comme prévu, peu de mouvement ce matin sur le CAC40. Il évolue assez proche de son niveau de cloture d'hier, autour de 5.050 points. Les catalyseurs à la hausse sont recherchés pour un indice parisien revenu non loin de son plus haut de ces dernières semaines...

Difficile de les imaginer aujourd'hui, à la veille du rendez-vous de la Fed et à l'avant veille de celui de l'OPEP. Les investisseurs devraient en garder sous le pied... D'ailleurs, les annonces positives en provenance de Chine ce matin ne semblent pas vouloir changer la donne : la production industrielle dans le pays a pourtant accéléré en août tandis que les ventes au détail ont progressé pour la première fois de l'année.

La prudence était déjà de mise lundi sur les marchés d'actions européens en raison des nouvelles mesures de confinement et de restrictions annoncées dans plusieurs pays comme le Royaume-Uni et Israël et dans de nouvelles villes en France.

WALL STREET

La Bourse de New York a commencé la semaine sur une note optimiste, soutenue lundi par des opérations de fusion-acquisition, et l'espoir qu'un vaccin sera mis au point avant la fin de l'année contre le coronavirus. Les opérateurs ont salué l'annonce du rachat d'Arm par Nvidia (+5,8%) pour 40 milliards de dollars, soit la plus grosse opération jamais réalisée dans le secteur des semi-conducteurs... Dans la santé, Gilead (+2,2%) s'est offert Immunomedics (+98%!) pour plus de 20 Mds$. Le pétrole a fléchi lundi, tandis que le dollar a fait marche arrière à l'approche d'une réunion de la Fed, mardi et mercredi. L'or a grimpé d'environ 0,8% après un gain de 0,7% la semaine dernière.

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé de 1,18% à 27.993 points, sans parvenir à confirmer son passage au-dessus des 28.000 points acquis en séance. L'indice large S&P 500 a avancé de 1,27% à 3.383 pts tandis que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et "biotechs" a rebondi de 1,87% à 11.056 pts. La semaine dernière, les trois indices avaient perdu respectivement 1,7%, 2,5% et 4% pour le Nasdaq. Ce dernier a fini vendredi sur une chute de 10% par rapport à son record historique du 2 septembre dernier, à 12.056 points, avant de rebondir ce lundi. Le Nasdaq gagne encore près de 23% depuis le début 2020.

ECO ET DEVISES

La baisse l'inflation est confirmée en août. Selon les données définitives de l'Insee, l'inflation annuelle a atteint 0,2% le mois dernier après +0,8% en juillet. Cette baisse de l'inflation résulte d'un repli des prix des produits manufacturés, en lien avec le décalage des soldes d'été, et d'un ralentissement de ceux de l'alimentation. En revanche, les prix de l'énergie baissent moins sur un an qu'en juillet. Enfin, les prix des services et du tabac augmentent au même rythme que le mois précédent, précise l'Insee. En séquentiel, les prix à la consommation reculent de 0,1% après +0,4% en juillet.

Etats-Unis :
- Indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York. (14h30)
- Prix à l'import et à l'export. (14h30)
- Production industrielle. (15h15)

Europe :
- Taux de chômage britannique. (08h00)
- Indice allemand ZEW du sentiment économique. (11h00)
- Indice européen ZEW du sentiment économique. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.966$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1867$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 39,61$.

VALEURS EN HAUSSE

FNAC Darty (+9% à 38,28 Euros) : le distributeur de produits culturels bénéfices des dernières déclarations plutôt optimistes de son directeur général. Lors d'un entretien accordé à 'BFM Business', Enrique Martinez a en effet affirmé qu'il espérait réaliser pour cette année un chiffre d'affaires proche de celui de 2019. "On a perdu autour de 400 millions pendant le plus dur de la crise. Depuis, l'activité est bonne et on récupère progressivement une bonne partie. L'activité à Noël est très importante pour notre groupe et nous attendons avec impatience l'arrivée des dernières semaines de l'année", a précisé le dirigeant.

VALEURS EN BAISSE

PSA Groupe (-1,30% à 15,98 Euros) et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont annoncé lundi soir la modification de certains termes de leur accord de fusion afin de renforcer leur bilan face à la crise du coronavirus, et de garantir le succès de leur projet de mariage, qui créera le 4e groupe automobile mondial en volumes, baptisé Stellantis. FCA a notamment accepté d'abaisser le dividende exceptionnel à distribuer à ses actionnaires à 2,9 milliards d'euros, contre 5,5 MdsE auparavant, tandis que le Groupe PSA distribuera sa participation de 46% au capital de l'équipementier français Faurecia à l'ensemble des actionnaires de la nouvelle entreprise, et non à ses seuls actionnaires comme prévu dans l'accord initial. Il a également été convenu que les Conseils des Groupes PSA et de FCA pourront considérer une distribution de 500 millions d'euros aux actionnaires de chaque entreprise avant la signature finale ou, alternativement, une distribution de 1 milliard d'euros à tous les actionnaires de Stellantis après la signature finale.

Séché Environnement (-0,90% à 33,90 Euros) a dégagé au premier semestre 2020 un EBE de 53,8 ME, soit 17,2% du chiffre d'affaires contributif (contre 63,6 ME un an plus tôt, à 19,3% du chiffre d'affaires contributif). A périmètre et changes constants, l'EBE supporte principalement des effets de mix activité, à hauteur de (-17,5 ME), liés à la baisse des volumes de certaines activités (gestion de déchets ultimes non dangereux, chantiers) et au recul de la valorisation énergétique en France pour -7,6 ME. Le résultat opérationnel courant atteint 13 ME, soit 4,1% du chiffre d'affaires contributif (22,1 ME un an plus tôt, à 6,7% du chiffre d'affaires contributif). Le résultat net part du Groupe s'établit à -0,9 ME après un bénéfice de 7,6 ME au 30 juin 2019. Séché Environnement maintient ses attentes en matière d'activité pour 2020, avec un objectif de chiffre d'affaires contributif ajusté en bas de la fourchette initiale de 650 à 700 ME. Le groupe anticipe un impact négatif ponctuel qui pourrait atteindre 1% du chiffre d'affaires sur l'EBE cible de 2020, initialement attendu à 20% du chiffre d'affaires. Le levier financier devrait rester stable à 3,3 fois au titre de l'exercice 2020, avant un retour autour de 3 dès 2021.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

FFP, Cast, Horizontal Software

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC repasse à l'achat sur Bureau Veritas avec un cours cible ajusté de 20 à 24 euros.

Midcap Partners repasse à la vente sur Lectra en ciblant 15,30 euros.

INFOS MARCHES

Carrefour : CA CIB place 3,1% du capital.

Mulann suspend sa cotation en Bourse.

Biophytis : 3ème tranche de financement obligataire.

Voluntis obtient un financement non dilutif de 2 ME.

Michelin : lance une opération d'actionnariat salarié à 76,67 euros l'action.

EN BREF

Adocia : résultats préliminaires positifs de l'étude de Phase 1b de M1Pram chez des patients diabétiques de type 1.

Eurofins Diatherix lance 'Flu Plus' pour identifier le SARS-CoV-2.

Genkyotex : recrutement du 1er patient de l'étude de Phase 2 avec le setanaxib dans la FPI.

Abéo : un partenariat avec la FIBA jusqu'en 2024.

Groupe Gorgé : beau contrat dans le nucléaire à l'export.

Valbiotis : brevet américain et européen obtenu pour TOTUM-070.

Prodware : cède sa filiale en Israël.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.