Ouverture Paris : l'heure du rebond ou 7ème séance de baisse?

Ouverture Paris : l'heure du rebond ou 7ème séance de baisse?
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 31 mai 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 va-t-il mettre fin à sa série baissière de six séances consécutives ? Difficile à dire après 30 minutes d'échanges puisque l'indice parisien pointe en timide hausse de 0,23%, à 5.440 points. Il faut dire que quand une légère accalmie semble se dessiner en Italie (même si la visibilité reste très limitée), c'est Donald Trump qui refait parler de lui... et pas dans le sens qu'espèreraient les marchés. Les Etats-Unis devraient en effet annoncer ce jeudi l'instauration de droits de douane sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'Union européenne. De quoi renforcer les craintes de guerre commerciale mondiale. L'UE a d'ailleurs déjà indiqué qu'elle imposerait des droits de douane sur 2,8 milliards d'euros d'exportations américaines, dont le beurre de cacahuètes et les jeans.

La bonne nouvelle de la matinée en Europe est la remontée de l'inflation qui semble enfin se dessiner puisqu'après l'Allemagne et l'Espagne hier, l'Insee a annoncé une nette hausse des prix à la consommation dans l'Hexagone en mai. Les données pour l'ensemble de la zone euro seront dévoilées à 11 heures.

ECO ET DEVISES

Après l'Allemagne et l'Espagne hier, la France voit à son tour les prix à la consommation augmenter plus rapidement que prévu en mai. Selon les données provisoires de l'Insee, l'inflation annuelle atteindrait 2% ce mois-ci contre 1,6% en avril et 1,9% de consensus. Cette hausse de l'inflation résulterait d'une vive accélération sur un an des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des prix des produits alimentaires. De plus, les prix des produits manufacturés reculeraient un peu moins que le mois précédent. Les prix du tabac ralentiraient quant à eux légèrement et l'inflation dans les services serait inchangée, précise l'Insee.

Les prix à la consommation en Europe (11h00) et le taux de chômage en Europe (11h00) sont également à suivre dans la matinée.

Programme chargé aux Etats-Unis avec les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice PMI de Chicago (15h45), et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,169$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 77,3$. L'once d'or se traite 1.305$.

VALEURS EN HAUSSE

* Atari (+6,2% à 0,68 euros) reste recherché après son envolée de mercredi. Le groupe a lancé hier les précommandes de sa console, Atari VCS, sur le site Indiegogo.

* Cast (+5% à 4,18 euros) après le gain d'un contrat qualifié de "majeur" avec l'US Air Force. Après consultation publique, l'armée de l'air américaine a ainsi choisi la plateforme de software intelligence Cast pour sa branche 'Legacy Logistics Sustainment', activités logistiques regroupant 30 programmes dont les développements sont confiés à des sociétés tierces.

* Abivax (+3,5% à 6,8 euros) après avoir dévoilé de nouvelles données caractérisant le mécanisme d'action de son candidat médicament ABX464 dans le VIH et la colite ulcéreuse, actuellement en phase 2.

* Worldline (+1% à 47,95 euros). Le courant acheteur est attisé par un relèvement d'objectif de broker : Bryan Garnier vise à présent 50 euros sur le spécialiste des services de paiement contre 43 euros dans le viseur précédemment, en confirmant son opinion "achat". Le bureau de recherche justifie le coup de pouce sur sa "fair value" par l'intégration de SIX dans ses projections, dont la valorisation, synergies incluses, apporte un bonus additionnel de 7 euros par action à Worldline. Bryan Garnier note par ailleurs que la filiale d'Atos conserve un bilan de grande qualité après cette opération de croissance externe, avec un profil de "consolidateur" du marché européen du paiement toujours de mise.

* Figeac Aero (+1,8% à 18,1 euros) après avoir dévoilé un chiffre d'affaires annuel légèrement supérieur aux attentes. Les revenus ont atteint 370,3 ME sur l'exercice 2017-2018, en croissance de 19,1% à taux de change constant. Le Groupe a réaffirmé ses engagements avec des free cash-flows attendus en très forte amélioration (de l'ordre de -35 ME à mars 2018 contre -86 ME à mars 2017) sur l'exercice. Ainsi, l'objectif annoncé de free cash-flows positifs et récurrents à partir de mars 2019 est conforté. Compte tenu de taux de change très défavorables, la marge d'EBITDA corrigée devrait en revanche reculer entre 200 et 300 points de base. Suite à cette annonce, Louis Capital Markets Midcap Partners confirme son conseil 'achat' et son objectif de 20 euros.

* Pierre & Vacances (+0,2% à 36,3 euros) a réduit sa perte nette au premier semestre de son exercice décalé et a confirmé son objectif de croissance de son résultat opérationnel courant annuel.

VALEURS EN BAISSE

* Altice (-2,1% à 3 euros), victime d'une note de Barclays qui a dégradé le dossier de "surpondérer" à "pondération en ligne" en visant un cours de 3,4 euros.

* Wavestone (-1,7% à 159,2 euros). L'heure est venu de jouer la prudence estime Portzamparc qui, dans une note publiée ce jeudi, abaisse de "renforcer" à "conserver" sa recommandation sur le dossier malgré un cours cible relevé de 159,7 à 166,5 euros. Pour le broker, la stratégie et son exécution restent excellents, le tout dans un contexte résolument favorable. Mais la valorisation, ainsi que la perspective d'une année de construction à l'international incitent le broker à faire une pause.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.