Ouverture Paris : la trêve se prolonge...

Ouverture Paris : la trêve se prolonge...©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 février 2019 à 09h30

LA TENDANCE

Alors que Donald Trump s'est dit satisfait des négociations commerciales avec Pékin dimanche et a annoncé une prolongation de la trêve dans le conflit qui oppose les deux pays, la Bourse de Shanghai a grimpé de 5,6% ce lundi matin. Les investisseurs en Europe sont aussi satisfaits mais plus prudents, à l'image du CAC40 en hausse timide de 0,25% à 5.225 pts, tandis que les doutes continuent de planer au-dessus du devenir du Brexit... En attendant, dans l'autre gros dossier du moment, les Etats-Unis vont donc reporter une hausse des droits de douane sur plus de 200 milliards de dollars d'exportations chinoises après des "progrès significatifs" réalisés dans le cadre de ces négociations commerciales, a annoncé dimanche le président américain. Le récent rallye boursier qui a ramené l'indice parisien sur un niveau oublié depuis octobre 2018, avec un rebond de près de 15% depuis son point bas du 27 décembre dernier, a été en grande partie alimenté par les espoirs d'accords commerciaux entre américains et chinois. Une sortie "par le haut" de l'affrontement commercial USA-Chine que les investisseurs semblent avoir en grande partie intégrée...

WALL STREET

En attendant, Wall Street a poursuivi sa progression vendredi, à nouveau soutenu par les avancées relatives à ces négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis... Le DJIA a gagné 0,70% à 26.032 pts, le Nasdaq a repris 0,91% à 7.527 pts, et le S&P500 prend 0,64% à 2.792 pts.
Rappelons que la date butoir du 1er mars constitue la limite fixée par Washington pour conclure un 'deal' global avant qu'une augmentation des taxes douanières de 10% à 25% ne soit appliquée à 200 milliards de dollars de produits chinois importés...

ECO ET DEVISES

"Je suis heureux d'annoncer que les Etats-Unis ont fait des progrès significatifs sur des problèmes structurels importants comme la protection de la propriété intellectuelle, les transferts de technologies, l'agriculture, les services, les changes et de nombreux autres sujets", a expliqué Donald Trump sur son compte Twitter dimanche. "En conséquence, je reporterai la hausse des droits de douane qui était prévue pour le 1er mars"... Pékin a aussi réagi favorablement à ces annonces en soulignant des "progrès significatifs"...
"Si tout va bien, de très grandes nouvelles s'annoncent cette semaine ou la suivante" a encore expliqué Trump. "Il s'agira de loin du plus grand accord commercial jamais conclu... Nous en sommes très proches" (...) "Nous nous sommes placés en position de force pour la première fois depuis 35 ans ou peut-être plus, mais les Chinois ont été formidables. Nous voulons un accord qui soit bon pour nos deux pays et c'est ce que nous allons faire" a poursuivi le président américain. Donald Trump a indiqué qu'il rencontrerait son homologue chinois Xi Jinping pour conclure un accord "en cas de progrès supplémentaires". Les deux hommes pourraient ainsi prochainement se retrouver en Floride, dans la résidence privée du président américain.

A suivre aux Etats-Unis :
- Indice d'activité nationale de la Fed de Chicago. (14h30)
- Stocks et ventes de grossistes. (16h00)
La parité euro / dollar atteint 1,1345$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,10$. L'once d'or se traite 1.330$.

VALEURS A SUIVRE

ASIT biotech : +8%. Le groupe annonce les décisions adoptées par le Conseil d'administration le 22 février 2019 ainsi que son niveau de trésorerie de 8,5 ME au 31 décembre 20181.
Le Conseil d'administration réaffirme la stratégie présentée par le nouveau Directeur général, Michel Baijot, et notamment le recentrage des activités cliniques sur l'essai de phase III en cours avec gp-ASIT+, le financement de la fin du développement clinique de ce produit candidat le plus avancé dans des conditions de dilution limitées et l'ouverture de discussions avec des partenaires éventuels pour les produits candidats au stade préclinique (hdm-ASIT+ et pnt-ASIT+).

DBV Technologies : +5,5%. Le laboratoire a annoncé la publication des résultats détaillés de l'essai clinique de phase III évaluant Viaskin Peanut comme un nouveau traitement de l'allergie à l'arachide dans le 'Journal of the American Medical Association'.
Viaskin Peanut est la première immunothérapie par voie épicutanée (EPIT) qui utilise la peau comme moyen pour activer le système immunitaire et qui induit une désensibilisation chez les enfants allergiques à l'arachide. Une différence statistiquement significative entre Viaskin Peanut et le placebo (p

Nexity : +5% avec Eramet (+4%), Solocal et SoiTec.

Gensight : +3% avec Valeo et Derichebourg

CGG : +2% suivi de Valoourec et de BNP Paribas

Seb : +1% avec M6 et Ingenico

Crédit Agricole : stable. CACEIS et KAS BANK ont publié ce jour un communiqué conjoint annonçant un accord sur une offre publique d'achat amicale, en numéraire, présentée par CACEIS sur l'intégralité du capital de KAS BANK.
Cette offre sera présentée à un prix de 12,75 euros par action, valorisant à KAS BANK à 188 Millions d'Euros.
Le Directoire et le Conseil de Surveillance de KAS BANK unanimement soutiennent et recommandent l'Offre. L'aboutissement de l'Offre est attendue pour le 3ème trimestre 2019. Celle-ci est soumise aux conditions usuelles pour ce type d'opérations.

Vivendi : stable. Le groupe a détaillé ses propositions pour redonner de la valeur à Telecom Italia (TIM) dans le cadre d'une sollicitation de procurations (sollecitazione) lancée conformément au droit italien. Tous les documents sont disponibles sur https://www.vivendi.com/redonner-de-la-valeur-a-telecom-italia/.
"Vivendi est prêt à soutenir la fusion d'Open Fiber et de TIM si les conditions sont bonnes et justes d'un point de vue opérationnel, financier et réglementaire et si cette fusion est supervisée par un conseil contrôlé par des administrateurs indépendants" explique le groupe médias. Open Fiber est contrôlé par l'établissement public italien Cassa Depositi e Prestiti (CDP) et le groupe énergétique italien Eni.
L'Assemblée générale de TIM du 29 mars doit se prononcer sur la proposition de Vivendi de révoquer cinq (des dix) membres du Conseil d'administration issus de la liste d'Elliott et de les remplacer par cinq administrateurs indépendants.

Axa : stable. L'assureur a publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'Administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires, le 24 avril à 14h30 au Palais des Congrès de Paris.
Outre l'approbation d'un dividende en augmentation à 1,34 euro, il sera notamment proposé de renouveler le mandat d'administrateur de Jean-Pierre Clamadieu, et de ratifier la nomination en tant qu'administratrice de Mme Elaine Sarsynski, cooptée par le Conseil d'Administration en mai 2018. Jean-Martin Folz, membre du Conseil depuis 12 années et administrateur indépendant référent depuis décembre 2016, a fait part au Conseil d'Administration de sa volonté de ne pas solliciter de nouveau mandat

Touax : stable. Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017, soit une diminution de 6,6%. Le chiffre d'affaires locatif annuel s'élève ainsi à 134,5 ME contre 146,1 ME en 2017.
L'activité Wagons de Fret enregistre une hausse de son chiffre d'affaires locatif, avec des taux d'utilisation en progression.

VALEURS EN BAISSE

Cegedim : _3% suivi de Supersonic

Altamir : -2% avec Haulotte (-1%) et Sodexo

Ipsen : (-1%). Ipsen a annoncé l'acquisition de la biotech canadienne Clementia Pharmaceuticals, renforçant ainsi son portefeuille dans les maladies rares. Cette acquisition majeure pour le portefeuille de maladies rares d'Ipsen combinée avec la présence commerciale internationale d'Ipsen et l'expertise de Clementia doivent permettre d'apporter des traitements transformant la vie de patients, aujourd'hui sans aucune option thérapeutique.
Ipsen s'engage à acquérir toutes les actions en circulation de Clementia pour un prix d'achat de 25 dollars américains par action à la clôture, auquel s'ajoutent des Certificats de Valeur Garantie (CVG) à hauteur de 6 dollars américains par action liés à l'indication dans les ostéochondromes multiples, pour un montant total pouvant aller jusqu'à 1,31 milliards de dollars américains.
Ipsen versera donc 25 dollars par action à la clôture de la transaction, soit un versement total initial de 1,04 milliard de dollars américains, auquel s'ajoutent des paiements différés en cas de succès des futures étapes clés réglementaires sous forme d'un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 6 dollars américains par action, sous réserve du dépôt réglementaire auprès de la Food and Drug Administration (FDA) du palovarotene pour le traitement des OM, représentant un paiement additionnel potentiel de 263 millions de dollars américains. Le montant initial représente une prime de 77% par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume sur 30 jours des actions.
La transaction sera intégralement financée par la trésorerie et les facilités de crédit existantes d'Ipsen et entraînera une augmentation significative du niveau de sa dette nette. L'opération devrait avoir un impact dilutif limité sur la marge opérationnelle des activités d'Ipsen en 2019 et 2020 dû aux coûts des essais cliniques en cours et à la préparation du lancement commercial du palovarotène.
Par conséquent, Ipsen met à jour ses objectifs financiers pour l'année 2019 et prévoit maintenant une croissance des ventes à taux de change constant supérieure à 13% (inchangé), et une marge opérationnelle des activités autour de 30% des ventes en 2019 (par rapport à 31% des ventes précédemment), hors investissement additionnels de croissance au sein du portefeuille de R&D. La transaction aura également un impact dilutif sur le résultat net consolidé du groupe.
Les Conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé la transaction. La transaction, qui reste sujette aux conditions de clôture habituelles, devrait se conclure fin du deuxième trimestre 2019. L'acquisition procédera selon un plan d'arrangement approuvé par la Cour en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et requiert, à l'assemblée extraordinaire des actionnaires qui sera tenue le ou autour du 9 avril 2019, l'approbation d'au moins deux tiers des bulletins de votes des actionnaires présents en personne ou représentés par procuration, ainsi que l'approbation par la majorité des bulletins de vote des actionnaires désintéressés présents en personne ou représentés par procuration. Une circulaire détaillant les dispositions de l'assemblée extraordinaire des actionnaires et contenant les détails de l'accord sera envoyée aux actionnaires de Clementia.
Le Conseil d'administration de Clementia, agissant selon l'avis unanime du 'Comité de Transaction' composé de directeurs indépendants, et après avoir reçu l'opinion de son conseiller financier quant à la valorisation de l'offre financière prévue pour les actionnaires de Clementia selon le plan d'arrangement, a approuvé unanimement la transaction. OrbiMed Private Investments IV, LP, le principal actionnaire de Clementia avec 27,5% du nombre d'actions de Clementia en circulation (sur une base non diluée), a conclu une convention de soutien et de vote avec Ipsen aux termes de laquelle il a convenu de voter en faveur de la transaction. De plus, les administrateurs et des dirigeants de Clementia détenant un total d'environ 3,2% du nombre d'actions (sur une base non diluée), ont conclu des conventions de soutien et de vote avec Ipsen aux termes desquelles ils ont convenu de voter en faveur de la transaction.

Casino : -0,5% suivi de Iliad et de Vinci

Vos réactions doivent respecter nos CGU.