Ouverture Paris : le CAC40 a les 5.400 points dans le viseur

Ouverture Paris : le CAC40 a les 5.400 points dans le viseur

bourse

Boursier.com, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 09h30

LA TENDANCE

Le marché parisien regarde en direction des 5.400 points ! La hausse de 0,81% enregistrée par le CAC40 mercredi se poursuit dans les premiers échanges ce matin avec un indice en progression de 0,85%, à 5.377 points. Wall Street donne une nouvelle fois le ton et rien ne semble arrêter la place américaine qui vole de records en records. Les investisseurs se préparent à une journée chargée en indicateurs macroéconomiques. Ils se mettront en appétit avec les indicateurs PMI européens des services, mais ce sont les données avancées sur l'emploi aux Etats-Unis qui constitueront le plat principal de la journée, en amont de la publication, demain, des chiffres officiels de décembre.

Du côté des valeurs, les plus importants décalages sur les grosses valeurs sont liés à des changements de recommandation d'analyste, à l'image de Remy Cointreau à la baisse, ou de Safran, du Crédit Agricole et de Solvay à la hausse.

ECO ET DEVISES

Les indices PMI des services et composite de décembre sont attendus en France (09h50), en Allemagne (9h55) et pour la zone euro (10h00). Aux Etats-Unis, l'étude Challenger sur les destructions de postes (13h30) et le rapport d'ADP concernant l'emploi privé (14h15) précèderont les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice Markit PMI des services (15h45) et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2021 ce matin. Le baril de Brent se négocie 68,14$ et le WTI 62,08$. L'once d'or se traite 1.308$ (-0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

* Pixium Vision (+8,2% à 3,22 euros). La société a reçu le feu vert de l'agence américaine du médicament pour conduire une étude clinique de faisabilité avec l'implant PRIMA dans le traitement de la forme atrophique sèche de la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA).

* GL Events (+7,7% à 27,4 euros), toujours porté par le passage à l'achat de Louis Capital Markets Midcap Partners.

* GTT (+3,1% à 51,5 euros). Le groupe a reçu fin 2017 une commande d'un chantier sud-coréen concernant la conception des cuves GNL d'un nouveau méthanier. Sa livraison est prévue pour le premier trimestre 2020. GTT réalisera le design des cuves de GNL du méthanier d'une capacité de 174.000 m3. 48 navires en service bénéficient déjà de cette technologie.

* Safran (+2,5% à 87,7 euros). Bernstein a relevé sa recommandation sur la valeur à "surperformance" contre "performance de marché" précédemment.

* Crédit Agricole (+2,3% à 14,4 euros). HSBC a relevé de 'conserver' à 'acheter' son conseil sur la banque, revalorisée de 15,50 à 18 euros.

* Michelin (+1,4% à 123,1 euros). La filiale nord-américaine et Sumitomo Corporation of Americas vont rapprocher leurs activités de "grossisme" et de détail en Amérique du Nord au sein d'une joint-venture détenue à parité. Michelin apportera 630 M$ à son partenaire en soulte. La finalisation de la transaction est soumise à l'obtention des autorisations habituelles.

* Solvay (+1,4% à 117,7 euros), soutenu par une note d'analyste. La Société Générale a rehaussé de 'conserver' à 'acheter' sa recommandation sur la valeur, avec un objectif porté de 105 à 135 euros.

* Bouygues (+0,6% à 43,5 euros). L'Etat de Victoria a sélectionné le consortium Cross Yarra Partnership, composé de Bouygues Construction, Lendlease, John Holland et Capella Capital, pour réaliser le tunnel du métro de Melbourne. Le contrat représente au global 3,9 MdsE mais la part exacte du Français n'a pas été communiquée.

VALEURS EN BAISSE

* Rémy Cointreau (-2% 113,50 euros). Un accès de faiblesse qui s'explique par l'abaissement de la recommandation d'Investec de "conserver" à "vendre", pour un objectif ramené de 103 à 100 euros. Le bureau d'études estime que la demande pour le cognac va rester robuste à moyen terme, mais il considère aussi que certains nuages commencent à s'accumuler à l'horizon, notamment à cause d'une valorisation tendue, qui pourrait provoquer des prises de profits. L'analyste s'alarme aussi, dans un registre totalement différent, des projets du gouvernement chinois de ficher sa population en utilisant les habitudes en ligne : cela pourrait nuire à la consommation d'alcool en général et des marques phares en particulier.

* Atari (-3,6% à 0,5 euros), retombe quelque peu après son envolée de la veille.

 
3 commentaires - Ouverture Paris : le CAC40 a les 5.400 points dans le viseur
  • avatar
    Tueur -

    Quelle est douce cette journée, quelle douce musique ........
    La vie est franchement belle !
    Bonne journée les "has been" , les défaitistes, les SDF de l'économie élémentaire ! MDR ! LOL !

  • avatar
    ajlbn -

    Si vous avez de l'argent, mettez le dans un sac et jetez le à l'eau! Ou alors achetez du Bitcoin, maintenant! Lisez l'article du Canard Enchaîné du 3/01/2018! Edifiant! Comment fonctionne le système, comment des gogos se font plumer, et combien cette prétendue monnaie virtuelle peut être couteuse à produire (la valeur de 2 réacteurs atomiques!).
    Après vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenus!

    avatar
    Mdr -

    Des Bitcoins ! Cela porte bien son nom.....Ptdr

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    ça fait déjà un bon moment qu'ils sont dans le viseur ces 5400 ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]