Ouverture Paris : le CAC40 cède encore du terrain, sous les 6.000 points

Ouverture Paris : le CAC40 cède encore du terrain, sous les 6.000 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 22 mars 2021 à 09h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Passé tout juste sous les 6.000 points vendredi suite à un recul de plus de 1%, le CAC40 s'enfonce sous ce niveau lundi matin à 5.950 points, accusant un recul de -0,75%.

La "respiration" de Marché se poursuit donc, avec pour justification, les craintes concernant une poussée de l'inflation. Retour bref suscité par la reprise économique ou retour structurel alimenté par les différents plans de soutiens publics massifs? Les investisseurs s'interrogent sur la teneur de cette poussée inflationniste. Et constatent par la même occasion la remontée du "10 ans" américain, défavorable aux actions.

Dans ce contexte, pas de précipitation pour la Fed qui n'envisage pas de relèvement de ses taux directeurs avant 2023 tablant donc sur le premier scénario inflationniste. Mais son annonce inattendue, vendredi, de ne pas prolonger l'exemption accordée aux banques l'an dernier sur le "ratio de levier supplémentaire" a semé le trouble.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, partagée entre un rebond des valeurs technologiques après la purge de jeudi, et des prises de bénéfices sur d'autres secteurs, notamment les financières, qui ont souffert après une décision de la Fed les contraignant à détenir davantage de fonds propres. La fin de séance a été volatile, marquée par les "4 Sorcières", avec l'arrivée à échéance des contrats à terme et des options sur les actions et sur les indices. Du côté des valeurs, Nike a perdu 4%, mais Fedex a bondi de 6,1% après des résultats trimestriels accueillis de manière contrastée par les investisseurs.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,71% à 32.627 points et l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,06% à 3.913 pts. De son côté, le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a regagné 0,76% à 13.215 pts après son plongeon de 3% la veille, sa pire chute depuis septembre 2020. Sur l'ensemble de la semaine, la DJIA a cédé près de 0,5% et les deux autres indices ont reculé d'environ 0,8%.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Reventes de logements existants. (15h00)

Europe :
- Balance européenne des comptes courants. (10h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1881 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,91$. L'once d'or se traite 1.730$.

VALEURS EN HAUSSE

Suez (+1,33% à 18,35 Euros) : est prêt engager des discussions avec Veolia sur la base d'une offre ferme de reprise de certaines de ses activités présentée par les fonds Ardian et Global Infrastructure Partners. Ces deux derniers proposent de reprendre la totalité des activités françaises "Eau" et "Recyclage et Valorisation" de Suez auxquelles s'ajoutent plusieurs activités "Eau et Technologie" à l'international pour un montant de 11,9 milliards d'euros. Un montant qui correspond à peu près à la capitalisation actuelle de Suez...

Atari (+15% à 0,74 Euro) : Quelques jours après avoir annoncé un accord de licence avec le Groupe ICICB pour le développement d'hôtels de marque, la société de divertissement interactif et de licences multiplateforme étend ce partenariat à de nouveaux pays en Europe, en Afrique et en Asie. L'Australie, la Nouvelle-Zélande, Hong Kong et Singapour sont quelques-uns des pays inclus dans ce nouveau deal. Selon les dispositions de l'accord, Atari a droit à 5% des revenus générés par les hôtels. En outre, ICICB s'est engagé à verser à Atari un montant de 3 millions de dollars au titre de consulting fees et d'une avance non remboursable. Ce montant s'ajoute aux 0,5 M$ à recevoir dans le cadre de l'accord initial avec ICICB.

VALEURS EN BAISSE

Veolia (-0,90% à 22,27 Euros) : Suite à la proposition de Suez, d'une offre à 15,8 milliards d'euros, soit l'équivalent d'une valorisation de 20 euros par action, Veolia a indiqué ne pas être "intéressé par le démantèlement de Suez proposé par M. Philippe Varin". Selon Veolia, "La direction de Suez tente en vain de créer de l'incertitude là où il n'y en pas : Veolia ne vendra pas ni n'échangera sa participation de 29,9% au capital de Suez ; l'offre publique d'achat déposée par Veolia demeure irrévocable même après l'activation de l'entité néerlandaise, et c'est la seule à porter sur l'ensemble du capital de Suez ; la proposition faite par Veolia il y a une dizaine de jours de garantir en cas d'accord préalable l'intégrité de Suez en France représente les meilleurs efforts possibles de Veolia pour donner au nouveau Suez une taille lui permettant de se développer, y compris hors de France, tout en garantissant grâce à l'entreprise à mission Meridiam la stabilité de son actionnariat pendant 25 ans, la préservation de l'intégralité de l'emploi et des acquis sociaux, le maintien d'une véritable et solide concurrence et le doublement des investissements dans les 5 à 7 prochaines années", explique Veolia.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Tipiak, Theradiag, Finatis, Foncière Euris, Barbara Bui

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Bernstein est à 'performance de marché' sur Hermes avec un cours cible ajusté de 900 à 989 euros, à 'performance de marché' aussi sur Kering avec une cible relevée à 636 euros et à 'surperformance' sur LVMH avec un objectif réhaussé à 625 euros.

AlphaValue repasse de 'vendre' à 'accumuler' sur Volkswagen en ciblant un cours de 249 euros.

JP Morgan repasse de 'surpondérer' à 'neutre' sur Plastic Omnium en ciblant 38 euros.

INFOS MARCHES

Legrand annonce la signature d'un contrat de rachat d'actions.

Predilife lance une offre au public d'OCEANE à un taux de 7%.

Unibel va déposer un projet d'OPR suivie d'un retrait obligatoire sur les titres de Bel.

Hybrigenics : une ligne de financement en fonds propres de 50 ME pour la croissance externe.

EN BREF

Icade livre à Technip Energies son nouveau siège.

Eurofins Technologies lance son GSD NovaType II pour l'identification des mutations des variants du Covid-19.

Schneider Electric : Aveva finalise l'acquisition d'OSIsoft.

Visiomed va fournir Paris en tests de dépistage rapide de la COVID-19.

Advicenne : imminence de l'autorisation de mise sur le marché d'ADV7103 dans l'ATRd en Europe.

Quadient : acquisition de la FinTech Beanworks.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.